Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Avis d'expert

5 raisons de garder le moral quand on est une PME française en 2024



En tant que moteur essentiel de l’économie française, les petites et moyennes entreprises (PME) sont à la croisée des chemins en ce qui concerne leurs stratégies d’approvisionnement pour l’année 2024.

Face à un environnement économique en constante évolution, marqué par des défis tels que la mondialisation, les fluctuations des marchés et l’émergence de nouvelles technologies, les PME doivent identifier et mettre en œuvre des priorités stratégiques pour garantir leur compétitivité et leur pérennité.



Par Mélissa Essengué, Directrice Commerciale France d’Amazon Business



Les PME françaises au cœur de défis paradoxaux

Alors qu’elles cherchent à optimiser leurs opérations pour rester compétitives, les PME françaises doivent naviguer dans un paysage commercial de plus en plus complexe.

L’augmentation des coûts, en raison de l’inflation notamment, pèse lourdement sur leur viabilité financière et est l’un des principaux enjeux auquel plus d’un tiers (39 %*) d’entre elles doivent faire face. Mais elles doivent aussi jongler avec des ressources limitées, tout en maintenant une qualité de service adéquate pour répondre aux attentes de leurs clients. En la matière, assurer une livraison fiable est un sujet de préoccupation pour 34 %* d’entre elles.

Aussi, alors que les relations avec les fournisseurs posent un défi complexe pour plus d’une PME sur 10 (16 %*), trouver l’équilibre entre la recherche de partenaires fiables et la négociation de prix compétitifs peut s’avérer ardu.

A cette complexité, s’additionnent les coûts de gestion, qui ajoutent une pression supplémentaire sur les finances des PME et requièrent une gestion rigoureuse pour éviter les dépenses inutiles.

Enfin, les PME sont tenues de se conformer aux normes et réglementations environnementales en vigueur, tout en maintenant des normes de qualité élevées afin de fidéliser leur clientèle et de préserver leur réputation sur le marché.

Cette double exigence est cruciale pour leur pérennité, c’est pourquoi elles se doivent de répondre aux attentes diverses de leurs parties prenantes : les consommateurs attentifs à l’impact environnemental et social de leurs achats, les donneurs d’ordre intégrant de plus en plus les critères RSE dans leurs appels d’offres, les collaborateurs cherchant à s’associer à des entreprises engagées, ainsi que les investisseurs qui intègrent les critères ESG dans leurs décisions de financement.

Ce dernier défi est d’ailleurs considéré comme l’enjeu principal pour les PME en 2024, avec 40 % d’entre elles le désignant comme le défi externe le plus difficile auquel certaines de leurs opérations d’approvisionnement doivent faire face.



5 stratégies efficaces pour assurer compétitivité et pérennité

Malgré tous ces vents contraires, les PME françaises ont plusieurs cartes à jouer. Les défis complexes exigent des ajustements stratégiques et méticuleux afin de faire face de manière judicieuse à l’inflation, tout en favorisant une reprise rapide de la croissance du chiffre d’affaires, l’amélioration des marges et l’augmentation de la trésorerie.

1. La diversification des sources d’approvisionnement est cruciale pour les PME.

Diversifier les sources d’approvisionnement permet de réduire la dépendance vis-à-vis de fournisseurs spécifiques, et donc les risques liés à d’éventuelles ruptures de stock ou à des fluctuations de prix.

Cela favorise également une plus grande flexibilité opérationnelle ; les PME peuvent ainsi s’adapter plus efficacement aux changements du marché et aux évolutions de la demande.

2. Le renforcement de la résilience de la chaîne d’approvisionnement est un des garants indispensables à leur pérennité 

Les événements récents, tels que la pandémie de COVID-19 ou le récent contexte géopolitique, ont mis en évidence l’importance de disposer d’une chaîne d’approvisionnement résiliente. Et ce, d’autant plus, que les aléas imprévus tendent à se multiplier : modifications réglementaires, instabilités sociales, menaces de cyberattaques, …

Aujourd’hui, pour 30 %* des PME, la résilience est une des principales valeurs ajoutées des achats. Par conséquent, il est impératif pour les PME de posséder une connaissance approfondie du fonctionnement de leur chaîne d’approvisionnement afin d’anticiper les menaces qui lui sont inhérentes, en particulier celles qui peuvent exposer l’entreprise à des risques dépassant sa capacité de résilience.

Les PME doivent investir dans des stratégies visant à identifier, évaluer et gérer ces risques, en mettant en place des plans d’urgence et en favorisant la collaboration avec des partenaires stratégiques tout au long de la chaîne.

