Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Avis d'expert

Emailing : Comment rédiger un objet performant ?



En emailing, l’objet est capital car il constitue votre principal moyen pour inciter vos lecteurs à ouvrir votre email. C’est pourquoi cet objet doit être rédigé avec attention et minutie.

En effet, la finalité de l’objet est de réussir à donner envie à vos contacts d’en savoir plus, sans pour autant leur dévoiler tout le contenu.

En parallèle, il est important de savoir quelles sont les contraintes existantes pour vos objets, et plus particulièrement la limitation du nombre de mots.

Voici le sommaire de notre guide dédié à l’objet :

  1. Pourquoi l’objet est-il si important ?
  2. Quelle est la meilleure structure pour vos objets ?
  3. Quelles sont les notions à connaître pour éviter le dossier des spams ?
  4. Comment évaluer son objet d’email ?



Est-ce que l’objet est important pour une campagne email ?

Pour commencer ce dossier, vous devez savoir que l’objet de votre emailing est primordial. Effectivement, il représente votre principal moyen pour donner envie à vos destinataires de lire le message que vous venez de leur envoyer.

Parallèlement, l’objet vous permet d’améliorer votre taux d’ouverture : un KPI important dans le webmarketing.

Donner envie à vos destinataires

Pour réussir votre campagne mail, il est indispensable que vos contacts ouvrent le message que vous leur avez envoyé. Si vous n’y parvenez pas, tous vos efforts de communication et de design seront réduits à néant.

Et justement, pour donner envie à vos lecteurs de lire votre email, votre principal moyen est l’objet. C’est pour cela qu’il doit être précautionneusement préparé.

D’un point de vue concret, l’objet de votre message s’affiche dans la messagerie de vos lecteurs, précédé par votre adresse expéditeur. Cet objet est clairement le premier contenu que vos destinataires vont apercevoir, d’où son importance.

Faire grimper votre taux d’ouverture

Le principal intérêt de l’objet dans un email est qu’il vous permet d’améliorer votre taux d’ouverture.

Cet indicateur vous permet de mesurer votre capacité à donner envie à vos contacts d’ouvrir votre email.

Concrètement, le taux d’ouverture se calcule en divisant le nombre de fois où votre message a été ouvert par le nombre d’emails envoyés. 


Comment rédiger un objet parfait ?

Pour rédiger un objet performant, nous vous conseillons de le structurer en deux parties. Soyez également vigilant quant à la longueur de votre objet.

Structurez votre objet en deux parties

Pour réussir votre objet, nous vous conseillons d’adopter une structure composée de deux parties

  1. Pour commencer, démarrez en annonçant le sujet que vous abordez de façon très simple, si possible avec trois ou quatre mots, pas plus.
  2. Puis, nous vous recommandons de poser une question qui soit intéressante pour vos destinataires. Ainsi, grâce à cette question, vous vous adressez directement à vos contacts. Cela vous permet d’engager la discussion et de grandement les encourager à découvrir le reste de votre contenu. 


Faites court

Avant de vous lancer dans la rédaction de votre objet, nous attirons votre attention sur un point de vigilance qui est très important.

En effet, le nombre de mots ou de caractères est limité, en fonction de la messagerie utilisée par vos destinataires.

De plus, si vous dépassez cette limite, votre objet ne s’affiche pas entièrement, entraînant un manque de compréhension.

Pour corser le tout, chaque messagerie définit elle-même le nombre maximal de caractères qui peuvent être affichés : 

  • Avec Gmail, vous ne pouvez afficher plus de 77 caractères,
  • Outlook permet d’afficher environ 60 caractères,
  • Yahoo limite le nombre à 77 également,
  • Etc.

Aussi, en toute logique, nous vous conseillons de ne pas dépasser la barre symbolique des 60 caractères et si vous voulez être certain que votre objet soit parfaitement visible.


Comment éviter d’être classé en spam ?

Il existe un dossier que tous les communicants veulent éviter : les spams ! Concrètement, pour ne pas être classé en spam il vaut mieux ne pas employer certains mots dans votre objet. C’est également le cas des smileys, que vous devez utiliser avec parcimonie.

Exemples de mots à ne pas employer

Il est important de savoir que les messageries considèrent la pertinence de votre objet comme un critère pour classer ou non votre message dans les spams.

Aussi, cette pertinence va fortement chuter si vous placez des mots dans votre objet parmi les suivants :

  • investissement gratuit,
  • bonne affaire,
  • obtenez-le maintenant,
  • félicitations,
  • les meilleurs taux,
  • incroyable,
  • éliminer vos dettes,
  • etc.


Attention au nombre de smileys

En plus de certains mots à éviter, vous devez être vigilant et ne pas placer trop de smileys au sein de votre objet pour ne pas être catalogué en tant que spam.

D’un point de vue concret, nous vous recommandons de ne pas insérer plus de deux smileys dans votre objet.

Si vous voulez aller plus loin concernant les spams, lisez notre dossier Emailing : Comment ne pas tomber dans les spams ?



Comment évaluer votre objet ?

Pour évaluer les objets que vous rédigez dans vos compagnies mail, nous vous conseillons d’interviewer vos lecteurs et également d’analyser l’évolution de votre taux d’ouverture.

Interviewez vos lecteurs

Nous nous lasserons jamais de vous le dire, le meilleur moyen pour détecter des bonnes pratiques dans le domaine de la communication digitale est de poser directement la question à vos lecteurs.

Ce sont eux, et uniquement eux, qui sont en mesure de définir leurs besoins et leurs attentes. C’est pour cela qu’il est intéressant de régulièrement les questionner afin d’anticiper les tendances à venir et de pouvoir continuer à répondre à leurs besoins.

Analyser votre taux d’ouverture

Concrètement, votre meilleur moyen pour évaluer vos objets d’e-mailing est d’analyser votre taux d’ouverture.

Comme nous en avons parlé précédemment, nous n’allons pas revenir sur sa méthode de calcul. Retenez seulement que l’objet représente votre principal levier pour améliorer votre taux d’ouverture.

Pour aller plus loin, nous vous conseillons de ne pas vous contenter de mesurer ce taux d’ouverture à un instant T, mais de suivre son évolution sur une période définie.


Conclusion sur l’objet d’email

Pour conclure ce guide, voici les informations principales que vous devez retenir :

  1. L’objet est un élément capital pour une campagne emailing et doit être rédigé avec soin,
  2. Nous vous conseillons de diviser votre objet en deux parties : annoncez votre thématique puis posez une question pertinente,
  3. Veillez à ne pas insérer de spam word,
  4. Pour finir, soyez à l’écoute de vos destinataires et analysez l’évolution de votre taux d’ouverture.


Pour créer ce guide nous avons sollicité un expert en e-mailing et en délivrabilité. Nous avons interviewé Mathieu Jaulin, fondateur du Blog du Digital qui a accepté de répondre à nos questions.






# A lire aussi ...

Email

333 milliards d’emails marketing ont été envoyés en Europe l'année dernière...

Email

Les pièges à clic sont aussi vieux que l'email mais restent pourtant encore très efficaces aujourd'hui...

Email

Taux d'ouverture, de clics, d'engagement... La France est le pays où les campagnes de marketing par email ont les meilleurs résultats...

Email

L’email marketing est connu pour être un procédé particulièrement efficace. Il permet notamment de toucher de nombreux prospects et de fidéliser vos clients. Toutefois,...

Publicité