Noël 2020 : les nouvelles attentes des Français reconfinés

Alors que l’épidémie de Covid-19 connaît une forte résurgence, partout dans le monde, comment les Français envisagent-ils la période de Noël cette année? Comptent-ils dépenser plus ou moins, pour quel type de produits, et quelles sont leurs attentes vis-à-vis des marques?



Pour connaître les attentes et les intentions des consommateurs à l’approche des fêtes de fin d’année, Verizon Media a interrogé un panel de 2000 Français1, en septembre et octobre 2020.


Un Noël en petit comité, mais un Noël quand même…


Les Français souhaitent globalement maintenir leur budget : 70% d’entre eux envisagent de dépenser autant ou plus à Noël que l’année dernière. Parmi eux, 13% comptent dépenser plus, et 57% autant.

Inversement, 30% d’entre eux comptent dépenser moins.

Pour rappel, en 2019, le budget moyen des Français pour Noël s’était élevé à 549 €, dont 355 € consacrés aux cadeaux2.

En revanche, la façon dont les Fêtes se passeront va sans doute devoir évoluer, quelle que soit la durée du deuxième confinement : 63% des Français comptent moins voyager cette année, 52% se déclarent moins susceptibles de participer à un marché de Noël.

Les festivités 2020 auront lieu en version “resserrée”, puisque 37% des personnes interrogées s’affirment plus susceptibles de célébrer les fêtes avec la famille et les amis proches, et 38% comptent rester en petit comité.


Un contexte qui va amplifier les habitudes de consommation


Dans ce contexte, de nouvelles opportunités émergent pour les marques. Notamment parce qu’en France, les achats liés au repas de Noël se font en priorité en magasin, quand l’achat des cadeaux se fait plus en ligne.

Autre tendance forte chez les Français, l’habitude d’effectuer ses achats longtemps à l’avance : en 2019, 34%* des achats pour Noël avaient eu lieu entre le 1er et le 24 novembre.

Le mouvement s’amplifiera probablement cette année, puisque les ventes réalisées pendant le Black Friday et le Cyber Monday 2020 devraient afficher une croissance de 20 % par rapport à celles de l’année passée.


Les nouvelles aspirations des Français


Alors, quels seront les acteurs qui tireront le meilleur parti de cette situation?

Avec le reconfinement, la vente en ligne de produits “non-essentiels” sera bien sûr la grande gagnante.

Mais au-delà des modes de distribution, les Français expriment des attentes spécifiques vis-à-vis des marques : en cette période de crise prolongée, 33% des personnes interrogées aspirent à de la normalité de la part des annonceurs, 31% attendent des marques des messages positifs.

Quant aux 18-24-ans, ils sont 59% à attendre des annonceurs des messages inédits et innovants.

Il semble donc que les évocations du “monde d’après”, ou les messages de solidarité parfois un peu creux du premier confinement, aient vécu.

Les Français attendent désormais des marques qu’elles leur parlent d’autre chose, et avant tout qu’elles leur permettent de se projeter dans un monde sans Covid.


“Ces anticipations marquent un changement dans l’état d’esprit des Français. Ils souhaitent consommer de manière responsable, mais ne demandent plus autant aux marques de se montrer utiles à la lutte contre l’épidémie ou la crise économique.


Ils attendent d’elles, tout simplement, qu’elles jouent leur rôle d’innovation, de créativité, bref qu’elles leur permettent de se changer les idées face à un discours anxiogène perçu comme parfois confus et surtout lassant.”

note Benjamin Soubeille, directeur marketing de Verizon Media.



La Tech et les jouets ne seront peut-être pas les stars de ce Noël…


Une inconnue demeure enfin : impossible de prévoir si les produits Tech et les jouets, traditionnels “produits star” de Noël, le resteront cette année… tant ils ont déjà été achetés pendant le premier confinement.

Les produits Tech ont ainsi vu leurs ventes progresser de 41% sur la période mars-mai 2020.

Les achats de jeux et jouets, eux, ont progressé de 64%, puisqu’il fallait occuper les enfants privés d’école!

Les consommateurs pourraient donc, cette année, diversifier leurs achats vers d’autres catégories de produits pour Noël.






  1. – Questions posées aux consommateurs : Verizon Media/Alligator Research Consumer Study, échantillon représentatif de 2000 Français âgés de 16 ans et plus – Septembre 2020. Question concernant les achats de Noël : Verizon Media/YouGov Consumer Study, 2,000 échantillon représentatif de 2000 Français âgés de 16 ans et plus – Octobre 2020
  1. Source CSA Novembre 2019.