Lentement mais surement, la vidéo à la demande entre dans les pratiques quotidiennes des français. Selon les derniers chiffres publiés par Médiamétrie, 37% des internautes ont ainsi eu recours à la VOD cette année, un chiffre en progression de +11 point par rapport à 2016…

 

 

Selon les résultats de l’étude VOD360 de Médiamétire, 37% des internautes de 6 ans et plus déclarent avoir fait appel au moins une fois à un service de VOD (Video On Demand – location ou achat de vidéo à l’acte) ou avoir déjà utilisé – en étant abonné ou non – une offre de SVOD (Subscription Video On Demand – Service de vidéos à la demande par abonnement). C’est 11 points de plus qu’en 2016.

29% des internautes déclarent avoir acheté une vidéo ou utilisé un service de SVOD au mois une fois au cours des 12 derniers mois. Avec 20% d’internautes utilisateurs, la SVOD contribue fortement à cette dynamique.

 

Un marché complexe en perpétuelle mutation

Le marché de la VOD est caractérisé par un mouvement de création et de disparition de plateformes. Entre l’arrivée de nouveaux acteurs, les déclinaisons à l’envie des marques ombrelles ou encore la multiplicité des services proposés, avoir une lisibilité claire et simple des plateformes et des services peut s’avérer compliqué.

Dans les faits, malgré l’arrivée de nouveaux entrants reconnus, on note une stabilité de la notoriété des services : 37% des internautes citent spontanément le nom d’une plateforme de VOD ou SVOD.

 

 

VOD à la location : lentement mais sûrement

 13% de la population indique avoir loué au moins une vidéo au cours des 12 derniers mois, soit 2 points de plus que l’année passée (11%) .

Le téléviseur, par la qualité de visionnage qu’il offre, reste l’écran privilégié pour louer des vidéos. En moyenne, 5 locationssont effectuées par VODiste chaque année, et sont principalement des films.

Les VODistes sont en général sur-équipés en écrans et sur-abonnés à des offres payantes. Ils ont par ailleurs une pratique très régulière d’autres activités audiovisuelles comme le cinéma, ou le visionnage de vidéos en tout genre (gratuite/payante sur internet, DVD, enregistrées voire piratées).

 

VOD l’achat : une pratique qui reste confidentielle

Seuls 8% des internautes indiquent avoir déjà acheté une VOD. Ces acheteurs ont un profil assez similaire à celui des utilisateurs de VOD locative et utilisent plusieurs écrans. Si les films restent très attractifs, les séries et les dessins animés sont également des contenus appréciés.

En moyenne, près de 4 vidéos sont achetées chaque année par foyer, les plus gros consommateurs étant les foyers avec des enfants de moins de 15 ans (8 vidéos par foyer et par an).

 

La SVOD poursuit son essor

25% des internautes se déclarent actuellement utilisateurs de SVOD, soit une progression de 13 points en un an.

Le profil des SVODistes s’élargit avec la diffusion progressive des usages dans la population.

Comptant davantage de femmes, il s’agit d’un public hyper-connecté et plus abonné à une chaine payante que l’ensemble des internautes. Il présente également une affinité forte avec les pratiques vidéos, quel que soit l’écran utilisé.

Enfin, la SVOD est un service qui se partage. 3 personnes en moyenne déclarent en effet utiliser un même service de SVOD au sein du foyer.

 

Accessibilité des plateformes et richesse des contenus : le duo gagnant

La 1ère force de la SVOD réside dans la diversité des contenus. Tous les genres de programmes proposés sont visionnés : séries (91%), films (87%), dessins animés (44%) et documentaires (40%).

Les SVODistes de 15 ans et plus sont particulièrement « série-addicts » avec de véritables pratiques boulimiques : 92% regardent plusieurs épisodes à la suite et 83% pratiquent le « Binge watching* ».

Au total ce sont plus de 11 séries différentes qui sont regardées en moyenne par utilisateur chaque année, dont plus de 7 qui le sont sur une plateforme en exclusivité.

Par ailleurs, les accros aux séries ont intégré dans leurs pratiques l’ensemble des fonctionnalités disponibles sur les plateformes avec, en tête, la reprise de lecture, l’accès multi-écrans et le partage de comptes.

Qualité, richesse et contenus récents, conjugués à une facilité d’accès et une simplicité d’utilisation, permettent aux plateformes d’obtenir une note de satisfaction très élevée : 8,3/10 en moyenne.

 

L’appel à la French Touch

Dans le top 10 des séries les plus suivies en SVOD, on notera la suprématie des séries US, malgré une envie manifeste de voir plus de créations « Made in France » : 56% des répondants déclarent qu’il est important pour eux d’avoir un catalogue de SVOD contenant des productions françaises de films ou séries.

 

 


* Regarder de nombreux épisodes consécutivement d’une série disponible en intégralité

Méthodologie : L’étude VoD360 a été réalisée en ligne (CAWI) du 27 décembre 2017 au 15 janvier 2018 auprès de 4 130 internautes âgés de 6 ans et plus.

 

 

# à lire aussi...

L’authenticité, nouveau graal du marketeur

Dans un contexte où les consommateurs sont de plus en plus sollicités…

Les marques veulent reprendre le contrôle de leurs données

En 2019, le contrôle des données devient un enjeu majeur pour les…

Les tendances du marketing b2b en 2019

Supports et contenus utilisés, coût moyen du lead, difficultés rencontrées… Retour sur…

Game of Thrones : Jon Snow, roi de l’influence…

Alors que la 8ème et ultime saison de Game of Thrones vient…