Selon les résultats d’une enquête internationale menée par Experian Marketing Services, 92% des entreprises n’ont pas confiance en leurs données. Ce doute est tel que 56% d’entre elles ne se risqueraient pas à prendre une décision importante en se basant sur leurs datas…

 

 

Experian Marketing Services vient de publier un nouveau livre blanc « Données et Entreprises en 2017 : un diagnostic complet ».

 

« Les données sont perçues comme des insights précieux par les organisations. Pourtant, face à l’augmentation constante de leur volume, les processus et les responsabilités incombant à leur gestion ne sont plus forcément dimensionnés ou adaptés. Nous avons reconduit notre enquête annuelle pour prendre le pouls du marché en matière de gestion des données. » déclare Stéphane Baranzelli, Managing Director EMEA, Experian Marketing Services.

 

Un manque de fiabilité à forte répercussion pour le business

92% des entreprises interrogées à travers le monde suspectent leurs données de comporter des erreurs, et la part moyenne des données estimées comme erronées est de 27%. Les entreprises européennes (Allemagne, France, Espagne) n’échappent pas à la règle.

D’ailleurs, seulement 41% des entreprises interrogées en Europe ont déclaré faire suffisamment confiance à leurs données pour prendre des décisions importantes (contre 44% en moyenne dans le monde).

La collecte de données n’est pas une fin en soi pour l’entreprise, mais bien souvent le point de départ d’actions. Les conséquences sur l’entreprise peuvent donc être importantes.

Interrogées sur les risques qu’elles associent au manque de fiabilité de leurs données, les entreprises ont principalement désigné le risque de non-conformité et de réglementation (52%), la diminution de la satisfaction/fidélité client (51%) et la perte du revenu client (43%).

 

Une responsabilité partagée au sein de l’entreprise

Les flots de données à gérer déstabilisent les entreprises. De leur collecte à leur exploitation, le chemin est long et sinueux, semé d’embûches.

Les processus de gestion des données en place, ou leur absence en fonction des contextes, sont à l’origine de nombreuses erreurs.

 

L’étude s’est intéressée aux obstacles à surmonter pour les organisations en matière de gestion des données. Par rapport à la moyenne observée à travers le monde, les entreprises européennes rencontrent davantage de challenges à déterminer quelles données gouverner (34%), quelle équipe former (30%) ou encore les règles à créer pour y parvenir (28%).

La difficulté à obtenir une cohérence dans les processus de data management à travers les différents services de l’organisation est un leitmotiv à travers l’Europe (39%) et plus largement, pour les répondants à travers le monde (41%).

D’ailleurs, moins d’une entreprise sur cinq (dans le monde) a déjà adopté une stratégie centralisée de data management…

 

 

A propos de l’enquête
Menée par Loudhouse pour Experian Marketing Services en Novembre 2016, l’étude a interrogé plus de 1400 personnes dans 8 pays à travers le monde (100 en Allemagne, 100 en France, 100 en Espagne).

De nombreux corps de métiers ont été interrogés, ayant trait aux technologies de l’information, au data management, au marketing, au service client, au service commercial, etc.

Les répondants ont été choisis en fonction de leur visibilité au sein de l’entreprise sur les problématiques liées aux données. Les organisations interrogées appartiennent à une variété d’industries dont par exemple les télécommunications, l’industrie, la distribution, le BtoB, la Banque/Assurance, la santé, le secteur public, etc.

 

 

Newsletter

Chaque mardi, un condensé d'infos Marketing / Digital et Ebusiness directement dans votre boite mail !