Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

e-Commerce

Étude : les prix baissent en moyenne de 38,4 % lors du Black Friday



Le voilà bientôt de retour : le Black Friday, la fête des chasseurs de bonnes affaires, revient le 26 novembre 2021. 

Venue des États-Unis, cette tendance est désormais bien installée en France, et des milliers de commerçants/fabricants vont annoncer des remises à cette occasion. 

Dealabs, la plus grande communauté de shopping et véritable observatoire de la consommation en France, estime que presque les trois quarts des consommateurs français (72,1 %) participeront au Black Friday cette année.

Motivés par la volonté de faire des économies, les Français seraient d’ailleurs prêts à dépenser 487 euros en moyenne durant ce week-end.

D’après les promesses de certains commerçants, les consommateurs pourraient économiser « jusqu’à 80 % » pendant le week-end du Black Friday ou encore le Cyber Monday (29/11).

Toutefois, Hugues de Buyer-Mimeure, Co-fondateur et Directeur Général de Dealabs, invite à la prudence :

 « Pour attirer le consommateur, les commerçants ont recours à une technique de vente déguisée : ils ne calculent pas la remise sur la base du prix réel du marché, mais sur le prix de détail recommandé par le fabricant, souvent nettement plus élevé. 

Sur les deux dernières années, les consommateurs auraient été réellement en mesure d’économiser en moyenne 38,4 % au cours du Black Friday au lieu des 80 % maximum annoncés ». 


Afin de calculer ce pourcentage moyen de remise, Dealabs a analysé 12 068 offres partagées par sa communauté d’1,4 million de membres lors du week-end du Black Friday en 2019 et 2020. 

Mais comment déterminer le montant des économies que peuvent réaliser les consommateurs lors du Black Friday ? En réalité, cela s’avère difficile ; d’autant plus que les remises varient énormément d’un type de produits à un autre…



En 2019 et 2020, les consommateurs ont principalement économisé sur les voyages, les vélos et les téléviseurs

En 2019 et 2020, de nombreux Français rêvaient de voyages.

En effet, en raison de la pandémie mondiale, les compagnies aériennes, hôteliers, loueurs de voitures et autres entreprises touristiques ont dû faire face à une période creuse de plusieurs mois.

Il n’est donc pas étonnant qu’ils aient tenté de séduire leurs clients en leur offrant des promotions alléchantes : au cours des deux dernières années, les consommateurs ont pu économiser en moyenne 60,6 % sur des offres de voyage proposées lors du Black Friday. Aucun autre groupe de produits n’a affiché des remises aussi élevées. 

D’un autre côté, les vélos (48,6 %), téléviseurs et équipements Hi-Fi (47,7 %) ont bénéficié de remises substantielles au cours des deux dernières éditions du Black Friday.

Néanmoins, il faudra encore patienter pour savoir si les consommateurs pourront réaliser des économies similaires à l’occasion du Black Friday 2021 : les difficultés d’approvisionnement et retards enregistrés par les services logistiques mondiaux pourraient limiter les stocks disponibles et par conséquent impacter le montant des remises appliquées.

Il en va de même pour les smartphones : en bénéficiant (en 2019 et 2020) de remises de 43,1 % en moyenne, les smartphones se sont classés au cinquième rang des groupes de produits présentant le plus fort potentiel d’économies. 

Sur cette même période, les équipements et vêtements de sport n’étaient pas en reste, puisqu’ils faisaient l’objet de réductions atteignant en moyenne 44,6 %.

Les montres, la mode et les jouets sont environ 40 % moins chers durant le Black Friday

Pour les consommateurs qui souhaitent renouveler leur garde-robe, il est conseillé d’attendre le Black Friday : à cette occasion, non seulement les prix des articles de mode et des accessoires baissent, mais aussi ceux des montres. Ces dernières étaient en moyenne 39,1 % moins chères pendant le week-end du Black Friday en 2019 et 2020.

Le Black Friday est également la bonne occasion pour acheter des cadeaux de Noël à prix réduit : au cours des deux dernières éditions, meubles et articles de décoration étaient 37,9 % moins chers, tandis que les prix des jouets et des jeux vidéo ont baissé respectivement de 37,8 % et 37,4 %.

