Selon Gartner, 8,4 milliards d’objets seront connectés dans le monde d’ici fin 2017. De quoi alimenter un marché global que le cabinet d’études estime à 2 000 milliard de dollars cette année…

 

Selon un rapport publié récemment par Gartner, 8,4 milliards d’objets seront donc connectés dans le monde fin 2017.

Soit une croissance de 31 % par rapport à 2016 qui amène l’analyste à estimer qu’ils seront 20,4 milliards d’ici 2020.

Le marché des objets et des services liés générera alors près de 2 000 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2017 et près de 3 000 milliards en 2020.

 

Le nombre pour le grand public, la valeur pour les entreprises

En termes de volume, ce sont les objets connectés grand public qui ont été le plus représentés (3,96 milliards) en 2016, devant ceux utilisés par les entreprises (plus de 2,4 milliards).

Cela devrait également être le cas cette année avec environ 3,1 milliard de capteurs et terminaux connectés installés dans les entreprises contre un peu plus de 5,2 dans le grand public.

 

« Aux côtés des systèmes automobiles, les applications qui seront le plus utilisées par les consommateurs seront les TV connectées et les boîtiers numériques alors que les capteurs de mesure énergétique et caméras de sécurité seront les plus répandus parmi les entreprises. », considère Peter Middleton directeur de recherche au Gartner.

 

En valeur cette fois, le marché de l’IoT tourne à l’avantage des applications professionnelles.

57% de ces dépenses devraient être réalisées par les entreprises en 2017 bien qu’en volume le nombre d’objets connectés utilisés par le grand public soit supérieur.


Cette croissance de l’IoT sera essentiellement portée par les services. L’intégration des technologies au sein des usines ainsi que la mise en place de ces systèmes professionnels va induire des investissements importants selon Denise Rueb, une autre directeur de recherche au Gartner. « Cependant la connectivité et les services pour les consommateurs vont croître plus rapidement. Cela s’explique par une base installée relativement faible » .

 

Une bataille de chiffres

Fait notable : pour 2020, Gartner a légèrement baissé ses estimations par rapport à novembre 2015 de 20,8 à 20,4 milliards d’objets connectés.
Le cabinet d’études est d’ailleurs bien plus prudent sur le sujet que certains de ses confrères dont les estimations varient du simple au triple selon la définition retenue pour le terme d’objet connecté.

L’institut montpelliérain Idate, qui inclut notamment les smartphones et autres terminaux communicants dans son panel, estime par exemple le nombre d’objets connectés à 80 milliards en 2020 (soit 4 fois plus que Gartner).

Quoiqu’il en soit, la tendance de fond est bien la même pour tous les observateurs : l’IoT est en plein essor dans le monde et devrait être amené à jouer un rôle considérable dans le développement économique des années à venir…

 

 

Newsletter

Chaque mardi, un condensé d'infos Marketing / Digital et Ebusiness directement dans votre boite mail !