Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Avis d'expert

Google, le contenu et l’IA : risques et opportunités en SEO

Alors que les contenus web générés par l’intelligence artificielle (IA) ont bondi ces derniers mois, Google a lancé en mars dernier une arme : le Core Update 2024. Décryptage des risques et des opportunités.



Google a frappé un grand coup en dégainant sa Core Update 2024, dont l’objectif affiché est d’identifier toujours mieux les contenus non originaux ou de faible qualité. Le moteur de recherche a d’ailleurs annoncé, via un communiqué, vouloir réduire de 40 % ce type de contenus polluant la toile. 

Il faut dire que depuis la démocratisation de l’IA – ChatGPT en tête – dans le quotidien des organisations qui tentent de développer leur présence sur les moteurs de recherche, la production de contenus web n’a cessé de croître. Selon le Influencer Marketing Hub, 44 % des entreprises ont adopté l’IA pour la production de contenu à des fins marketing. 

Le contenu étant l’un des fondements du référencement naturel (SEO), certains sites web ont rapidement misé sur sa génération massive via l’IA. Une stratégie risquée, facilement identifiable par Google lorsque ce contenu n’est pas pertinent, utile et original.




Par Mathieu Barascou, CEO & Founder de l'agence SEO hyffen




Google ne souhaite pas valoriser le contenu de faible qualité

Pour les marques qui auraient encore des doutes quant aux sanctions appliquées par Google à l’encontre des contenus médiocres, des exemples très concrets existent.

C’est le cas d’un site web permettant de générer des résumés de vidéos Youtube grâce à l’IA.

La publication de millions de pages en un temps record a attiré l’attention des robots de Google, qui ont jugé les contenus insuffisamment qualitatifs pour mériter leur place sur les pages de résultats. Conséquence ? L’audience du site a chuté de manière vertigineuse. 

La Core Update 2024 est dans la continuité de la mission Google, de valoriser toujours mieux les contenus de qualité et donc, les résultats proposés à ses internautes.

Aussi, pour concevoir une stratégie de référencement naturel efficace, il est plus que nécessaire de proposer aux internautes un contenu pertinent et utile.

La bonne nouvelle, c’est que l’IA demeure une béquille pour y parvenir.


Mettre l’intelligence artificielle au service du contenu

Contrairement aux idées reçues et comme le souligne SearchEngineLand, l’utilisation de l’IA pour générer du contenu n’est pas, en soi, pénalisée par Google.

D’ailleurs, comment le moteur de recherche pourrait-il sanctionner une technologie qu’il déploie lui aussi ? : l’IA Gemini

L’intelligence artificielle peut donc être vue comme un outil à la disposition des professionnels du marketing et du SEO pour optimiser le processus de génération de contenu. À condition, que ce dernier aide véritablement les internautes dans leur navigation et dans leur parcours de lecture.

L’IA est un dispositif efficace pour approfondir une thématique, croiser des données, synthétiser des textes… C’est aussi un formidable moyen de vérifier qu’un contenu évoque toutes les facettes du thème abordé.

Mais pour aider Google à mieux valoriser un contenu, il faut lui apporter l’assurance d’une expertise humaine sous-jacente. 


Un besoin d’expertise et d’humain pour valoriser les contenus

Cela peut passer par la mise en avant des auteurs, qui doivent être des spécialistes du sujet traité.

De même, la puissance de l’auteur expert améliorerait ce que Google appelle l’EEAT., (Experience, Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness).

Si cette liste de critères n’influence pas directement la performance SEO des pages web, elle permet à Google de s’assurer que le contenu est people-first, contenu valorisé dans les résultats de recherche. 

La valorisation des contenus par Google pourrait aussi passer par d’autres leviers.

Comme l’intervention d’un expert dans les articles rédigés, sous la forme d’une citation ou d’un témoignage. Un levier très puissant pour les articles Your Money Your Life (YMYL), qui évoquent tous les sujets impactants le quotidien des internautes, comme la finance ou la santé. Contenus pour lesquels Google a besoin de valider que l’information fournie n’est pas trompeuse.

En somme, les marques qui souhaitent maintenir leur visibilité en ligne en 2024 ont tout intérêt à soigner toujours plus leur stratégie SEO afin de produire un contenu utile et pertinent pour l’internaute, au risque de voir leurs pages web perdre des positions sur Google. Elles peuvent pour cela compter sur le soutien de l’IA, à condition de s’appuyer sur une expertise humaine sous-jacente. 






# A lire aussi ...

Insights

S'ils ont conscience de l'impact de l'IA, 96% des dirigeants d'entreprise se disent inquiets, notamment des conséquences sur l'emploi...

Insights

85 % des directeurs marketing B2B français sont confiants dans leur capacité à générer du chiffre d’affaires dans l’année à venir et 68 %...

Avis d'expert

Maintenant que les premières exigences du Digital Market Act sont entrées en vigueur, quelles entreprises sont concernées, quels sont les changements, comment se préparer...

Avis d'expert

Apple semble avoir pris du retard sur le front de l'IA générative, mais est-ce vraiment le cas ?

Publicité