Teradata vient de publier les résultats de son étude Data-Driven Marketing Survey 2013

Menée auprès de 2200 responsables marketing à travers le monde, cette étude globale fait le point sur l’utilisation de la data dans le marketing.

 

 

Les résultats au niveau mondial:

  • Pour près de 50% des responsables marketing, la data est l’outil le plus sous-utilisé dans leur entreprise, avec moins de 10% qui déclare utiliser la data qu’ils ont à disposition de manière systématique.
  • 71% des responsables marketing déclarent qu’ils prévoient de mettre en place une solution d’analyse Big Data dans les deux prochaines années.
  • Seulement 18% des responsables marketing déclarent avoir une unique vue intégrée des actions client, c’est en revanche une des top priorités des responsables marketing en termes d’amélioration future.
  • 75% des responsables marketing qui essayent de calculer leur retour sur investissement marketing (ROMI) rencontrent des problèmes, principalement en raison du manque d’intégration système.
  • Pour 42% des responsables marketing l’intégration de l’expérience client multi-canal est une priorité principale.
  • Pour près de 65% des responsables marketing, les divisions au sein de leur département marketing les empêchent d’avoir une vision globale d’une campagne sur tous les canaux.

Les résultats France, Italie et Espagne

En se concentrant sur une région spécifique, France, Italie et Espagne, l’étude Data Driven Marketing EMEA 2013, basé sur 1100 participants (250 participants de France, Italie et Espagne), révèle pourquoi le marketing axé sur les données devient si important pour le futur :

Avec plus des deux tiers des responsables marketing affirmant que l’orientation à court terme du département marketing (34%), le manque de mesures simples (24%), et le contrôle insuffisant du département marketing sur la stratégie et le mix marketing (13%) sont les barrières les plus importantes dans leur réussite, les résultats nous ouvrent les yeux sur les difficultés auxquelles font aujourd’hui face les responsables marketing utilisant des stratégies multi-canal.

Les deux plus grands défis auxquels font face les responsables markerting en 2013 sont la mesure de la performance des activités marketing et la pression pour générer plus de chiffre d’affaires.

Comme dans la région EMEA, en France, Italie et Espagne, le changement vers le digital est significatif.

Les responsables marketing de cette région envisagent d’augmenter leurs dépenses sur les canaux digitaux, plus particulièrement en marketing mobile (82.8%), sur les réseaux sociaux (82.5%), et sur le SEO (75.3%). Ces résultats sont à peu de chose près en ligne avec les résultats globaux de l’étude Data Driven Marketing EMEA 2013, qui met en avant que les réseaux sociaux (79%), le marketing mobile (79%) et la publicité en ligne (70%) sont les canaux dans lesquels les responsables marketing européens souhaitent investir.

Cependant, en France, Italie et Espagne, 49% des responsables marketing utilisent sept canaux ou plus. La recherche a aussi montré que 44% des responsables marketing utilisent actuellement une solution de Campaign Management pour le suivi de leurs activités, alors que 22.4% utilisent une solution de Marketing Resource Management. Et seuls 15.2% utilisent les deux solutions. Ces chiffres sont légèrement supérieurs à ceux de la région EMEA avec une moyenne de 33% qui utilisent une solution de Campaign Management, 17% une solution de Marketing Resource Management et 10% qui utilisent les deux.

Dans l’ensemble, en France, Italie et Espagne, les entreprises des secteurs du Retail (21,6%), de l’IT & Telecommunications (19.6%), et l’industrie et la grande consommation (16.4%) dépensent la plus grande partie de leur budget marketing sur les technologies marketing. Néanmoins, en moyenne seuls 13.6% du budget marketing est investi dans les technologies marketing.

Le nombre croissant des canaux, et particulièrement des canaux digitaux, va mener à une augmentation du nombre de données qui doivent être gérées, analysées et utilisées par les entreprises.

De la même façon, la recherche a également mis en avant le désir des responsables marketing d’adopter la data, en la citant comme un moteur clé de la performance marketing. Les marketeurs utilisant le marketing axé sur les données en France, Italie et Espagne sont plus de deux fois plus satisfaits de leur programme marketing que leurs homologues qui ne basent pas leurs décisions sur la data, cet élément est également en ligne avec les résultats de l’étude EMEA globale.

Les responsables marketing sont plus efficaces dans la génération de chiffre d’affaires quand ils sont capables d’utiliser l’ensemble de la data dont ils disposent pour apporter à leurs clients les offres les plus pertinentes” a déclaré Volker Wiewer, Vice-Président Teradata International Applications

 

Le rapport complet est disponible ici

 

# à lire aussi...

[Infographie] Quels KPIs pour la relation client ?

Les entreprises investissent de plus en plus dans leurs outils de relation…

Pub: Les Français préfèrent les médias off-line

Alors que les annonceurs investissent massivement sur la publicité digitale, les consommateurs plaident eux pour le off-line qu’ils jugent plus utile et moins intrusif…

Connaissance client : quand les données ne suffisent plus…

Malgré la multiplication des données disponibles, seules 2 entreprises sur 10 considèrent…

Les consommateurs toujours réfractaires à l’intelligence artificielle

Son adoption pourrait passer par l’intégration de l’empathie au sein des systèmes d’IA…

Rentrée scolaire : quels comportements d’achats sur le web?

La rentrée des classes approchant à grands pas, Contentsquare s’est penché sur…