Comment le coronavirus impacte (aussi) nos usages du mobile

Télétravail, jeux en ligne, vidéos, applis éducatives ou de rencontres,…

App Annie s’est penchée sur l’utilisation des applications mobiles pendant cette période de confinement pour découvrir l’impact du coronavirus sur notre quotidien…



Le temps passé sur mobile en forte hausse

Le temps passé sur le mobile a augmenté de manière significative en Chine et en Italie pendant la pandémie de coronavirus.

Nous avons vu l’impact du coronavirus se manifester par phases,

À mesure que de nouvelles épidémies apparaissent, les gouvernements et les entreprises réagissent en prenant des mesures de confinement.

Les gens se tournent vers le mobile pendant cette période pour s’informer, continuer à travailler, se divertir, favoriser les contacts et combler les manques de la vie normale.

En Chine, les fermetures de villes ont commencé en janvier 2020.

En conséquence, en février, le temps passé sur mobile dans le pays est passé à 5 heures par jour en moyenne, soit une augmentation de 30 % par rapport à la moyenne de 2019.

L’Italie, le pays ayant la deuxième plus forte concentration de cas confirmés au 15 mars, a connu la deuxième hausse la plus importante avec 11 %.



Les applications pour les entreprises et l’éducation explosent

Après la fermeture des villes et la mise en place du travail à domicile et des politiques de distanciation sociale, les téléchargements et les heures passées dans les applications Business ont décollé.

Au cours de la première quinzaine de février 2020 en Chine, les téléchargements d’applications pour les entreprises et l’éducation ont atteint des niveaux environ deux fois supérieurs à la moyenne hebdomadaire de 2019.

Les applications les plus populaires pendant cette période sont HUAWEI CLOUD, WeLink, DingTalk et ZOOM Cloud Meetings.



Une tendance similaire a émergé en Italie. Le nombre de cas de coronavirus en Italie est passé à 400 le 26 février 2020, et l’Italie est devenue le premier foyer de l’Europe avec 11 villes mises en quarantaine.

Le 7 mars 2020, plus de 4 600 cas avaient été signalés. Le 9 mars 2020, l’Italie a imposé des restrictions de quarantaine sur l’ensemble du pays.

Au cours de la semaine du 23 février 2020, 761 000 téléchargements d’applications professionnelles ont été effectués sur iOS et Google Play en Italie, ce qui représente la plus grande semaine jamais enregistrée pour cette catégorie.

Ce chiffre représente une augmentation de 85 % par rapport à la semaine précédente (la deuxième semaine la plus importante) et de 135 % par rapport à la moyenne hebdomadaire des 52 semaines précédentes.

Au 16 mars 2020, Zoom Cloud Meetings se classait au premier rang des téléchargements d’applications sur Iphone (tous jeux et applications confondus) sur 35 marchés, et au premier rang des applications professionnelles sur iPhones sur 90 marchés…


Les téléchargements de jeux battent tous les records

Comme pour les applis professionnelles, cette tendance s’est manifestée pour la première fois en Chine.

En février 2020, la moyenne hebdomadaire des téléchargements de jeux en Chine a augmenté de 80 % par rapport à la moyenne hebdomadaire des téléchargements pour l’ensemble de l’année 2019, avec une moyenne hebdomadaire de 63 millions de téléchargements sur l’App Store d’iOS.

Cela représente une augmentation de 25 % par rapport à la moyenne des téléchargements hebdomadaires de janvier 2020.

La Corée du Sud a été un autre marché touché très tôt par le coronavirus. Au cours de la semaine du 23 février 2020, la moyenne hebdomadaire des téléchargements de jeux en Corée du Sud a augmenté de 35 % par rapport à la moyenne hebdomadaire de 2019, dépassant les 15 millions de téléchargements au cours de cette semaine.


Cela représente une augmentation de 25 % par rapport à la moyenne des téléchargements hebdomadaires du mois de janvier 2020.



Streaming et médias sociaux pour passer le temps

Les consommateurs se sont encore tournés vers les médias sociaux et les applications de streaming vidéo pour passer le temps et rester en contact avec leurs proches tout en les protégeant.

En Chine, TikTok a constaté une augmentation du temps moyen passé par utilisateur ainsi que du temps total passé dans l’application sur les téléphones Android suite à l’épidémie initiale de COVID-19.

La semaine du 1er mars 2020 a été la plus grande semaine de TikTok jamais réalisée en Chine, les utilisateurs ayant passé plus de 3 milliards d’heures au total dans l’application, soit une augmentation de 130 % par rapport à la moyenne hebdomadaire de 2019.

Ce résultat est dû à la fois au nombre croissant d’utilisateurs qui ont accédé à la plateforme et au fait que ces utilisateurs y ont passé plus de temps en moyenne.

Le covoiturage en berne…

Parmi les marchés analysés (États-Unis, Royaume-Uni, Chine, Japon, France et Corée du Sud), c’est en Chine et en France que l’impact sur le téléchargement des meilleures applications de covoiturage a été le plus important.

En Chine, les téléchargements hebdomadaires de Didi ont chuté de 75 %, passant de la semaine la plus élevée à la semaine la plus basse de la période analysée (du 29 janvier 2019 au 7 mars 2020).

La France a vu les téléchargements hebdomadaires de BlaBlaCar chuter de 65 %, passant de la semaine la plus élevée à la semaine la plus basse de la période analysée (du 29 janvier 2019 au 7 mars 2020).




# Must read