Malgré un contexte médiatique et social difficile, ce Black Friday 2019 semble avoir dépassé toutes les prévisions avec une hausse des ventes en ligne de plus de 20% par rapport à l’année dernière.

Grand artisan de ce succès, le m-commerce a représenté à lui seul 40% des commandes…



La 6ème édition française du Black Friday s’achève sur une note très positive pour les e-commerçants : le Webloyalty Panel, qui regroupe plus de 30 sites e-commerce parmi les leaders français, enregistre un volume global de commandes en ligne en hausse de 21% par rapport à 2018.

Le volume de commandes en ligne pour cet événement a augmenté de +465% par rapport à la première édition en 2014.

Le Black Friday est donc un phénomène commercial qui ne cesse de gagner en popularité en France, les cyberacheteurs n’hésitent plus à repousser leurs achats pour les effectuer le jour J : le Webloyalty Panel a détecté cette année une hausse de 274% des commandes en ligne entre le Black Friday (29/11) et le vendredi précédent (22/11).

Côté panier, les Français ont cette année encore plébiscité les univers de la maison (+23% vs 2018) et de la mode (+11% vs 2018).


Le mobile gagne encore du terrain

En constante évolution, le m-commerce prend de plus en plus d’ampleur : les commandes en ligne passées pendant cette dernière édition via ce support ont atteint 40% (+7pts), elles étaient de 33% pendant la journée du Black Friday en 2018.

Et selon AppAnnie, du 1er novembre 2019 au 2 décembre 2019, le mobile a généré 33,1 milliards de dollars dans le monde, soit 40 % de toutes les ventes en ligne aux États-Unis !


Côté panier, c’est la mode qui remporte tous les suffrages sur mobile, avec une hausse de 59% des commandes passée via ce device par rapport à 2018.

En 6 ans seulement, le Black Friday s’est imposé comme un moment de consommation incontournable pour les Français.

Cette année, différents leaders d’opinion ont particulièrement contesté cette vague de promotions et certains sites ont même décidé de ne pas participer à cet évènement.

On pouvait alors s’attendre à un Black Friday en demi-teinte, les chiffres du Webloyalty Panel nous indiquent le contraire : les Français étaient cette année encore massivement au rendez-vous (+21% de transactions par rapport à l’an passé).

Et pour chasser les meilleurs plans lors de cette journée, c’est surtout leur smartphone qu’ils ont utilisé avec une part du mobile qui grimpe de 7pts et atteint 40%. »

Rodolphe Oulmi, Directeur Général de Webloyalty




# à lire aussi...

Noël : plus de 20 milliards d’euros seront dépensés en ligne

A la veille des opérations promotionnelles du Black Friday et du Cyber…

Rentrée scolaire : quels comportements d’achats sur le web?

La rentrée des classes approchant à grands pas, Contentsquare s’est penché sur…

Avis clients : le doute s’installe…

Si les avis clients ont pris une importance certaine dans le processus…