Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

e-Commerce

L’inflation impacte aussi les sites e-commerce

Les plus importants sites d’e-commerce en France connaissent une baisse de trafic notable cette année.



Similarweb a mesuré le trafic d’une année sur l’autre des 339 plus gros sites d’e-commerce nationaux.

Un constat s’impose : la baisse de la consommation se reflète dans ces indicateurs qui démontrent une complexification du secteurs et des disparités fortes entre les généralistes en perte de vitesse et des marques qui bénéficient d’un attrait toujours plus grand de la part des e-consommateurs.



Une baisse de trafic de 8% pour le e-commerce en France

L’économie digitale est en constante évolution, et cela se reflète dans le monde du commerce électronique.

Similarweb vient de publier des données concernant le trafic des principaux sites e-commerce en France, offrant un aperçu des tendances actuelles et des évolutions au sein de ce secteur dynamique.

Selon elles, une baisse significative de 8% du trafic d’année en année a été enregistrée sur les 339 plus gros sites e-commerce français.

Cette tendance met en évidence un changement dans les habitudes de consommation, illustrant une diminution globale de la demande.

Cependant, une lumière d’espoir persiste pour certains acteurs de l’industrie, avec seulement 26% des leaders du e-commerce constatant une augmentation de leurs visites à la fois sur les plateformes desktop et mobile.

CatégorieVisites Desktop & Mobile Web Mensuelles S1 2022Visites Desktop & Mobile Web Mensuelles S1 2023YoY Change
Alimentaire66.4M62.7M-6%
Auto & moto22.5M21.2M-6%
Beauté – Pharmacie32.0M28.3M-12%
Culture – Loisir56.2M50.1M-11%
E-Commerce multi450.3M427.4M-5%
Electronique – Informatique – Accessoires106.6M96.7M-9%
Maison – Brico – Jardin144.3M126.9M-12%
Sport46.4M43.7M-6%
Vêtements – Chaussures – Accessoires185.8M166.1M-11%
Voyages127.0M119.7M-6%
Grand Total1.2B1.1B-8%


Parmi les secteurs les plus résilients face à cette baisse globale, on retrouve les courses en ligne, l’auto-moto, le voyage et les distributeurs multi-catégorie, qui affichent des reculs respectifs de 6% en trafic. Cette résistance peut s’expliquer par la nécessité de ces services dans la vie quotidienne des consommateurs.

A l’opposé, le secteur Maison et Jardin connaît des difficultés, avec une chute de trafic en ligne de 12% par rapport au premier semestre de l’année précédente, influencée par une contraction du pouvoir d’achat.



Les sites français à la peine…

La baisse moindre du e-commerce multi est avant tout portée par le succès des plateformes étrangères.

Sur les 12 sites e-commerce multi/marketplace les plus visités en France, la moitié ont vu une augmentation de leur trafic, et seulement Leclerc est français.

Sites e-commerce multi les plus visités, classés par glissement annuel en trafic
France, Desktop & Mobile Web, Janvier – Juin 2023 vs 2022


Les grands acteurs du e-commerce sont eux en difficulté, affichant une décroissance au-dessus de la moyenne: veepee.com (-11%), laredoute.fr (-17%) et cdiscount.com (-30%), qui tente de se réattirer des clients avec ses ventes à perte durant les soldes


Visites totales vers les 325 plus gros sites de e-commerce français par catégories,
France, Desktop & Mobile Web, Janvier – Juin 2023 vs Janvier – Juin 2022


« Un constat intéressant est la disparité entre les pertes de trafic enregistrées par certains acteurs et les performances exceptionnelles d’autres marques.

Par exemple, les leaders de la beauté et de la parapharmacie ont subi une perte de visites d’environ 15% d’année en année. Cette baisse coïncide avec les résultats records des grandes marques de cosmétiques telles que L’Oréal. 

Cependant, des niches spécifiques au sein de ce secteur ont montré une vitalité étonnante.

Les produits naturels, les compléments alimentaires pour la beauté et le fitness ainsi que la clean beauty ont enregistré des augmentations notables de trafic, notamment les sites aroma-zone.fr (+4%), myprotein.com (+6%) et typology.com (+20%). »

précise Inès Durand, Similarweb


En fin de compte, ces données dépeignent un paysage complexe et en mutation dans le monde du commerce électronique en France.

Les habitudes de consommation évoluent, avec des secteurs prospères et d’autres en difficulté, tout en reflétant également le succès des plateformes étrangères…






# A lire aussi ...

Insights

Le montant des dépenses contraintes semble diminuer pour la première fois depuis plusieurs années...

Insights

Avec un budget moyen compris entre 50 et 100€, les Français attendent la dernière minute pour acheter leur cadeaux de Fête des Mères...

Insights

Santé, environnement, bien-être animal... Les promesses de produits «sans » sont préférées par les consommateurs, avec à la clé des intentions d’achat plus élevées...

e-Commerce

Le Black Friday est en perte de vitesse depuis quelques années en France tandis que les French Days ne cessent de progresser...

Publicité