Pour finir, celui ou celle qui désire acheter une console de jeux vidéo pour enrichir son set up pourrait encore avoir de la chance cette année : les prix des consoles de jeux vidéo ont baissé en moyenne de 35,9 % pendant le week-end du Black Friday au cours des deux dernières années.

Cela étant, les commerçants n’ont pas réduit les prix pour tous les modèles. Les amateurs qui espèrent acheter une PlayStation 5 à bas prix lors du Black Friday risquent d’être déçus cette année encore.

En raison des pénuries de production chez le fabricant Sony, les opérateurs de Dealabs ne prévoient pas non plus d’offres pour la PlayStation 5 pour le Black Friday de cette année.


Produits alimentaires et boissons alcoolisées : les produits pour lesquels les consommateurs font le moins d’économies

Bien que les consommateurs aient pu économiser en moyenne 38,4 % sur leurs achats du Black Friday au Cyber Monday en 2019 et 2020, les économies moyennes réalisées sur les produits de huit catégories étaient nettement inférieures.

Les prix des boissons alcoolisées, par exemple, n’ont baissé que de 24,3 %. Les consommateurs n’ont pu économiser que 25 % lors de l’achat de parfums. 

Les produits alimentaires et les produits pour animaux de compagnie, quant à eux, ont été vendus par les commerçants et les fabricants à un prix en moyenne 30,6 % moins cher que la normale.


Toujours remettre les promotions en question

« Les économies que pourront faire les consommateurs cette année, lors du week-end du Black Friday, dépendent des produits sur lesquels ils auront jeté leur dévolu », souligne Hugues de Buyer-Mimeure, Co-fondateur et Directeur Général de Dealabs. 

« Les dernières éditions de ces événements nous ont permis de constater que les commerçants et les fabricants – tous secteurs confondus – proposent des offres promotionnelles à la fin du mois de novembre.

Plus leur marge est importante, plus les économies que les consommateurs sont susceptibles de réaliser le sont aussi.

Ce n’est donc pas un hasard si les chambres d’hôtel ou les vols ont fait l’objet de remises particulièrement importantes contrairement aux produits électroniques », explique le co-fondateur de Dealabs.

Hugues de Buyer-Mimeure recommande également aux consommateurs d’examiner attentivement chaque offre, en particulier pendant le week-end du Black Friday : 

« Il est évident qu’aucun commerçant ne souhaite vendre ses produits à perte, mais tous connaissent l’effet des remises sur les ventes.

C’est pourquoi certains commerçants mettent en place divers stratagèmes pour afficher des remises plus importantes. Pour éviter les regrets, il est conseillé de comparer les prix avant d’acheter et de se renseigner auprès d’autres détaillants ».





Méthodologie :

Les déclarations ci-dessus sont le résultat d’une analyse menée par Dealabs. Pour savoir à quels remises les consommateurs peuvent s’attendre cette année pendant la période allant du Black Friday (26 novembre) au Cyber Monday (29 novembre), Dealabs a analysé 12 068 offres réparties sur 30 groupes de produits et que les désormais 1,4 million de membres de Dealabs ont partagées pendant les week-ends du Black Friday 2019 et 2020. Dealabs a calculé la remise moyenne pour chaque groupe de produits individuel, ainsi que pour l’ensemble des offres.



# A lire aussi ...

Insights

Imediacenter, Publicis Media et Epsilon France décryptent les nouvelles habitudes et attitudes de consommation des Français...

e-Commerce

Déjà connus dans l’univers de la « sneakers », un marché souvent très lucratif, les logiciels ou bots d’achat automatisés pourraient bien faire des ravages chez...

Insights

Cette édition du Black Friday s'est muée en Black Saturday pour les magasins qui ont connu une affluence plus importante le samedi que le...

e-Commerce

Prix élevés, ruptures de stocks ou retards de livraison... Selon une étude Oracle, les consommateurs sont très inquiets pour leurs achats de Noël.

Publicité