Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Social Media

Influence marketing : quel bilan 1 an après la loi de régulation ?



Alors que la loi portant sur la régulation de la profession d’influence va fêter son premier anniversaire le 9 juin prochain, il est l’heure de dresser un premier bilan.

Si la dernière enquête menée par la commission européenne révèle que l’activité reste mal encadrée en Europe, les choses bougent !

Qu’est-ce que ce nouveau cadre réglementaire a réellement impliqué ? Quels sont les grands changements observés en 1 an ? Comment les stratégies des marques ont-elles évolué ?

Nicolas GUILLEMOT, cofondateur de Dynvibe livre ici ses observations et son analyse du marché de l’influence…



Observation 1 : plus de transparence et de confiance de la part des consommateurs au détriment de l’engagement

Si la confiance des consommateurs a été renforcée par plus de transparence de la part des marques et des influenceurs qui ont largement respecté la loi en mentionnant clairement les partenariats payants sur leurs contenus, le taux d’engagement est en baisse.

Cette chute concerne particulièrement les contenus identifiés comme sponsorisés, bien que cette tendance reflète une baisse générale de l’engagement sur les réseaux sociaux.

Piste de réflexion : adaptation et innovation

« Il s’agira de continuer à inspirer des régulations similaires à l’échelle mondiale dans le but de promouvoir un marketing d’influence plus responsable et transparent. Tout en maintenant des marques favorisant la transparence, l’innovation et la créativité dans les pratiques de marketing doivent être encouragées »



Observation 2 : les marques sont de plus en plus sélectives pour leurs collaborations

C’est là une des principales évolutions post adoption de la loi. Les influenceurs travaillent de moins en moins avec les marques, car elles sont plus sélectives qu’auparavant.

Elles vont avoir davantage tendance à privilégier des partenariats long terme, qui est une conséquence directe de la législation. Afin de s’inscrire dans le cadre de cette nouvelle loi, elles ont dû contractualiser plus clairement leurs relations.

Ceci n’est pas sans conséquence sur les influenceurs qui a forcé certains à reconsidérer leur départ vers l’étranger en raison des coûts élevés de la vie, notamment à Dubaï pour échapper aux restrictions de la loi ainsi qu’aux premières sanctions prononcées par la DGCCRF. 

Piste de réflexion : des collaborations plus authentiques

« Il va donc falloir s’attendre à des partenariats plus authentiques et durables entre marques et influenceurs. Les maîtres mots sont confiance et engagement long terme. Pour cela, il faut composer et trouver le juste équilibre entre la pertinence des changemakers (plus experts) et la force de frappe des influenceurs classiques. »



Observation 3 : l’émergence de « nouveaux » créateurs de contenus plus experts

Les influenceurs dits classiques restent incontournables, mais les changemakers ont gagné en pertinence.

Très spécialisés sur leurs sujets et à la croisée entre les influenceurs traditionnels et les KOLs, leur expertise est gage de crédibilité et leur taux d’engagement est bien plus élevé, jusqu’à 4 fois plus que les influenceurs traditionnels.

Piste de réflexion : l’IA, une source d’opportunité pour la création de contenu

« S’il est désormais nécessaire de créer des relations avec les nouveaux influenceurs, il ne faut pas oublier le potentiel que l’IA générative peut apporter en matière de création de contenus ! Les marques doivent explorer en profondeur les opportunités qu’ils peuvent leur offrir pour créer des contenus et formats aussi bien innovants qu’engageants. Cela leur permettra d’augmenter leur relation avec les consommateurs ciblés. »






# A lire aussi ...

Insights

En 7 ans, les marques les plus influentes et créatives ont multiplié leurs revenus par 4,3 ...

Insights

IPSOS dévoile une nouvelle étude sur les tendances du Luxe et sur le rôle que la technologie joue auprès de la Gen Z...

Insights

Les Français sont de plus en plus sensibles aux engagements sociaux ou environnementaux des marques...

Insights

85 % des directeurs marketing B2B français sont confiants dans leur capacité à générer du chiffre d’affaires dans l’année à venir et 68 %...

Publicité