/

L’impact du coronavirus sur l’e-commerce: 1,8 milliard de visites de sites web analysées

La récente apparition du Coronavirus entraîne des restrictions de déplacement et impacte l’activité personnelle et professionnelle dans plusieurs régions du globe… Ces changements dans notre quotidien ont déjà des effets significatifs dans la distribution et l'e-commerce au niveau mondial...

LIRE L'ARTICLE

Contentsquare a analysé 1,8 milliard de sessions d’utilisateurs et 50 millions de transactions sur 1 400 sites Web à travers le monde.

Entre les semaines du 16 et du 23 février, les équipes de Contentsquare ont comparés le taux de conversion, le nombre de transactions, le nombre de visites, la durée des sessions afin d’analyser les changements de comportement du consommateur en ligne durant les deux dernières semaines.

Le secteur du Voyage: des achats en baisse de 20,8 %

En poussant les consommateurs à restreindre, ou même à annuler leurs projets de voyage, l’épidémie impacte gravement le secteur ; les résultats de cette étude montrent un faible engagement et une chute significative des ventes.

Ainsi, les achats sur les sites de voyages ont diminué de 20,8 %, tandis que le taux de conversion moyen sur ces mêmes sites essuyait de lourdes pertes ( 8,5 %). Les consommateurs ont globalement passé moins de temps à parcourir les sites de voyage, avec 13,5 % de sessions en moins.

La morosité était également de mise sur les sites du secteur de l’hôtellerie, avec des visites et des conversions en recul de respectivement 6,5 % et 7,7 %.

Sur les sites de transports, les transactions ont baissé de 6,6 %, avec un taux de conversion moyen en léger repli de 0,8 %.

Le secteur de la grande distribution: un taux de conversion moyen en hausse de 20 %

Alors que les images de rayons vides de supermarchés faisaient le tour du monde, Contentsquare a observé un bond des conversions pour les articles ménagers et les produits d’épicerie, ainsi qu’une hausse importante des heures passées sur le Web à rechercher des produits de première nécessité.

Les ventes dans les magasins physique ont augmenté de 16 % avec une crainte chez les consommateurs, d’une pénurie, parallèlement à une hausse de 8,1 % du taux de conversion moyen dans le secteur.

Les achats en ligne de produits dans la grande distribution ont progressé d’un cinquième (19,9 %), tandis que les consommateurs consacraient 25,7 % d’heures en plus à la recherche en ligne .

Les Retailers ont également dans leur ensemble vu leurs ventes bondir d’un cinquième (21 %), avec un solide taux de conversion en hausse de 14,8 %. Selon les données, les acheteurs ont passé 44 % de temps en plus sur ces sites.

Le secteur des pharmacies et parapharmacies : +27 % pour les transactions

Les visites sur les sites de vente de produits de santé – pharmacies et parapharmacies, notamment, ont progressé de 10,3 %. L’étude a constaté que les visites étaient 23 % plus courtes, le nombre de transactions a augmenté de 27,3 %, entraînant une hausse de 15,4 % du taux de conversion moyen : des chiffres qui laissent penser que bon nombre d’acheteurs recherchaient des articles précis.

Le secteur des équipements sportifs : les ventes plongent d’un tiers

Les retailers d’équipements sportifs ont subi une lourde chute de leurs transactions ( 28,4 %) et de leur taux de conversion ( 9,5 %). Les sessions ont diminué de 21 % et, plus généralement, le temps passé sur ces sites a été réduit de 10,7 %.

Le secteur du prêt à porter : +7,3 % pour le taux de conversion

Du côté des enseignes de prêt à porter, le nombre de visites est resté stable, tandis que les ventes et le taux de conversion moyen ont tous deux progressé de 7,3 %. Les visiteurs ont également passé 13,9 % de temps en plus sur ces sites.

L’embellie était encore plus marquée chez les spécialistes de lingerie, avec un surprenant bond de 35,1 % du nombre de transactions d’une semaine à l’autre…




# Must read

Merci !
N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter hebdo pour ne rater aucune de nos prochaines news:... ou à nous suivre sur les réseaux :