Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Avis d'expert

Un monde sans cookies : quel impact sur le web ?

Entre avantages et inconvénients, que se passerait-il concrètement si tous les cookies disparaissaient de notre vie en ligne ?



Étant donné que « Plus de 90 % des sites Web utilisent des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur«, quel seraient les conséquences si ces assistants numériques disparaissaient de nos vies en ligne pendant une année entière ?

Dans cette perspective, Jason Adler, ingénieur logiciel chez Repocket a exploré l’impact d’une année hypothétique sans cookies sur Internet…


Que se passerait-il si nous n’avions pas de cookies Internet pendant un an ?

Dans un monde où Internet imprègne presque tous les aspects de la vie, imaginer une année sans cookies Internet pourrait ressembler à un retour à l’âge de pierre numérique.

Mais que se passerait-il s’ils disparaissaient pendant toute une année ?

L’idée peut sembler absurde, étant donné notre forte dépendance quotidienne envers eux, mais y réfléchir offre des perspectives précieuses sur le rôle crucial de ces aides numériques.


Le rôle fondamental des cookies

Avant de plonger dans les conséquences, il est essentiel de comprendre ce que sont les cookies Internet.

En termes simples, les cookies sont de petits morceaux de données envoyés depuis un site Web et stockés sur l’ordinateur de l’utilisateur par le navigateur web pendant que l’utilisateur navigue. Ils sont conçus pour être un mécanisme fiable permettant aux sites Web de mémoriser des informations ou d’enregistrer l’activité de navigation de l’utilisateur.

Les cookies jouent un rôle vital pour offrir des expériences Internet efficaces et personnalisées.

Ils sont responsables de nombreuses opérations que nous prenons souvent pour acquises :

  1. Authentification :
    Vérification des informations de connexion, garantissant que les utilisateurs restent connectés à leurs comptes sur différentes pages et sessions.

  2. Données du panier :
    Conservation de la liste des articles ajoutés à votre panier dans les magasins de vente en ligne.

  3. Contenu personnalisé :
    Affichage de contenu spécifique adapté aux préférences de l’utilisateur, basé sur l’historique de navigation et l’activité.

  4. Données analytiques :
    Collecte de données sur le comportement des utilisateurs sur les sites Web, aidant à diverses améliorations et optimisations.


Sans ces fonctionnalités, notre monde en ligne serait très différent.


Impact sur l’expérience utilisateur

Sans cookies, la commodité et la personnalisation auxquelles nous sommes habitués en ligne seraient considérablement réduites.

Par exemple, chaque fois que vous visiteriez votre site Web préféré, vous devriez vous reconnecter car le site ne se souviendrait pas de votre session précédente. Les paramètres personnalisés, tels que les préférences de thème ou les réglages de langue, reviendraient aux valeurs par défaut à chaque visite.

Faire des achats en ligne deviendrait laborieux, car les paniers ne se souviendraient pas des articles ajoutés une fois que vous navigueriez hors de la page.

En somme, le Web semblerait moins un espace personnalisé et plus une série d’îles déconnectées et oublieuses.


Confidentialité et sécurité

En matière de confidentialité, l’absence de cookies pourrait sembler être un avantage pour la vie privée des consommateurs, car les cookies ont été un point central dans les discussions sur le suivi en ligne et la collecte de données.

Sans cookies, il serait plus difficile pour les sites Web de suivre le comportement des utilisateurs dans le temps, ce qui pourrait réduire la publicité ciblée et la collecte de données personnelles par des tiers.

Cependant, il est probable qu’en l’absence de cookies, les entreprises chercheraient des méthodes alternatives pour suivre le comportement des utilisateurs, utilisant potentiellement des techniques plus invasives ou plus difficiles à détecter et à contrôler pour les utilisateurs.

Ce changement pourrait stimuler l’innovation dans les technologies de suivi, certaines pouvant présenter des défis encore plus grands pour la confidentialité des utilisateurs que les cookies.


Un monde sans cookies – Les impacts potentiels

Imaginons ce scénario hypothétique. Voici quelques conséquences possibles :

  1. Augmentation des tracas de connexion :
    Vous pourriez vous retrouver à saisir à plusieurs reprises vos informations de connexion, car les sites Web n’auraient pas la capacité de « se souvenir » des utilisateurs d’une session à l’autre.

  2. Expériences Web génériques :
    Le contenu personnalisé, comme les articles ou produits recommandés, serait chose du passé. Chaque expérience sur Internet serait assez générale et impersonnelle, comme un retour en arrière de quelques décennies dans l’évolution numérique.

  3. E-commerce compliqué :
    Faire des achats en ligne sans cookies deviendrait de plus en plus laborieux. Les articles disparaîtraient du panier dès que vous accéderiez à une nouvelle page, rendant les achats une épreuve de patience.

  4. Optimisation limitée du site :
    Sans accès aux données d’activité des utilisateurs, les propriétaires de sites Web auraient du mal à optimiser leurs sites, nuisant à l’expérience utilisateur à long terme.


Malgré les défis probables, Jason Adler de Repocket souligne les avantages uniques qui émergent dans un tel scénario:

« Sans cookies, il y aurait nettement moins de publicités ciblées et de suivi en ligne. Bien que cela puisse paraître ennuyeux pour les spécialistes du marketing numérique, c’est un avantage potentiel pour la confidentialité des utilisateurs. »


S’adapter à un environnement sans cookies

La disparition hypothétique des cookies Internet pendant un an nous amène à réfléchir sur leur rôle complexe dans l’écosystème numérique.

Bien que l’impact immédiat puisse sembler améliorer la confidentialité des utilisateurs, les implications plus larges affecteraient probablement l’utilisabilité du Web, l’efficacité de la publicité en ligne et la structure même de l’économie numérique.

Ce scénario met en lumière l’équilibre délicat entre personnalisation, commodité, confidentialité et intérêts économiques en ligne, et souligne la nécessité de solutions innovantes qui protègent la confidentialité des utilisateurs tout en préservant la fonctionnalité et la viabilité économique du Web.

Alors, dans un espace Internet sans cookies, quelles pourraient être les alternatives potentielles pour offrir aux utilisateurs une expérience sans faille ? Ou comment, en tant qu’utilisateur, pourriez-vous vous adapter plus facilement à cette situation ?

Jason Adler propose des magasins de données personnelles décentralisés comme solution de remplacement possible. « Cette approche permettrait aux individus de garder le contrôle sur leurs données, en décidant qui peut y accéder et dans quel but, » explique-t-il.

En tant qu’utilisateurs, adopter de nouvelles habitudes de connexion, comme l’utilisation de gestionnaires de mots de passe, et ajuster nos attentes en matière de personnalisation des sites pourrait s’avérer utile…






# A lire aussi ...

Insights

Selon une étude PayPal, plus d'un Français sur deux est préoccupé par l'authenticité et la sécurité lors d'achats d'articles de luxe de seconde main...

Insights

L’IA dans le retail : un virage technologique imminent qui transforme déjà l’expérience d’achat...

Email

1200 : c'est le nombre de messages marketing auxquels nous sommes exposés chaque jour...

Data

Six ans après l’entrée en application du RGPD, une majorité d’entreprises françaises le considèrent aujourd'hui comme une loi importante...

Publicité