Consommation média : vers une nouvelle normalité ?

TV, streaming, réseaux sociaux...Notre façon de consommer les médias a fortement évolué au fil des confinements et des restrictions de déplacements..


La crise de ces derniers mois a perturbé le paysage médiatique mondial et notre façon de consommer du contenus, que ce soit via les médias traditionnels ou en ligne.

YouGov vient de réaliser une enquête auprès de 22 000 personnes dans 17 pays pour dresser un état des lieux approfondi des habitudes et opinions des populations à l’égard des médias traditionnels et digitaux, des publicités ou encore des abonnements TV durant cette période.

Focus sur les résultats en France…




Les médias traditionnels et les Français


La consommation de médias traditionnels met en évidence de fortes différences entre les générations.

En effet, lorsqu’on interroge les Français sur les actions effectuées la semaine qui précède l’enquête, 90% des 55 ans et plus affirment avoir regardé la télévision, contre 62% des 18-24 ans.

L’écart est encore plus prononcé en ce qui concerne la radio, écoutée par 61% des 55 ans et plus, contre 27% des 18-24 ans.



Les médias digitaux et les Français


Bien qu’il y ait un net écart entre les 18-24 ans et le reste de la population lorsqu’il s’agit de regarder du contenu vidéo en ligne ou d’utiliser une plateforme de messagerie comme WhatsApp, la différence est moins significative dans d’autres domaines.

En effet, tous les groupes d’âge sont à peu près aussi susceptibles d’utiliser un moteur de recherche, et tous les groupes – sauf les 55 ans et plus – ont une propension similaire à visionner des programmes en streaming sur télévision, à se rendre sur les réseaux sociaux ou encore à consulter des articles de blogs.



Autre chiffre intéressant : 66% des Français regardent la TV tout en étant connectés à un autre appareil ( smartphone, tablette, pc…).



Qui sont les adeptes du streaming ?


Les données de YouGov indiquent que plus le consommateur est jeune, plus il est susceptible de regarder un contenu télévisuel sans télévision.

En effet, près de la moitié (48%) des 18-24 ans déclarent avoir récemment regardé un contenu TV sur un smartphone, une tablette ou un PC, contre seulement un cinquième (21%) des 55 ans et plus et un quart (26%) des 45-54 ans.



En parallèle, les utilisateurs de services de streaming sur smartphone, PC ou tablette sont plus susceptibles de penser que le streaming a changé la manière de regarder la télévision (51% contre 34% de la population nationale).

De plus, un quart d’entre eux (26%) déclarent que les publicités en extérieur influencent leur vision des marques (contre 15% de la population nationale) et environ la même proportion (27%) indique souhaiter voir davantage de publicités représentant des familles comme la leur.



La publicité n’est pas un problème

La plupart des consommateurs trouvent qu’il est finalement juste de devoir regarder des publicités en échange de contenus gratuits

Cette opinion est partagée par la majorité des habitants des 17 pays étudiés, sauf en France (47%), en Suède (47%), en Chine (45%) et au Danemark (40%).







Méthodologie

Pour cette étude, YouGov a combiné des données syndiquées issues des outils RealTime, BrandIndex et Profiles, recueillies auprès de plus de 22 000 personnes dans 17 pays (Chine, Hong Kong, Indonésie, Singapour, Australie, Inde, Emirats arabes unis, Danemark, France, Italie, Allemagne, Royaume-Uni, Espagne, Suède, Etats-Unis, Pologne, Mexique).

Toutes les enquêtes ont été menées en ligne du 2 au 5 novembre 2020. Les échantillons sont représentatifs de la population nationale selon la méthode des quotas. Dans 3 pays, les échantillons sont représentatifs de la population en ligne : Hong Kong, Indonésie, Inde.