Selon une récente étude de KPMG, le Data Analytics est avant tout perçu comme une source de nouveaux revenus et d’augmentation des performances de l’entreprise. L’amélioration de l’efficacité ou la connaissance clients viennent en second plan …

A l’heure où l’analyse des masses de données, ou big data, devient un enjeu majeur et structurant au cœur des organisations, KPMG et l’Economist Intelligence Unit ont interrogé plus de 300 dirigeants à travers le monde, tous secteurs confondus, pour comprendre les usages et les bénéfices de l’analyse des données (« data analytics »).

 

L’analyse de données comme source de revenus

Selon les dirigeants, les bénéfices du « data analytics » sont multiples : ils citent tout d’abord une amélioration de la performance de l’entreprise (42 %) puis une meilleure expérience client (41 %). 36 % d’entre eux pensent que ces analyses permettront également de faire le lien entre risques et performance.

Plus de la moitié des dirigeants pense que l’analyse des environnements « big data » leur permettra de créer de nouvelles sources de revenus pour leur entreprise dans les trois prochaines années.

Dans les trois prochaines années, grâce au data analytics, plus de la moitié des entreprises espère développer de nouvelles sources de revenus (55 %), 36 % espèrent accroître leurs sources de revenus actuelles, sans oublier les avantages que les entreprises pourront trouver dans une amélioration de l’efficacité opérationnelle (48 %) ou encore une meilleure connaissance client (37 %).

data-analytics-ameliorer-performances-entreprises

 

Le défi stratégique des datas

Aligner analyse des données et enjeux stratégiques sera le défi majeur pour les dirigeants.

Les entreprises ayant déjà lancé des initiatives en matière d’analyse des data relèvent deux obstacles majeurs :
Le grand nombre d’initiatives (47 %) : les entreprises peuvent être dépassées par le nombre d’initiatives morcelées et leur manque de coordination.
Le manque de soutien de la direction (38 %) : le top management n’a pas encore identifié les opportunités offertes par le data analytics.

Pour dépasser ces obstacles, la majorité des dirigeants interrogés (56 %) affirment qu’ils ont l’intention d’améliorer la gouvernance de leur entreprise (en créant un processus efficace de prise de décision, en définissant les facteurs-clés de succès, en priorisant les initiatives et en évaluant les résultats par exemple). Les dirigeants ont également l’intention de mettre en place une stratégie qui permet d’identifier le meilleur moyen d’atteindre un retour sur investissement sur les initiatives mises en œuvre (52 %), ou encore d’identifier les principales difficultés à surmonter pour construire un programme réussi (41 %). Toutes ces mesures peuvent aider les dirigeants à intégrer le data analytics dans les processus de décision.

Les possibilités qu’offre l’analyse des données sont illimitées : améliorer la relation avec ses clients, renforcer sa supply chain ou encore évaluer ses risques financiers et opérationnels. L’enjeu pour l’entreprise se situe donc au niveau de l’identification de ces données pour aligner leur potentiel avec la stratégie globale. Ainsi, 43% des leaders de leur marché affirment que leurs initiatives étaient systématiquement alignées avec leurs objectifs stratégiques, contre seulement 18% pour les autres acteurs.

[blockquote cite=”Nicolas Richard, Associé en charge des activités Consulting chez KPMG.”]« Nous vivons dans un environnement en pleine transition numérique : la donnée est partout. Pourtant, aujourd’hui, nous utilisons moins de 1% des données digitales qui nous entourent. Qu’il s’agisse d’optimiser les investissements, d’améliorer les prévisions de ventes, de mieux prévoir les recrutements, de mieux maîtriser les risques ou encore de créer de nouveaux produits ou services, le data analytics est un enjeu clé pour la performance des entreprises : celles qui l’ont compris aujourd’hui seront les plus performantes demain. Et cela entraîne nécessairement une réorganisation en profondeur et des défis à relever comme casser les silos de l’entreprise et aligner son environnement de données avec les priorités stratégiques » [/blockquote]

 

L’étude complète (en anglais) est téléchargeable ici

6 comments

Comments are closed.

# à lire aussi...

Assistants vocaux : quand la personnalisation va trop loin…

Une limite semble avoir été franchie : 69 % des consommateurs se…

L’omnicanal, une bouée de secours pour le retail ?

La majorité des magasins et des grandes surfaces font aujourd’hui face à…

L’authenticité, nouveau graal du marketeur

Dans un contexte où les consommateurs sont de plus en plus sollicités…

Relation Client : Faire cohabiter humains et chatbots …

L’intelligence artificielle s’est démocratisée au sein des services client par le biais,…