Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Email

Les Français face à la (sur)pression marketing

1200 : c’est le nombre de messages marketing auxquels nous sommes exposés chaque jour…



Chaque jour, nous sommes exposés à plus de 1.200 messages promotionnels (pub, campagnes de marketing, etc.) Au-delà de l’impact environnemental conséquent, ces campagnes ont aussi une incidence très importante sur notre santé mentale.

Pour la première fois, Notify, acteur majeur de la relation client en France, a mené une vaste étude[1] pour connaître le ressenti des Français.

Alors, les campagnes promotionnelles, stop ou encore ? Retour sur les premiers résultats de cette enquête…



Une forte pression marketing pèse sur les Français

Premier enseignement de l’étude, les Français ont en grande majorité plusieurs boites mail ! 59,3% en ont entre 2 et 3, 5,9% en ont entre 4 et 5 et 1,8% en ont plus de 5. 33% indiquent de leur côté n’avoir qu’une seule boite mail.

Côté campagnes promotionnelles, près d’un français sur trois (32,6%) estime recevoir plus de 15 campagnes par jour ! 21,8% en reçoivent entre 10 et 14, 23,6% entre 5 et 9 et 22% en ont entre 1 et 4. Une illustration intéressante de la surpression marketing dont nous sommes victimes.


Cette sollicitation très importante conduit à une lassitude des Français.

La quasi-totalité d’entre eux se sent en effet trop sollicitée par les marques. 56% disent ainsi être « beaucoup trop sollicités », 37,9% « un peu trop sollicités ». 6,1% ne se sentent pas sollicités. Indubitablement, les sondés sont nombreux à se désabonner des campagnes.

54,3% disent se désabonner « régulièrement » des newsletters et push. 40% se désabonnent « rarement » et 5,7% ne se désabonnent quant à eux jamais.



«La perception des tactiques de marketing comme étant intrusives peut sérieusement endommager l’image d’une marque. Beaucoup de consommateurs se retrouvent à se désabonner ou à ignorer les communications qu’ils considèrent comme du spam.

Les marques doivent donc faire preuve de prudence et de modération dans la fréquence de leurs communications, en s’assurant que chaque message soit non seulement pertinent mais aussi opportun.

Adapter la cadence et le contenu des campagnes en fonction des retours et préférences des clients est essentiel pour maintenir une relation saine.»

Ous Ouzzani, Directeur Général de Notify



Oui aux mails, non aux appels téléphoniques

Les répondants ont une préférence très marquée pour l’envoi de campagnes par mail plutôt que sur un autre canal (88% d’entre eux) ! 11,8% préfèrent les recevoir par SMS, 3,9% par push, 2,2% par wallet et seulement 1% par téléphone.

Depuis la loi visant à encadrer le démarchage téléphonique (en vigueur depuis le 1er janvier 2023), 42,1% n’ont d’ailleurs senti aucun changement concernant la sur-sollicitation à laquelle ils sont confrontés et 36,3% indiquent même qu’elle a augmenté ! 21,6% que la prospection téléphonique a diminué.

Une préférence marquée pour les infos et les bons plans

Concernant le type de campagnes que les Français aiment recevoir, les avis sont assez partagés.

59,5% apprécient avant tout avoir « des informations sur leur compte/leur commande », etc.

51,8% aiment davantage recevoir « des offres commerciales et des bons plans ». 26,3% plébiscitent les « nouveautés », 16,9% veulent « du contenu (inspirations, guides, utilisations des produits) » et 16,8% « des sélections produits ».

La personnalisation est-elle la clé d’une campagne promotionnelle réussie ?

51,8% des sondés ont le sentiment que les campagnes sont « un peu personnalisées » en fonction de ce qu’ils aiment et 16,2% estiment même qu’elles sont « tout à fait personnalisées ». 32% disent au contraire qu’elles ne sont pas personnalisées.

En matière de canaux de communication, 42,1% des sondés pensent que l’expérience en magasin ou sur le site internet est le canal le plus à même de développer une préférence de marque.

Pour 40,1% il s’agit plutôt du bouche à oreille, tandis que 34,8% indiquent que ce sont les réseaux sociaux. 23,6% des personnes interrogées ont l’impression que les canaux relationnels / CRM (e-mail, sms, push, etc.) sont les plus à même de développer cette préférence de marque.

Pour 20,2% c’est la publicité offline (télé, radio, affichage) et pour 12,1% c’est la publicité online (mots clés).


« L’enquête révèle une préférence encore tournée vers les e-mails et les SMS, qui permettent une personnalisation approfondie et sont perçus comme moins intrusifs par rapport aux appels téléphoniques ou aux notifications push.

Mais pour optimiser leurs stratégies, les marques doivent surtout considérer les préférences à l’individu, potentiellement augmenter l’utilisation des canaux alternatifs pour disposer d’un plus large panel de touchpoints avec le consommateur, tout en étant capable de pouvoir séquencer totalement le parcours clients comme chaque message qui leur est adressé. C’est, chez Notify, ce que nous appelons l’orchestration CRM. »

Ous Ouzzani, Directeur Général de Notify



Les Français rognent sur leur temps personnel

Le temps accordé à ces campagnes promotionnelles peut parfois s’avérer long !

Si 59,7% des Français disent passer moins de 5 minutes par jour à les lire, 22,8% prennent entre 5 et 9 minutes par jour. 10,3% y passent entre 10 et 15 minutes et 7,2% plus de 15 minutes !

Lorsqu’ils reçoivent une campagne qui ne les intéresse pas, près d’un sondé sur quatre (69,7%) se dit consciencieux et prendre « toujours le temps de l’effacer ». 25,5% prennent de temps en temps le temps de l’effacer alors que 4,9% ne les effacent jamais.

Autre élément intéressant, la suppression des campagnes fait elle aussi perdre beaucoup de temps ! En effet, 28,4% disent y passer moins de 5 minutes par jour, 33,2% y passent entre 5 et 9 minutes, 32,3% entre 10 et 14 minutes et 6,1% plus de 15 minutes.








[1] Méthodologie :

Etude menée du 28.03.24  au 20.05.24. 2.697 personnes ont répondu au sondage envoyé par Notify sur Linkedin et sur des plate-formes d’enquête et de concours.







# A lire aussi ...

Insights

En 7 ans, les marques les plus influentes et créatives ont multiplié leurs revenus par 4,3 ...

Insights

Les Français sont de plus en plus sensibles aux engagements sociaux ou environnementaux des marques...

Insights

85 % des directeurs marketing B2B français sont confiants dans leur capacité à générer du chiffre d’affaires dans l’année à venir et 68 %...

Insights

Près de 90% des utilisateurs souhaitent de la transparence sur les images générées par l’IA...

Publicité