27 juillet 2017

En France, le programmatique est un des leviers de croissance les plus importants pour le marché de la publicité digitale. Mais qui sont les plus gros utilisateurs de cette technologie? Pour répondre à cette question, le SRI publie son TOP 30 des acheteurs en programmatique.

 

Selon l’Observatoire de l’e-pub, le programmatique tire la croissance du marché de la publicité digitale en France avec une progression de +61%.
Dans un marché publicitaire online de 3,2 milliards d’euros nets en 2015, le display compte pour 33% (soit 1,051 milliard d’euros nets en 2015) dont 40% ont été opérés en programmatique (423 M€ de CA net).

Ce classement des acheteurs en programmatique est conçu pour approfondir l’Observatoire de l’e-pub SRI et donner de nouvelles clés d’analyse sur le programmatique.
Il a été réalisé à partir des chiffres d’affaires nets déclarés confidentiellement par les régies membres du SRI pour l’année 2015 et présente les 30 premiers acheteurs en programmatique[1] sur l’ensemble des places de marché représentées au sein du SRI[2].

 

top-acheteurs-programmatique-en-france

 

Ce classement reflète la complexité du marché du programmatique ainsi que l’hétérogénéité des acteurs qui y opèrent puisqu’on y retrouve à la fois des acheteurs bien identifiés – retargeters, agences / trading desks, trading desks indépendants, régies, annonceurs… – mais aussi des technologies, opérant pour le compte de ces mêmes acteurs.

Par ailleurs, en 2015, l’écosystème programmatique a continué de se structurer autour de nouveaux critères qualitatifs, comme la visibilité ou la brand safety, qui ont permis aux offres de devenir de plus en plus premiums ; de l’apparition de places de marché opérées par les régies en direct ainsi que du développement d’offres programmatiques mobiles et vidéo.

 

 

[1]Comme pour l’Observatoire de l’e-pub 2015, le programmatique est pris ici au sens large : «  mise en relation automatisée de vendeurs et d’acheteurs d’inventaires publicitaires ; c’est l’acheteur qui sélectionne l’impression et le profil sur lequel il souhaite diffuser. Le programmatique inclut tous les modèles de transactions publicitaires automatisées » (Source : lexique programmatique SRI, 2016) – à la différence de 2014, ce qui rend la comparaison à n-1 difficile.

 

[2]Sont inclus dans ce panorama : 366, 3W Régie, Altice Media Publicité, AOL, AuFéminin, Caradisiac Publicité, Dailymotion Advertising, MEDIA.figaro, France Télévisions Publicité, GMC Media, Lagardère Active Publicité, Leboncoin, M6 Publicité, M Publicité-Régie Obs, Meltygroup, Microsoft Advertising France, Mondadori, Next Régie, Orange Advertising, Overviews, Purch, Prisma Media Solutions, SFR Régie, Teads, Team Media, TF1 Publicité Digital, Yahoo! Ainsi qu’Audience Square et La Place Média. Il ne s’agit donc pas d’une vision totale marché mais bien d’un périmètre SRI.

 

 

Newsletter

Chaque mardi, un condensé d'infos Marketing / Digital et Ebusiness directement dans votre boite mail !

à télécharger sans modération