Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Insights

Consommation : ce que la pandémie a changé…

58 % des Français affirment que la pandémie les a changés en tant que personne. Un bouleversement qui entraîne une évolution des attentes et des habitudes chez les consommateurs…


L’agence MARCO dévoile les résultats de sa dernière enquête mondiale sur la nouvelle réalité post-pandémie en matière de consommation.

Deux ans et demi après le début de la crise et le bouleversement profond de nos sociétés, les Français comme leurs voisins européens ont (re)pris leurs marques. Aujourd’hui, plus d’un Français sur deux (58%) affirme que la pandémie les a changés en tant que personne.

Une évolution qui a ainsi créé de nouvelles attentes et habitudes chez les consommateurs, que ce soit en matière d’informations ou de produits…


Quelles sources d’information pour les Français ?

En 2022, la consommation des français concernant les média traditionnels et sociaux comme sources d’informations est relativement limitée.

Hors télévision, qui est consultée régulièrement par 61%des Français, le reste du quinté qui arrive en tête en matière de suivi de l’actualité ne séduit pas la majorité : les journaux en ligne, en deuxième position, ne sont consultés régulièrement que par 37 % de la population, suivis de la radio et de Facebook à 36 % et enfin d’Instagram à 28 %.

Cette faible consultation des sources d’informations est plus marquée que dans les pays voisins, notamment en ce qui concerne les média traditionnels.

La presse en ligne est encore particulièrement consultée par les Espagnols et les Italiens (à 64 %) pour s’informer, tout comme la radio pour 67 % de la population italienne ou encore la télévision pour 75 % des Portugais.

L’étude révèle également que les Français accordent une confiance peu élevée dans les informations relayées par ces différentes sources.

En effet, seul un Français sur deux considère comme fiables les informations relayées par la télévision.

En revanche, bien que moins consultée par les Français (21 %), la presse écrite se positionne malgré tout deuxième relais le plus fiable, selon 49 % de la population, suivie de la radio à 48 %, puis des journaux en ligne à 40 %.

Les média sociaux comme Facebook, LinkedIn ou Instagram ne sont considérés comme fiables que par un Français sur cinq.

« Avec les crises successives que nous connaissons ces dernières années, on observe un phénomène de lassitude de plus en plus marqué chez les Français, dans leur rapport à l’information.

Le caractère anxiogène des infos relayées par les média et la perte de confiance dans ces derniers en sont des premières explications.

Mais la réelle nécessité aujourd’hui, et le défi pour les industries de l’information, sont d’endiguer et d’inverser cette tendance, pour permettre à la majorité d’accéder à nouveau à l’information. ».

déclare Emmanuelle Jacquety, Country Lead de MARCO France



De nouvelles habitudes qui privilégient la qualité

L’achat en ligne de produits restera l’une des habitudes post-crise les plus pérennes, avec 95 % de la population française qui projette d’acheter davantage en ligne à l’avenir.

Et si la qualité du produit est le facteur déterminant lors d’un achat pour 77 % des répondants, la durabilité de la marque se classe deuxième à 57 %, devant le facteur prix, à 55 %.

Une importance environnementale pour les Français qui surpasse la moyenne européenne, qui ne classe ce facteur qu’à la quatrième position, avec 47 % des répondants jugeant cet élément déterminant dans la prise de décision d’achat.

Le classement européen voit la qualité du produit arriver également en première position à 82 %, suivi du prix à 68 %, puis de la responsabilité de la marque à 49 %.

« Si l’on se réfère à la première édition du « MARCO Research : Post COVID-19 Consumer Habits », menée au début de la pandémie, nous pouvons constater une nette évolution du comportement des consommateurs à travers le monde.

Depuis la pandémie, nous avons adopté une conscience plus globale, inévitablement renforcée par la digitalisation.

Cet engagement mondial en faveur de valeurs « douces » est devenu un élément clé pour la stratégie de marque des entreprises, des annonceurs et des institutions publiques. ».

observe Didier Lagae, fondateur et PDG de l’agence MARCO



Des attentes plus responsables

Désormais, si la qualité des produits est primordiale, les attentes des consommateurs sont également particulièrement élevées en ce qui concerne les marques et leurs impacts sur nos sociétés.

Pour 71 % des Français, toute génération confondue, il est plus important qu’une marque soit « responsable », plutôt qu’« à la mode ».

74 % considèrent qu’il est essentiel qu’une marque traite correctement ses employés, au même niveau que le respect de l’environnement (74 %).

Enfin, 64 % jugent qu’il est également primordial qu’elle promeuve la diversité.

Emmanuelle Jacquety ajoute :

« Tout comme pour l’information, la confiance est devenue primordiale pour les consommateurs.

Les entreprises doivent aujourd’hui faire preuve d’honnêteté, de transparence et d’éthique pour gagner le cœur de leur clientèle et le respect porté à l’humain est une clé essentielle pour bâtir cette relation de confiance. ».









Méthodologie

L’étude MARCO POST-COVID CONSUMER RESEARCH 2022, réalisée par l’agence de communication internationale MARCO a étudié les tendances de consommation de 14 marchés. Le travail de terrain a été effectué de mai à juin 2022 auprès d’un échantillon total de 14 200 consommateurs. L’enquête a utilisé une méthodologie en ligne avec un échantillonnage représentatif basé sur le marketing de permission effectué par CINT.

La première étude « MARCOResearch:Post COVID-19 Consumer Habits » a été réalisée en avril et mai 2020 dans 6 pays. La nouvelle édition comprend 8 pays supplémentaires et a élargi le champ des sujets pour inclure la hausse de la consommation des marques responsables, la consommation des médias et l’essor du metaverse ; la croissance du e-commerce et l’utilisation des crypto-monnaies ; le secteur du tourisme et les motivations liées.

Les pays étudiés comprennent les principaux marchés européens (Royaume-Uni, Allemagne, France, Italie, Espagne et Portugal) ; les marchés clés d’Afrique (Maroc, Afrique du Sud, Kenya et Côte d’Ivoire) et d’Amérique latine (Mexique, Brésil, Colombie) et les États-Unis.

Le compte-rendu complet de l’enquête réalisée par le département de recherche de MARCO en collaboration avec le CINT peut être consulté sur http://themarcosurvey.com/.







# A lire aussi ...

Insights

L’inflation va-t-elle gâcher les fêtes ? A l’occasion du Black Friday, l’Ifop a publié une enquête qui montre que la hausse des prix va...

Insights

98% des marques pensent que la télévision connectée va devenir un espace publicitaire plus important que le mobile.

e-Commerce

Sans grande surprise compte tenu du contexte économique, les ventes enregistrées lors de ce Black Friday sont en baisse...

Insights

En cette période d'incertitude économique, le prix redevient un élément central pour fidéliser les clients...

Publicité