Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Data

IA : le manque de données clients freine les marques

Si l’intelligence artificielle améliore l’expérience client et les ventes, son déploiement reste souvent problématique pour les marques…


L’intelligence artificielle est devenu un véritable atout pour les marques qui veulent générer des interactions plus personnalisées avec leurs clients. Cependant, elles sont confrontées à des défis liés à la transparence et au manque de données clients.

Alors que les Français dépensent en moyenne 48 % de plus pour les marques qui personnalisent leurs expériences, seules 16 % d’entre elles disposent des données clients nécessaires pour le faire…

C’est un des enseignements tirés du rapport annuel sur l’État de l’Engagement Client que vient de publier Twilio…



IA : pour être efficaces les marques doivent être transparentes


Le rapport s’appuie sur une enquête réalisée dans 18 pays et menée auprès de plus de 4 750 dirigeants dans les secteurs clés du B2C et 6 300 consommateurs.

Ce dernier explique comment les marques implémentent l’IA pour construire des relations clients de qualité, les domaines dans lesquels l’IA génère le meilleur retour sur investissement, et les tendances en matière d’engagement les plus importantes pour les consommateurs.

Le rapport révèle notamment l’importance croissante pour les marques de communiquer sur la manière dont elles utilisent les données clients pour offrir des expériences alimentées par l’IA.

Il adresse également un message clair sur les risques de sous-estimer la demande de transparence des consommateurs.

Alors que 87 % des marques françaises se considèrent comme étant transparentes avec les clients sur la façon dont l’IA utilise leurs données, seuls 39 % des consommateurs français sont d’accord avec ce constat.


« Les clients attendent des expériences personnalisées et veulent comprendre la manière dont les entreprises utilisent leurs données pour façonner ces expériences.

C’est pourquoi il est essentiel pour les marques d’être claires sur la façon dont elles utilisent l’IA, en veillant à équilibrer son déploiement.

Cela est lié à la mise en place de mesures solides de protection de la vie privée des clients. La transparence n’est pas optionnelle, elle est désormais un élément clé pour construire et maintenir la confiance et la fidélité des clients. »

note Kathryn Murphy, SVP Product chez Twilio



La protection des données : le moyen le plus efficace pour maintenir la confiance des consommateurs 

Afin de générer un engagement client personnalisé grâce à l’IA, les entreprises recueillent les clics, les partages, les suivis, les likes et les achats de chaque client pour comprendre leurs préférences et leurs besoins.

Mais les entreprises doivent plus que jamais assurer la sécurité des données de leurs clients pour préserver leur confiance.

En effet, l’étude révèle que 51 % des consommateurs français voient la protection de leurs données comme le principal moyen pour les marques de gagner leur confiance.

34 % affirment d’ailleurs qu’ils feraient davantage confiance à une marque si celle-ci communiquait sur la manière dont les données des clients sont utilisées dans le cadre d’interactions basées sur l’IA.

Mais les consommateurs ne sont pas les seuls à s’inquiéter de la confidentialité des données. 39 % des entreprises françaises interrogées déclarent que trouver un équilibre entre la sécurité et l’expérience client est l’un de leurs défis les plus urgents de 2024.

Les marques s’attachent notamment à réduire les frictions lors de la création d’un compte client, sans pour autant compromettre la sécurité des données clients.

En 2024, 37 % des marques déclarent d’ailleurs donner la priorité à la simplification du processus d’inscription et de connexion afin d’améliorer leur engagement client.

En 2023, des milliards de vérifications ont été effectuées sur la plateforme Twilio. La confiance mutuelle est renforcée lorsqu’une entreprise s’efforce de protéger les informations grâce à un processus de vérification suffisant pour empêcher les mauvais acteurs de pénétrer dans le système, que ce soit par le biais de l’authentification de l’utilisateur ou de l’authentification à deux facteurs.

L’IA rapproche les marques et les clients, mais l’activation des données reste un défi

Le rapport a mis en évidence un écart important en matière d’expérience client : 81 % des entreprises françaises déclarent fournir un engagement client « bon » ou « excellent », tandis que seulement 65 % des consommateurs sont d’accord avec cette affirmation.

L’étude révèle également que l’IA aide les entreprises à combler ce fossé et à améliorer l’engagement client.

Par exemple, 69 % des entreprises françaises utilisent déjà l’IA pour personnaliser leurs contenus et campagnes marketing. Ces acteurs français « avancés » en retirent un certain nombre d’avantages, notamment une amélioration de la segmentation et du ciblage du marché (41 %), un meilleur revenu (38 %), et une augmentation de la satisfaction des clients (36 %).

Toutefois, bien que de plus en plus d’entreprises adoptent l’IA, la majorité d’entre elles rencontrent des difficultés pour l’activation des données clients.

Seules 16 % des marques au niveau mondial sont tout à fait d’accord pour dire qu’elles disposent des données nécessaires pour comprendre leurs clients, et seulement 19 % pour dire qu’elles disposent d’un profil complet de leurs clients.



La personnalisation pilotée par l’IA stimule les résultats financiers

Lorsque les entreprises adoptent la personnalisation par l’IA, les consommateurs les récompensent en dépensant en moyenne 54 % de plus avec elles qu’avec les marques qui ne le font pas.

En France, 48 % sont prêts à dépenser plus d’argent pour une expérience personnalisée, tandis que 44 % déclarent avoir renouvelé leur achat auprès d’une entreprise ayant personnalisé leur interaction.

Les consommateurs français attendent donc des marques qu’elles offrent des expériences hautement personnalisées, et sont prêtes à pénaliser celles qui ne le font pas.

Ainsi, 62 % des consommateurs interrogés cesseraient d’acheter les produits ou services d’une marque si leurs expériences n’étaient pas personnalisées, et 32 % affirment que cela les a poussés à trouver une solution alternative auprès d’une autre marque.

Ce constat est particulièrement vrai pour les jeunes générations puisque 7 personnes sur 10 (Gen Z et Millennials) cesseraient d’utiliser une marque qui n’offre pas d’expériences personnalisées.

Plus d’un tiers pourraient par ailleurs laisser de côté une marque qui ne s’engage pas avec eux en temps réel.








Méthodologie

Le rapport de Twilio sur l’État de l’Engagement Client est basé sur une enquête menée auprès de plus de 4 750 dirigeants dans des secteurs clés du B2C. Une enquête parallèle a été conduite auprès de plus de 6 300 consommateurs dans 18 pays différents. Il intègre également les données de la plateforme d’engagement client de Twilio.

L’intégralité du rapport 2024 sur l’État de l’Engagement Client est disponible ici.






# A lire aussi ...

Insights

L’IA dans le retail : un virage technologique imminent qui transforme déjà l’expérience d’achat...

Email

1200 : c'est le nombre de messages marketing auxquels nous sommes exposés chaque jour...

Insights

L'Intelligence artificielle s'impose petit à petit dans les entreprises jusque dans les problématiques RH...

Data

Six ans après l’entrée en application du RGPD, une majorité d’entreprises françaises le considèrent aujourd'hui comme une loi importante...

Publicité