Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

e-Commerce

La croissance du e-commerce se maintient grâce aux services

Le secteur du e-commerce a progressé de 20,2% en un an et atteint 39,2 milliards d’euros au 1er trimestre 2023.



Selon les chiffres publiés par la Fevad, le e-commerce (produits et services) a enregistré une croissance de 20,2% par rapport au 1er trimestre 2022 et atteint 39,2 milliards d’euros au 1er trimestre 2023, soit 6,5 milliards de plus que l’an dernier.

Le nombre de transactions s’élève quant à lui à 577 millions contre 529 millions au 1er trimestre 2022…



La croissance du secteur continue d’être tirée par la vente de services

La croissance du e-commerce continue de s’appuyer sur le dynamisme des ventes de services qui atteignent un nouveau record, avec une progression de 36% par rapport au 1er trimestre 2022.

Cette croissance repose notamment sur les bonnes performances du secteur des voyages et loisirs qui enregistre un 6ème trimestre de hausse avec une nouvelle progression de 52% sur un an.

Les ventes de produits sont stables (+1%) par rapport à la même période l’an dernier.

Cette stagnation tient notamment aux arbitrages de consommation opérés par les consommateurs en faveur du secteur de l’alimentaire, secteur moins présent en e-commerce.

La dynamique e-commerce repose donc actuellement principalement sur la croissance des services, tout en conservant l’essentiel des gains réalisés sur les produits durant la période de la crise sanitaire.

Le montant moyen des transactions (produits et services) progresse de 10,1% et atteint 68 euros, contre 62 euros au premier trimestre 2022.

Cette hausse est principalement liée à l’augmentation du panier moyen dans les services.

Le montant moyen des transactions en matière de produits reste relativement stable malgré le contexte inflationniste, ce qui induit des arbitrages de consommation sur certains produits. 

Le nombre de sites marchands actifs continue d’augmenter, à un rythme toutefois moins rapide depuis le 2nd trimestre 2022 avec une hausse de +5% sur T1 2023/2022 contre +11% sur T1 2022/2021.


Les sites leaders suivent la tendance du marché

Chaque trimestre, la Fevad collecte les données d’une centaine de sites leaders : le panel iCE 100. Elle suit ainsi les évolutions à périmètre constant des enseignes (voir méthodologie).

Sur ce 1er trimestre 2023, les ventes de Produits Grand Public du panel sont stables avec -0,1% par rapport au 1er trimestre 2022.

L’observation des sites leaders permet également de constater que les e-acheteurs diminuent davantage leurs commandes de produits hors Produits alimentaires.

La baisse s’est accentuée au cours du 1er trimestre en parallèle de la hausse des prix de l’alimentaire. La catégorie Meuble/Décoration résiste (+1%) tandis que les catégories Habillement/Mode, Beauté et Produits Techniques sont en recul (respectivement -3%, -4% et -11%).

Les ventes B2B affichent une croissance de 4,8% par rapport au 1er trimestre 2022.

Les sites de voyages du panel iCE 100 poursuivent leur accélération avec une croissance de 36% par rapport à l’an dernier. Cette progression confirme la tendance générale des consommateurs à arbitrer en faveur des voyages et des loisirs dans leurs dépenses sur internet.

Les ventes réalisées sur les places de marché du panel iCE 100 sont en croissance de 2% bien que ralenties par le recul des ventes de produits hors PGC…








Méthodologie 

Dans le cadre de la publication de son baromètre trimestriel, La Fevad présente aujourd’hui les résultats des ventes sur internet pour le 1er trimestre 2023. Cette étude repose à la fois sur les informations recueillies directement auprès d’un panel de sites leaders et sur le montant agrégé des transactions enregistrées par les principales sociétés prestataires de paiement pour le compte de près de 200 000 sites e-commerce.

Les données collectées par la Fevad auprès des sites marchands correspondent aux définitions suivantes : 

Indice commerce électronique (iCE 100) : Chiffre d’affaires réalisé en propre par les entreprises du Panel iCE 100 sur l’internet fixe et mobile. Les sites ne déclarent pas le volume d’affaires réalisé sur d’autres sites dans le cadre de ventes sur des places de marché. Ce sont les sites qui éditent une marketplace qui déclarent le volume d’affaires réalisé sur market place. Les ventes en marque blanche sont déclarées par les sites sur lesquels s’effectuent les ventes. Uniquement les commandes livrées en France. Tous les lieux de livraison sont retenus (y compris retraits en magasin). Il s’agit du chiffre d’affaires commandé (on considère la date de prise de commande et pas la date de livraison). Annulations, échanges et retours déduits, frais de port compris, TTC pour les ventes aux particuliers, HT pour les ventes aux professionnels.

Indice place de marché (iPM) : Les sites qui éditent une marketplace déclarent les ventes réalisées sur la market place par les vendeurs utilisateurs.

Indice commerce mobile (iCM) : Chiffre d’affaires réalisé en direct par l’entreprise sur smartphones et tablettes numériques dans le cadre des sites mobiles et applications (hors téléchargements d’applications).

Composition du Panel iCE 100 : Plus de 100 sites : produits grand public (100 sites), e-tourisme (15 sites) et ventes aux professionnels (20 sites).

Composition du Panel PSP : 9 plateformes sécurisées de paiement : Adyen – Dalenys – Monetico Paiement – Monext – Paypal – PayZen – Verifone – Worldline.

Estimation du marché global : Le calcul de l’estimation du marché global est réalisé à partir des données recueillies auprès des sites du panel iCE 100, de la valeur des paiements électroniques (hors membres du panel iCE 100) communiqués par les prestataires participant au panel PSP et d’une estimation des paiements hors ligne (enquête Fevad auprès des marchands de l’iCE 100).







# A lire aussi ...

Insights

Près de 9 consommateurs sur 10 fréquentent les enseignes discount et les préjugés sur ce secteur semblent désormais appartenir au passé.

Avis d'expert

La classe moyenne entraîne-t-elle les marques moyennes dans sa chute ?

Social Media

Les Français voient aujourd'hui clair sur le rôle qu’ont les influenceurs et sur ce qu’ils leur apportent...

Insights

Comment évoluent les comportements d’achat des consommateurs européens...

Publicité