Discounteur, Luxe Addict, Impulsif, Flâneur Nomade,…

Rakuten Marketing vient de livrer une analyse qui décrypte les 4 grands profils d’acheteurs en ligne en 2017. Le point en infographie…

 

Au-delà des critères socio-démographiques, Rakuten Marketing, expert du reciblage publicitaire personnalisé, a développé une analyse qui met en lumière 4 grands profils de shoppers dans les secteurs de la mode, du luxe, de la beauté et du voyage au niveau mondial.

 

#1. Le «Discounteur»

A l’affût des meilleures affaires : globalement, lors du dernier Black Friday, les conversions ont connu une hausse de 120% par rapport au mois précédent.

Toutefois, au Royaume-Uni par exemple, ce profil réduit ses dépenses moyennes de 21% au-delà de 10 commandes.

 

#2. Le «Luxe Addict»

Accro aux marques : généralement identifié par des données démographiques basiques, il augmente ses dépenses à chaque achat.

Cependant, son huitième achat marque souvent la limite naturelle du montant des commandes.

 

#3. L’«Impulsif»

L’acheteur au premier regard : on ne le reconnaît pas pour sa fidélité aux marques, mais si ces dernières faisaient de cette cible une priorité, les acheteurs impulsifs augmenteraient leur montant par commande de 83% (au UK) au-delà de huit achats, une envolée plus qu’impressionnante !

 

#4. Le «Flâneur nomade»

Résolument connecté : il est généralement supposé convertir sur l’appareil le plus pratique, très souvent son smartphone, mais la conversion depuis ce device prend encore beaucoup de temps.

Au Royaume-Uni, la conversion mobile depuis un clic prend encore 27 heures en moyenne.

En France, pendant la période de Noël, 39% du trafic des sites marchands venait du mobile. En revanche, le pourcentage d’achats faits via mobile reste plus faible : seulement 17%.

 

 

 

 

 

# à lire aussi...

PSD2 : un nouveau défi pour le e-commerce

Une révolution est en marche sur le marché des services financiers en…

Avis clients : le doute s’installe…

Si les avis clients ont pris une importance certaine dans le processus…

Retour sur le succès des marques “D2C”

Le Slip Français, Ma Petite Mercerie, Cheerz… Une étude revient sur le…