Déconfinement : quel plan de com’ pour la reprise ?

Le Club We Are COM révèle les résultats d'une enquête* effectuée auprès des entreprises pour mieux connaître leur plan de communication de reprise et leurs nouveaux défis à partir de ce lundi 11 mai, journée de déconfinement en France.


Une crise qui revalorise les métiers de la com’ ?


65% des entreprises se sont dotées d’une cellule de crise. L’expertise Communication y est présente dans 7 cellules de crise sur 10.

Les 2/3 des communicants considèrent que cette crise a valorisé leur métier et la moitié d’entre-eux disent avoir pu évaluer l’efficacité de leurs actions de communication de crise.

L’organisation des directions de la Communication n’a pas sensiblement évolué durant la période de confinement, malgré une pratique massive du télétravail pour 95% des professionnels de la Communication.


Les communicants constatent des limites de certains de leurs outils digitaux non accessibles en dehors des infrastructures informatiques de l’entreprise ou ayant des capacités de diffusion restreintes.

A l’inverse, les communicants apprécient être autonomes dans la production de rapports de veille concurrentielle, environnementale, réputationnelle ou encore réglementaire ; contenus essentiels à la gestion d’une crise même exogène…


Arrêt de l’événementiel et croissance de la RSE

L’interdiction des rassemblements a entraîné l’annulation de 45% des évènements d’entreprise (salons, congrès, conventions managériales, etc.) et 54% de reports des manifestations entraînant des difficultés de reprogrammation.

Parmi les alternatives, les communicants citent un recours important aux visioconférences et aux webinars.


Alors que la communication évènementielle s’est réduite, la communication RSE s’est fortement développée.

Après la communication de crise, les communicants se sont mobilisés pour la valorisation de nouvelles actions RSE de leur entreprise et pas seulement :

  • dons aux soignants et aux personnes les plus vulnérables notamment dans les EHPAD (58%),
  • valorisation de nouvelles plateformes dédiées à l’entraide ou aux téléconsultations (18%),
  • remerciements aux partenaires fortement mobilisés (13%)
  • et appels à la solidarité via les réseaux sociaux ou encore les newsletters clients (11%).


L’heure est à l’empathie

75% des communicants adapteront le positionnement et les messages de leur marque.

Objectif : répondre aux nouvelles attentes de leurs cibles post-confinement en misant sur la proximité, l’utilité, la transparence et l’empathie.

Le plan de communication de reprise valorisera les actions de RSE et de solidarité en activant plus grandement les canaux digitaux. 

Pour 1 entreprise sur 2, le budget Communication sera réduit en 2020 en raison de l’impact économique de la crise sanitaire…





*  Enquête menée auprès de 126 communicants du collectif We Are COM sur la période 15 au 25 avril 2020 en France.




# Must read

Merci !
N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter hebdo pour ne rater aucune de nos prochaines news:... ou à nous suivre sur les réseaux :