Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

e-Commerce

Malgré la crise, le e-commerce devrait encore battre des records en fin d’année

En France, les marketplaces devraient concentrer plus de dix milliards d’euros de dépenses à elles seules au dernier trimestre 2023…



Avec l’automne qui s’installe, les fêtes de fin d’année se profilent à l’horizon et pour beaucoup de consommateurs, cette période est synonyme de dépenses exceptionnelles. ShipStation et Packlink, solutions leaders de livraison pour le e-commerce du groupe Auctane, dévoilent les résultats de leur dernière étude conjointe sur les prévisions d’achats et de comportements des consommateurs pour la haute saison.


Des préoccupations économiques qui impactent une nouvelle fois la fin d’année

Avec plus de neuf consommateurs français sur dix (91,3 %) inquiétés par la situation économique à l’approche des fêtes de fin d’année, la saison s’annonce une nouvelle fois marquée par la prudence et les réductions de budget.

De même qu’en fin d’année dernière, l’inflation représente à 65,3 % la première source de préoccupation des Français, loin devant le manque d’épargne (10,3 %) ou les taux d’intérêt plus élevés (4,5 %).

73,2 % des consommateurs français prévoient ainsi de réduire leurs dépenses liées aux fêtes de fin d’année.

Dans cette optique, beaucoup comptent profiter des périodes d’événements promotionnels (Black Friday, Cyber Monday…) : un Français sur deux (51,2 %) prévoit de réaliser de la moitié à la totalité de ses achats durant ces périodes.


Des comportements consommateur qui s’adaptent

Avec ces préoccupations économiques en tête, les Français s’adaptent, changent leurs habitudes et…s’y prennent en avance !

En effet, 35,7 % des consommateurs prévoient de faire leurs achats plus tôt que d’habitude cette année.

Dans les faits, c’est plus de trois Français sur cinq (62 %) qui comptent démarrer leur shopping avant fin octobre.

Autre impact : 15,1 % des Français prévoient d’acheter plus d’articles de seconde main lors des fêtes de fin d’année 2023.

Pour les consommateurs, les plateformes du marché de l’occasion offrent de nombreux avantages, dont celui de pouvoir acheter des cadeaux à un prix plus bas pour économiser de l’argent, selon 23,7 % d’entre eux.


Marketplace, un canal qui a la cote auprès des consommateurs

Pour la saison des fêtes, les achats en ligne auront la cote : 83 % des consommateurs français prévoient de faire en ligne tout ou une partie de leur shopping de fin d’année.

Un canal sera notamment privilégié pour l’occasion : la marketplace.

Qu’elle soit généraliste (ex. Amazon), spécialisée (ex. Etsy, ManoMano) ou locales (ex. Cocote, Facebook Marketplace), 88,4 % des consommateurs prévoient d’avoir recours à des marketplaces pour réaliser leurs achats.

En France, les dépenses estimées sur les marketplaces s’élèvent à dix milliards d’euros pour le dernier trimestre 2023.


Pour les consommateurs, les principaux avantages de fréquenter ces plateformes plutôt que des sites de marques ou de détaillants sont avant tout économiques : 46,3 % des Français désignent en premier lieu les prix et les offres plus compétitifs, puis à 43,1 % la facilité de comparaison des produits et des prix et enfin à 27,8 %, le fait d’avoir un compte qui donne accès à des offres et à une meilleure expérience de livraison (ex. Amazon Prime).

« Si l’esprit des fêtes de fin d’année sera bien présent chez les Français cette année, les conditions économiques incertaines mènent de nombreux ménages à réduire leur budget et à débuter leurs achats festifs plus tôt pour étaler les coûts.

En ce sens, les marketplaces et le marché de la seconde main sont appelées à jouer des rôles considérables pour les consommateurs en quête de bonnes affaires et de flexibilité.

Les commerçants devront redoubler leurs efforts cette année pour maintenir des prix compétitifs, tout en répondant aux attentes de clients plus exigeants et multi-canaux, qui n’hésiteront pas à changer d’enseigne selon leurs besoins. »

déclare Matthew Trattles, VP of SMB Revenue chez Auctane








Méthodologie

Des enquêtes auprès des consommateurs et des commerçants ont été menées en août 2023 et incluent les réponses d’un échantillon de 8 000 ménages représentatifs au niveau national et de 2 000 vendeurs en ligne aux États-Unis, au Canada, en Australie, au Royaume-Uni, en Allemagne, en France, en Italie et en Espagne. Les modélisations économiques et les prévisions des ventes retail sont basées sur les données exclusives de Retail Economics et les statistiques officielles des pays concernés.







# A lire aussi ...

Insights

L’IA dans le retail : un virage technologique imminent qui transforme déjà l’expérience d’achat...

Insights

Le montant des dépenses contraintes semble diminuer pour la première fois depuis plusieurs années...

Insights

Avec un budget moyen compris entre 50 et 100€, les Français attendent la dernière minute pour acheter leur cadeaux de Fête des Mères...

Insights

Les jeunes générations font du poids de la marque un critère déterminant et accordent bien moins d’importance au prix que les séniors.

Publicité