3. L’innovation technologique, un pari gagnant

L’adoption de technologies de pointe présente de multiples avantages pour les petites et moyennes entreprises.

Ces solutions permettent d’optimiser les processus d’approvisionnement, en améliorant l’efficacité opérationnelle et de facto, en en réduisant les coûts.

Des outils comme les plateformes de gestion des fournisseurs Ivalua ou Sourcing Force, l’automatisation des commandes et les systèmes de suivi des dépenses rationalisent les opérations, accroissent la réactivité et réduisent les risques.

Bientôt, ces outils rendront aussi possible l’approvisionnement prédictif basé sur l’intelligence artificielle la transparence et la traçabilité des produits avec l’utilisation de la blockchain. Des investissements indispensables pour celles qui voudront maintenir leur compétitivité.

4. La durabilité et à la responsabilité sociale ne doivent plus être sacrifiées sur l’autel des prix 

Alors que 73 %* des PME françaises déclarent que leur entreprise a pour objectif d’acheter auprès de vendeurs pratiquant des méthodes commerciales durables ou proposant des produits plus respectueux de l’environnement, 91 %* d’entre elles ont des difficultés à trouver des fournisseurs pratiquant ces méthodes ou proposant ces produits, ce qui les empêche d’atteindre leurs objectifs en la matière.

Face au défi de concilier durabilité et responsabilité sociale avec la pression concurrentielle sur les prix, les PME françaises se retrouvent souvent dans une impasse.

Pourtant, il existe des solutions d’approvisionnement qui facilitent l’identification de produits locaux et de produits plus respectueux de l’environnement.

Ces outils permettent de rechercher et de filtrer les fournisseurs en fonction de critères spécifiques tels que la localisation géographique, les certifications environnementales, ou les pratiques éthiques et sociales.

Il est crucial pour les PME de saisir ces opportunités offertes par les avancées technologiques dans le domaine de l’approvisionnement durable.

5. Amélioration de la collaboration et de la communication 

Maintenir une communication claire et disposer d’un soutien de la part de ses fournisseurs fait aussi partie des enjeux pour près d’une PME française sur 3 (31 %*).

Cela s’explique en partie par le fait qu’une collaboration efficace avec ses fournisseurs, ses partenaires est essentielle pour optimiser la chaîne d’approvisionnement.

Les PME doivent donc investir dans l’amélioration de leurs capacités de communication et de gestion des relations avec l’ensemble de leurs parties prenantes, en favorisant la transparence, la confiance et la coopération mutuelle.

Cela peut passer par l’utilisation de plateformes numériques collaboratives, la mise en place de processus de gestion de la relation fournisseur (SRM) et la formation des équipes aux meilleures pratiques de communication interne et externe.


En cette période où les PME françaises sont confrontées à des défis multiples dans leurs stratégies d’approvisionnement, il est essentiel de mettre en place des stratégies efficaces pour garantir leur compétitivité et leur pérennité.

La diversification des sources d’approvisionnement, le renforcement de la résilience de la chaîne d’approvisionnement, l’adoption de l’innovation technologique, l’engagement en faveur de la durabilité et de la responsabilité sociale, ainsi que l’amélioration de la collaboration et de la communication avec les fournisseurs sont autant de leviers sur lesquels les PME doivent s’appuyer pour prospérer dans un environnement économique en constante évolution.

En intégrant ces priorités dans leurs stratégies d’approvisionnement, les PME françaises peuvent non seulement surmonter les défis actuels, mais aussi assurer leur pérennité sur le long terme et se positionner comme des acteurs clés dans la construction d’une économie durable et résiliente…






* Etude Amazon Business auprès d’un échantillon de 3 108 décideurs en charge de l’approvisionnement et des cadres supérieurs familiers avec les opérations d’approvisionnement au sein de leur organisation réalisée en 2023.





# A lire aussi ...

Insights

72 % des Français travaillent en mode hybride selon la dernière enquête Zoom France. 16 % déclarent travailler à 100 % en présentiel et...

Insights

Le montant des dépenses contraintes semble diminuer pour la première fois depuis plusieurs années...

Avis d'expert

L’émergence de startups spécialisées dans l’intelligence artificielle, levant des fonds colossaux dès leurs premières phases de financement, suscite autant d’admiration que de scepticisme. Des...

Digital

Une nouvelle étude révèle que si les entreprises plébiscitent l'IA générative, les consommateurs restent eux beaucoup plus sceptiques...

Publicité