Le SNCD publie la 3ème édition du volet BtoB de son étude annuelle «EMA – E-mail Marketing Attitude». Si les résultats sont assez proches de l’étude 2013, quelques évolutions sont à noter comme la progression des connexions à partir de tablettes tactiles (+5 points en un an) ou la consultation de plus en plus matinale des emails professionnels (conséquence de la percée de l’utilisation des smartphones et tablettes).

 

Après avoir publié l’édition BtoC de cette étude il y a quelques jours, le SNCD publie la 3ème édition du volet BtoB de son étude annuelle «EMA – E-mail Marketing Attitude», menée conjointement avec Reed Data et Vertical Mail.
Elle décrypte, entre autres, l’attitude des professionnels vis-à-vis des emails de prospection en 2014.

Portant sur 95 000 professionnels et 1 265 répondants, cette enquête révèle les indicateurs indispensables pour permettre d’orienter au mieux des campagnes email en BtoB.
Cette étude analyse uniquement les emails reçus dans un cadre professionnel avec comme objectif de :

  • connaître le nombre d’emails réceptionnés quotidiennement, la fréquence de connexion et les terminaux utilisés,
  • déterminer les motivations d’ouverture d’un email publicitaire,
  • mesurer le niveau de confiance envers les législations existantes en matière d’emails publicitaires,
  • mesurer les critères d’attractivité d’un email publicitaire.

L’édition 2014 de l’étude EMA BtoB met en lumière des grands enseignements à plusieurs niveaux, comparables aux résultats de l’année précédente :

  • Les répondants reçoivent un nombre important d’emails quotidiens, soit 48 en moyenne dont 12 sont des emails publicitaires avec néanmoins une stabilisation des volumes.
  • Bien que l’ordinateur constitue le principal terminal utilisé dans le cadre de la consultation de la messagerie professionnelle, il est important de souligner que la connexion à partir de la tablette tactile continue de progresser (+ 5 points). Le smartphone lui se stabilise. Il est donc nécessaire de penser à systématiser le responsive design pour les multi-supports et à la prévisualisation de l’ensemble des messages.
  • En corrélation avec ce constat, une proportion significative (56 %) déclare consulter leur messagerie entre 7h et 9h, le matin. Cette évolution comportementale semble être la conséquence de la percée de l’utilisation du Smartphone et de la tablette tactile dans la consultation de la messagerie.
  • Pour les emails publicitaires, l’envie de s’informer (56%) reste la motivation première de l’ouverture d’un email publicitaire. Les répondants constatent deux bénéfices majeurs d’un email publicitaire dans le cadre de l’activité professionnelle : la découverte de nouveautés et la réponse à un besoin précis. Par conséquent, plus de 40% des professionnels ont déjà acheté un produit ou un service suite à la réception d’un email publicitaire.
  • Trois éléments favorisent l’ouverture des emails publicitaires : la pertinence de l’objet, la connaissance ainsi que la confiance en l’expéditeur. Quant à la personnalisation de l’objet, 4ème item cité, celui-ci impacte plus significativement en 2014 l’ouverture d’un email publicitaire qu’en 2013 (54% contre 52%). L’attractivité de l’email publicitaire passe également par le texte d’accroche et les images.
  • L’indication de l’appartenance à une organisation professionnelle et/ou d’obtention d’un label de déontologie est un élément de réassurance fort pour les internautes (69%) dans les mails de prospection pour convertir plus rapidement les leads en futurs clients.
  • Concernant le contenu des emails publicitaires, il est nécessaire d’offrir une compréhension immédiate des emails sans affichage des visuels (77 % des internautes ne les affichant pas) grâce aux textes présentant les bénéfices à l’utilisateur dès le haut du message. Seuls 23 % des internautes agissent pour télécharger les images.

 

# à lire aussi...

10 tendances e-commerce à suivre cette année

Social selling, SXO, omnicanal, livraison, paiement… La plateforme Payplug revient en infographie…

La confiance dans les médias continue de se dégrader…

D’après le rapport annuel du Reuters Institute, la confiance dans les médias…

Instagram : Les chiffres à connaître en 2019

Avec plus d’1 milliard d’utilisateurs actifs mensuels, Instagram est l’un des réseaux…

L’année TV 2018 : 1 média, 4 écrans…

« En 2018 plus que jamais, les 4 écrans – téléviseur, ordinateur,…