Facebook s’est félicité mardi d’avoir dépassé le cap du million d’annonceurs actifs. Le réseau social a engrangé au premier trimestre 1,25 milliard de dollars de revenus publicitaires.

Facebook est presque exclusivement dépendant de ses revenus publicitaires, qui pèsent pour 85% de ses revenus. Au premier trimestre, il a ainsi dégagé 1,25 milliard de dollars de recettes publicitaires, pour 1,45 milliard de dollars de chiffre d’affaires.

Mardi, Dan Levy, l’un des responsables marketing de Facebook, s’est fendu d’un communiqué pour annoncer avoir comptabilisé au premier trimestre plus d’un million d’annonceurs publicitaires actifs sur sa plateforme. Un million d’annonceurs qui peuvent donc cibler une audience potentielle de 1,1 milliard d’utilisateurs.

En un an, Facebook a redoublé d’efforts pour augmenter ses recettes publicitaires et satisfaire les investisseurs, en particulier sur mobile. Aujourd’hui, il en tire 30% de ses revenus, soit environ 435 millions de dollars au premier trimestre 2013. Si Facebook devance largement twitter sur les recettes mobiles (114 millions de dollars au premier trimestre), il reste très loin du mastodonte Google et ses 4,6 milliards de dollars de revenus.

Pour y parvenir, il a notamment multiplié ses produits pour séduire toujours plus d’annonceurs. Une tendance sur laquelle le réseau social souhaiterait aujourd’hui revenir, puisqu’il a annoncé le 7 juin dernier une simplification de sa plateforme publicitaire en rationalisant les espaces dédiés à la publicité. Une refonte qui démarre dès ce mois-ci mais qui devrait être en grande partie mise en oeuvre à l’automne prochain.

 

 

Source : Clubic

# à lire aussi...

Expérience client : le magasin est loin d’être dépassé…

Si le e-commerce gagne chaque année un peu plus de parts de…

6 tendances Tech actuelles et à venir…

Au cours de ces 10 dernières années, le Cloud, l’IoT, la cybersécurité…

En France, 60% des sites e-commerce sont rentables

Près de 6 sites marchands sur 10 ont atteint leur seuil de…

Le parcours d’achat à l’ère de l’omnicanal

L’omnicanal est désormais une réalité pour une majorité de consommateurs. Si le…