Quelles solutions pour les marques face aux géants du e-commerce ?

La crise du covid n'a fait qu'accentuer un mouvement de fond déjà bien présent.

Si 42% des français ont augmenté leurs achats en ligne durant cette période, cette progression ne s'arrêtera pas avec le confinement.

Reste à savoir comment les marques pourront désormais faire face aux poids lourds de ce secteur, Amazon en tête.

LIRE L'ARTICLE


La récente étude Future Shopper WPP pilotée par Wunderman Thompson [1] confirme la montée en puissance du commerce en ligne et notamment d’Amazon, géant du secteur.

L’étude explore dans le détail les habitudes de 2 000 consommateurs français achetant en ligne au moins une fois par mois…



Croissance du commerce en ligne : plus qu’une tendance, un mouvement de fond


Selon l’étude Future Shopper, 65% des répondants français prévoient d’avoir davantage recours au commerce en ligne pour effectuer leurs achats dans un futur proche.

L’arrivée de la crise du Covid-19 n’a fait qu’accélérer cette tendance puisque 42% des Français [2] ont augmenté leurs achats en ligne pendant le confinement. Et parmi ces derniers, 73% affirment qu’ils continueront à acheter davantage en ligne après la fin de la crise.


Ainsi, la croissance du e-commerce observée depuis plusieurs années et renforcée par la crise du Covid-19 reflète plus bien qu’une tendance mais un véritable mouvement de fond.



Amazon, 1er moteur de recherche pour 74% des consommateurs français


Toujours selon l’étude, le leader mondial du e-commerce est désormais le premier moteur de recherche pour 74% des consommateurs français qui commencent leur recherche produit (vs 68% en 2019), et ce quel que soit leur âge.

En amont de cette phase de recherche, Amazon est également devenu la plateforme de choix des Français pour trouver l’inspiration, et ce devant les moteurs de recherche !

Par ailleurs, les consommateurs français interrogés achètent en moyenne 6,5 fois par mois sur Amazon et ils sont 49% à avoir un compte Amazon Prime (vs 55% des sondés dans le monde [3] ).


Les raisons d’un tel succès ? Selon l’étude, Amazon est reconnu comme étant celui qui – de l’étendue de l’offre à la rapidité et à la fiabilité de la livraison – assure la meilleure qualité de service.

En effet 80% des consommateurs français sondés souhaitent que plus de marques et d’enseignes puissent offrir des services similaires à ceux d’Amazon Prime.

Et la crise n’a fait que renforcer l’hégémonie d’Amazon sur le e-commerce…




L’urgence des marques à se démarquer


Face à un tel constat, quelles stratégies les marques doivent-elles adopter pour se différencier, fidéliser et attirer de nouveaux clients ?

Voici quelques pistes :

Omnicanalité, le maître mot 

48% des consommateurs français préfèrent effectuer leurs achats avec une marque disposant à la fois d’un magasin physique et en ligne.

Pour autant, l’investissement dans l’omnicanal doit être progressif, numérique et surtout innovant.

En effet, 54% des consommateurs interrogés souhaitent que les marques soient plus innovantes dans la manière dont elles utilisent la technologie numérique pour améliorer leur expérience.

Pour 68% des Français, cela se traduirait par l’absence de queue pour payer, et pour 29% d’entre eux une simplification des transactions comme le paiement sans espèces.


L’abonnement, une offre qui doit faire ses preuves 

Une autre tendance à la hausse est celle des services par abonnement : 61% consommateurs français ont entre un et trois abonnements actifs ; pourtant ils sont seulement 11 % à être satisfaits du ou des service(s) d’abonnement dont ils disposent…


Éthique et durabilité en forte hausse

78% des Français (vs 51% en 2019) souhaiteraient que les marques et les distributeurs s’engagent davantage dans les pratiques environnementales, telles que des emballages moins nombreux, une empreinte carbone réduite et des véhicules de livraison écologiques.

D’ailleurs, ils sont 59 % à déclarer tenir compte de l’éthique d’une entreprise au moment de prendre une décision d’achat…







[1] Étude WPP Wunderman Thompson pilotée du 26 février au 5 mars 2020 par un organisme indépendant

[2] Étude Opinium menée entre mars et fin avril 2020

[3] Étude WPP Wunderman Thompson menée auprès de 14.103 consommateurs (2000 en France) en Allemagne, Angleterre, Australie, Chine, Espagne, États-Unis, France, Hollande qui achètent en ligne au moins une fois par mois.





Merci !
N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter hebdo pour ne rater aucune de nos prochaines news:... ou à nous suivre sur les réseaux :