27 juillet 2017

Encore en 2017, l’email marketing souffre de mauvaise presse. Les consommateurs ne voient pas tous d’un très bon œil l’invasion de messages publicitaires dans leurs boites mails. Cela peut parfois être vécu comme une intrusion dans leur vie privée et l’association au spam est quasi constante… Pourtant l’email reste le canal de communication préféré des entreprises… et des consommateurs !

 

 


Par Guillaume Fleureau, directeur marketing, Sarbacane Software


 

 

En effet, les années passent, et l’emailing reste l’outil le plus utilisé en marketing. Sa constante évolution et son efficacité en terme de rentabilité font qu’il est utilisé par 82% des entreprises à des fins commerciales et 83% des professionnels du B2B envoient encore (et oui) des newsletters.

En ce début d’année 2017, je vous propose un rapide bilan de ce qui fait de l’email aujourd’hui encore, probablement l’outil marketing le plus innovant.

 

Toujours plus de précision

Si l’email marketing a souvent été associé au spam, la différence entre ces deux notions est aujourd’hui de plus en plus marquée.

Les marketeurs ont bien compris qu’il ne servait plus à rien d’envahir les boîtes mail de leurs contacts et que ce qui fonctionne aujourd’hui, c’est l’approche individuelle : la personnalisation. Nous soulignions d’ailleurs que 12,3% des objets d’emails envoyés par les marques à Noël étaient personnalisés*.

C’est donc très impressionnant de voir à quel point l’utilisation de l’email a évolué au cours des 10-15 dernières années.

Au départ, on s’en servait pour envoyer des emails de masse, à tout bout de champ, c’était révolutionnaire ! Aujourd’hui, on remarque que nos clients se concentrent d’avantage sur l’envoi de campagnes pertinentes et personnalisées.

C’est bon pour leur image, pour leur business, et cela renforce la fidélité de leurs destinataires, les consommateurs. Une autre forme de révolution marketing en soi.

Mais si les solutions emailing telles que Sarbacane proposent depuis toujours des fonctions de personnalisation et d’envois d’emails ciblés, les responsables marketing commencent seulement à les exploiter réellement.

 

Une excellente complémentarité

Cependant, l’email marketing ne peut plus faire cavalier seul, surtout dans ce contexte d’individualisation des stratégies marketing.

Dans cette optique d’exactitude et de pertinence, le SMS a su trouver sa place auprès de l’email ces dernières années. Sans venir remplacer son utilité, il le complète et permet plutôt de soulager les boites mail des destinataires.

Le SMS permet entre autres l’envoi de notifications importantes qui concernent directement le client, son compte, ses commandes, etc.

Il a donc un côté pratique comme pour la confirmation d’un rendez-vous chez le coiffeur par exemple. Et avec un taux de réception qui avoisine les 95% en moyenne, on est sûr que les messages sont bien lus !

Point de vue précision, le SMS excelle. Si bien qu’il est possible aujourd’hui de déclencher son envoi pour proposer une offre promotionnelle lorsque le destinataire s’approche physiquement d’un magasin… Et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres.

A ce titre, notre filiale SMS marketing, Primotexto, a connu une croissance exponentielle ces dernières années. Les TPE/PME, qui représentent une très grande partie des utilisateurs de l’application, ont bien intégré cette évolution.

 

Réseaux sociaux et email marketing, ennemis ou alliés ?

Depuis la montée du social media dans les stratégies marketing, on a beaucoup entendu parler de la fin de l’emailing et de son remplacement par les réseaux sociaux.

Or, quelques années après, on constate que l’email est toujours l’outil marketing le plus utilisé, et que son efficacité dépasse largement celle des grands Twitter et Facebook en termes de conversions.

En revanche, leur complémentarité n’a jamais été aussi bien comprise par les marketeurs : aujourd’hui, vous pouvez vous inscrire à la newsletter d’une entreprise depuis sa page Facebook grâce à un bouton, et à l’inverse, rejoindre ses réseaux sociaux depuis sa newsletter.

On peut également intégrer des boutons de partage vers les réseaux sociaux au sein même d’un email.

Les marketeurs tendent à faire de l’emailing un véritable vecteur de communauté et utilisent les medias sociaux pour faire grossir leurs listes de contacts.

En fait, je dirais que les réseaux sociaux sont du pain béni pour l’emailing : ils lui donnent une approche plus relationnelle et participent à l’effort de personnalisation des stratégies marketing.

Bonne nouvelle donc !

 

*Etude Sarbacane Software sur les objets d’emails envoyés par les plus grandes marques françaises pour Noel 2016

 

1 commentaire

  • Ce qui en effet fait la force de l’emailling, c’est la personnalisation, que l’on sait faire de plus en plus poussée. Le rapport au consommateur évolue et pour faire la différence il faut offrir plus qu’une relation commerciale. L’emailing permet à la fois cette personnalisation et la contextualisation de la relation au delà de la vente.

Newsletter

Chaque mardi, un condensé d'infos Marketing / Digital et Ebusiness directement dans votre boite mail !

à télécharger sans modération