Mobile, vidéo, engagement ou encore poids des influenceurs … Quelles sont les tendances de fond qui devraient émerger dans les réseaux sociaux pour l’année à venir?

 

Socialbakers, le spécialiste de l’analyse des médias sociaux grâce à l’intelligence artificielle, présente aujourd’hui son rapport des tendances 2019 sur les médias sociaux.

Ce rapport exhaustif fournit des informations détaillées sur les performances des publicités et les engagements sur les réseaux sociaux ainsi que les tendances émergentes pour l’année à venir. Il aborde également les tendances démographiques mais aussi les changements de comportement des marques sur les différentes plateformes.

 

Tendances d’engagement : Facebook VS Instagram

Dans le cadre de l’analyse des différentes plateformes, le rapport révèle que les résultats obtenus par les spécialistes du marketing sur les médias sociaux appartenant à Facebook sont supérieurs à tout autre réseau.

Les professionnels impliqués dans la création de valeur grâce au marketing digital peuvent y bénéficier de la taille et de l’engagement supérieur des audiences.

Avec 2,6 milliards d’utilisateurs actifs mensuels, la famille d’applications de Facebook reste le lieu où l’engagement entre marque et consommateur se passe.

 

 

 

Instagram règne sur les engagements des consommateurs.

Les données de Socialbakers montrent que bien qu’Instagram ait une audience totale inférieure à celle de Facebook, ses utilisateurs sont beaucoup plus engagés. Ainsi, Instagram devient de plus en plus puissant lorsque l’on cherche à générer des engagements qualifiés avec de petites communautés ciblées.

 

 

“Instagram devient le réseau social numéro un des marques qui souhaitent interagir avec leur communauté,” commente Yuval Ben-Itzhak, PDG de Socialbakers.

“En valeur absolue, les engagements avec les marques sur Instagram sont beaucoup plus importants que sur Facebook, malgré une taille d’audience beaucoup plus faible. Ainsi, nous observons une présence publicitaire inégalée des marques sur Instagram. »

 

Le mobile reste une tendance de fond

Un utilisateur moyen consomme des contenus digitaux pendant plus de 3 heures par jour sur son mobile selon Kleiner Perkins, soit une multiplication par quatre du temps passé en cinq ans.

La publicité sur mobile est une énorme opportunité pour les professionnels du marketing, mais ceux-ci doivent utiliser des contenus adaptés à ce type de consommation.

 

“L’essentiel sur mobile est de comprendre vos différents profils d’audience afin d’adapter les contenus produits avec une approche mobile-first.

Les marques devraient utiliser les médias sociaux pour identifier des personas et quels types de contenus résonnent avec chaque profil.

Ainsi, ils pourront stimuler les engagements et atteindre leurs objectifs de performance. ” analyse Ben-Itzhak.

 

Le marketing d’influence et diminution des fraudes

Le marché du marketing d’influence devrait peser près de 10 milliards de dollars d’ici à 2020. Tous secteurs confondus, cet outil est devenu incontournable pour de nombreuses marques partout dans le monde.

Au vu des investissements massifs, il n’est pas étonnant que la fraude s’immisce sur ce secteur d’activité. Le premier défi consiste donc à détecter les faux comptes. A l’heure actuelle la recette secrète pour différencier le vrai du faux n’existe pas.

Cependant, Socialbakers a été en mesure d’identifier trois types d’activités frauduleuses : les fake followers, les faux engagements et les faux intérêts.

Les recherches prouvent que les marques peuvent minimiser les risques de travailler avec de faux influenceurs en analysant deux données clés : les performances de l’influenceur sur une longue période et leur niveau d’engagement pour 1000 fans.

De plus, l’analyse comparative des performances des influenceurs au fil du temps peut aider à identifier les anomalies résultant d’une fraude.

 

Dans l’univers Digital, les données règnent toujours en maître

A l’avenir, les données devraient rester à la base de toute campagne réussie.

Elles permettront aux entreprises de communiquer efficacement avec leurs clients, d’effectuer rapidement des changements stratégiques et de créer des marques plus fortes.

“Si vous souhaitez utiliser les capacités des plateformes telles que Facebook et Instagram à leur maximum, vous avez besoin de données solides pour guider vos décisions.

En 2019, disposer de chiffres fiables restera un impératif pour décider où investir votre budget publicitaire afin d’en maximiser la portée, l’engagement et l’impact commercial, » soutient Ben-Itzhak.

 

 

 


Les informations récoltées pour établir ce rapport sont issues de la base de données Sociabakers, l’une des plus importantes de l’industrie.

Celles-ci proviennent de l’analyse de plus de 10 milliards de contenus publiés par plus de 17 millions de profils sur les médias sociaux. Socialbakers a également accès aux performances générées par 3 milliards de dépenses publicitaires, lui permettant ainsi de définir les grandes tendances du secteur.

Le rapport complet peut être téléchargé ici.

 

# à lire aussi...

Les entreprises qui attirent le plus les Millennials

Une étude de l’institut YouGov dresse la liste des 10 entreprises pour…

L’influenceur, ce nouveau roi des réseaux

L’influence marketing, qui était encore un simple buzz-word pour beaucoup en 2018,…

Noël 2018 : Un très bon cru pour le e-commerce

Les Français ont fait davantage appel au e-commerce pour préparer leurs cadeaux…