La tendance annoncée depuis quelques temps déjà devrait se concrétiser cette année : face à la multiplication des promos online et à l’engouement croissant pour les ventes privées, les soldes d’hiver qui débutent la semaine prochaine semblent de moins en moins attendues par les consommateurs…

 

Les soldes d’hiver ont démarré dès lundi en France, dans quelques rares départements, mais le coup d’envoi officiel sera donné mercredi prochain…

 

Finie la cohue des soldes?

D’après un sondage réalisé par Toluna pour le magazine LSA, 72,4% des consommateurs ont l’intention de profiter de cette période de rabais, qui doit durer jusqu’au 21 février. Cela représente un recul de 3 points par rapport aux soldes 2016.

En cause notamment, les ventes privées, qui attirent de plus en plus avec 40,8% des Français intéressés cet hiver.

1 Français sur 5 seulement attend les soldes depuis plusieurs semaine ou mois. Les consommateurs continuent à vouloir faire les soldes, mais le succès du Black Friday et des ventes privées et les promotions quasi-permanentes en commerce Web et Mobile les rendent de plus en plus exigeants…” , précise Philippe Guilbert, directeur général de Toluna.

“Les ventes privées sont devenues une habitude d’achat pour de nombreux consommateurs pour devancer les soldes. Il faudra certainement des réductions importantes, 30 à 50% pour certains articles, pour les convaincre d’acheter. La chasse continue aux bonnes affaires devrait réduire le rush d’ouverture des soldes, les files d’attentes à l’ouverture des magasins étant de plus en plus rares avec la montée du commerce digital.

Grâce à une livraison plus rapide et souple (domicile, point relais, click & collect…), de nombreux consommateurs n’hésitent plus à commander sur Internet et essayer chez eux en retournant sans frais les articles d’habillement qui ne conviennent pas.”

 

Un budget au plus bas

Les Français comptent dépenser 221,78 euros en moyenne, un budget en hausse de 2,9% par rapport aux soldes 2016.

Toluna rappelle que les commerçants avaient été affectés il y a un an par les attentats de novembre 2015, avec des dépenses moins importantes de la part des consommateurs, mais que le budget 2017 “reste en fait encore inférieur à celui des années précédentes “….

 

Sur le web avant tout

Déjà à la fête à Noël (il suffit de voir les chiffres records d’Amazon sur la période pour s’en convaincre), Internet devrait aussi être sur le devant de la scène pour ces soldes d’hiver.

Les sites e-commerce récoltent ainsi  57 % des intentions d’achat et devancent largement les centres commerciaux (56,6% des intentions), loin devant les GSA (41,4%), boutiques de centre-ville (37,4%) et grands magasins (34,7%).

Le sondage a également étudié les canaux préférés pour acheter en promotion : Internet devance l’ensemble des magasins physiques pour les produits culturels (43,6% des consommateurs préfèrent Internet pour acheter des vidéos, de la musique ou des livres en promotion, contre 28,1% les magasins et 28,3% sans préférence) et est proche des magasins pour le high-tech (33,1% préfèrent Internet pour cette catégorie, contre 39% les magasins et 27,8% sans préférence).

Seuls les secteurs bricolage/jardinage, hygiène/beauté et maison/déco restent encore à l’avantage des magasins.

Même l’habillement, principale catégorie d’achat des soldes, est désormais de plus en plus disputé entre e-commerce et points de vente physiques…

 

 

Méthodologie

Le sondage Toluna QuickSurveys a été réalisé par Internet en France le 3 janvier 2017 auprès d’un échantillon de 1515 personnes de 18 ans et plus. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de la population nationale en termes de région, sexe et âge (dispersion des professions).

 

 

 

# à lire aussi...

Le paiement, talon d’Achille du ecommerce…

Lorsqu’on pense aux raisons qui conduisent un utilisateur à abandonner son panier…

Infographie | Les 10 tendances e-commerce de 2020

Montée en puissance du commerce conversationnel, des plateformes b2b ou encore des…

Le e-commerce connait-il ses premières limites ?

Choix, prix, rapidité, praticité… Le e-commerce semble totalement en phase avec les…