Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Data

Sans surprise, Google est bien le roi du tracking…

Google collecte près de 40 types de données sur ses utilisateurs, bien plus que n’importe quel autre géant de la Tech…



Selon les données analysées par Atlas VPN, Google collecte 2 fois plus d’informations sur ses utilisateurs que Amazon ou Twitter et même près de 3 fois plus que d’autres géants de la tech comme Apple ou Facebook.


Big Google is watching you ?


Presque personne n’a le temps ou la patience de lire des dizaines de pages de politiques de confidentialité pour chaque site Web.

Les équipes de Security.org se sont donc attelés à cette fastidieuse tâche pour déterminer exactement quels types de donnés les géants de la tech pouvaient collecter lorsque vous leur donnez votre consentement par défaut.



39 types de données pour tout connaître de vous…

Avec 39 points, Google occupe la première place en ce qui concerne la quantité de données collectées, et de loin…

Pour faire simple : ils collectent toutes les données possibles à l’exception de votre numéro de sécurité sociale et de votre numéro de permis de conduire.

Google recueille ainsi votre nom, votre numéro de téléphone, vos informations de paiement si vous avez effectué des achats via Google, votre adresse e-mail, les e-mails que vous envoyez et recevez, les films, photographies, documents et feuilles de calcul que vous avez stockés, ainsi que vos commentaires Youtube.

En plus de cela, Google enregistre vos mots-clés de recherche, vos visionnages de vidéos et vos interactions avec le contenu et les publicités.

Même les appels passés via Google ne sont pas privés puisque Google enregistre les numéros d’appel et de réception, les numéros de transfert, les heures et les dates des appels, les durées des appels, les informations de routage et les types d’appels.

Un profilage des plus complets qui explique en grande partie pourquoi Google reste le roi des datas et du ciblage en ligne…

Twitter

En cours d’acquisition pour 44 milliards de dollars par Elon Musk (si la vente finit par se faire), Twitter collecte 24 points de données pour chaque utilisateur.

Contrairement à Google, la plate-forme à l’oiseau bleu conserve relativement peu d’informations personnelles sur ses utilisateurs. Cela se résume à votre nom, votre nom d’utilisateur, votre mot de passe, votre numéro de téléphone et votre adresse e-mail.

Coté tracking, Twitter conserve aussi une trace de vos messages, contenus, vidéos que vous avez regardées, vues et interactions avec le contenu et les publicités.

Ils enregistrent également l’heure, la fréquence et la durée de votre activité sur Twitter, ainsi que les personnes avec lesquelles vous vous engagez et partagez du contenu.

Amazon

Amazon est juste légèrement derrière Twitter en termes de points de données collectés, avec 23 par utilisateur.

Pour les informations personnelles, Amazon enregistre votre nom, votre nom d’utilisateur, votre mot de passe, votre numéro de téléphone, vos informations de paiement, votre adresse de livraison et votre adresse e-mail.

Rien d’extraordinaire jusqu’ici pour une plateforme de e-commerce.

Là où les données collectées peuvent paraître plus surprenantes, c’est quand Amazon stocke votre numéro de sécurité sociale et les informations de votre permis de conduire (NDLR : a priori pour les acheteurs américains uniquement).


Facebook

Pour le dire gentiment, Facebook a eu quelques problèmes avec la façon dont ils utilisent leurs données utilisateur.

Peut-être à cause de ces problèmes, ils ne collectent actuellement plus que 14 points de données.

Toutefois, les données qu’ils collectent sont extrêmement sensibles.

Facebook garde ainsi une trace des personnes avec qui vous parlez, des groupes auxquels vous appartenez et même de vos messages privés.

Facebook sait quand vous vous connectez, pendant combien de temps et quels commentaires, partages et transactions vous avez effectués pendant cette période…

Apple

Sans grande surprise, Apple reste leader en matière de confidentialité des utilisateurs et en fait même un de ses principaux arguments de vente depuis des années ( » What happens on your Iphone, stays on your Iphone « …)

Ils ne conservent que les informations nécessaires au maintien de votre compte.

Ils collectent 12 points de données et connaissent les noms, les adresses e-mail, les adresses IP, l’emplacement et les informations de paiement de leurs utilisateurs.

Apple connaît aussi vos requêtes de recherche, l’heure, la fréquence et la durée de votre activité, et c’est tout…


En conclusion, quelle que soit l’entreprise que vous choisissez, elles stockent au moins certaines informations sur vous et vos activités.

Cependant, certains, comme Google, fondent toute leur activité sur les données et collectent donc un maximum d’informations susceptibles d’alimenter leur ciblage.

D’autres, comme Apple, tirent l’essentiel de leurs revenus de la vente de matériel coûteux, ce qui leur permet d’enregistrer uniquement la quantité de données nécessaire pour maintenir votre compte.

En bref, la confidentialité est, aujourd’hui plus que jamais, liée au business model des marques…






# A lire aussi ...

Avis d'expert

La tendance est aujourd’hui au « sans mot de passe » mais pouvons-nous réellement nous passer des mots de passe sans craindre pour notre...

Insights

Avec la disparation des cookies tiers et l'inquiétude grandissante des consommateurs quant à l'utilisation de leur données, la mise en place d'une stratégie de...

Insights

Le peu d'engouement sur les réseaux sociaux autour des dernières élections témoigne d'une certaine lassitude des Français à l'égard de la politique...

Data

Plus de 80% des Français sont convaincus que leurs données de santé ne sont pas bien protégées mais ils ne sont pas pour autant...

Publicité