Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Insights

Conso : quand les décisions d’achat se mettent au vert

Si l’environnement prend de plus en plus de place dans le choix des consommateurs, ceux-ci ne sont pas dupes du greenwashing de certaines marques.


A mesure que la question de la RSE gagne du terrain et que les médias alertent quotidiennement sur la menace climatique, les consommateurs sont de plus en plus soucieux d’orienter leurs décisions d’achats vers des produits et des biens présentés comme plus respectueux de l’environnement.

Parallèlement, les labels se bousculent dans les rayons des grandes surfaces, des commerces spécialisés et des petits commerçants: les logos “Agriculture biologique”, “Ecolabel européen”, “Fairtrade”, “Ecocert” et bien d’autres fleurissant sur les produits de consommation de toute sorte.

Ces labels sont le marqueur d’une tendance déjà bien installée : les marques promeuvent leur engagement en faveur de l’environnement, espérant en échange inciter les acheteurs à se tourner vers leurs produits plutôt que d’autres, dans une démarche d’achats éclairés et responsables. 

Une étude de BazaarVoice  s’intéresse aux nouvelles habitudes des consommateurs pour mieux comprendre comment ils abordent la durabilité dans leurs achats.

Voici les conclusions que révèle cette recherche, qui concerne l’Europe (UK, France et Allemagne).



1. Les consommateurs recherchent proactivement des informations sur les marques et les produits qu’ils consomment pour faire des choix éclairés dans leurs décisions d’achat

Plus de la moitié des consommateurs européens (52%) jugent important que les produits qu’ils utilisent soient durables et écologiques, et 75% d’entre eux en font un critère essentiel de leur décision d’achat. 

Plus de trois quarts des consommateurs affirment faire des recherches sur les marques et leur engagement, 12% d’entre eux systématiquement, et 64% régulièrement.

Dans l’éventualité de l’émergence d’une nouvelle marque “verte” sur le marché pour un produit donné, 87% des répondants affirment qu’ils se tourneraient vers celle-ci plutôt que de continuer à acheter la même marque qu’auparavant, perçue comme moins écologique que la première.


2. Cette tendance se retrouve pour toutes les typologies de produit, et le facteur “durable” tend même à prendre le pas sur la variable “prix”

Bien que les produits de soin dermatologiques et capillaires (64%), les cosmétiques (61%) et les produits ménagers (59%) soient en tête du classement des biens de consommations pour lesquels les acheteurs sont le plus vigilants, les denrées alimentaires (51%), les vêtements (39%), les boissons (27%) , etc. sont eux aussi concernés par ces préoccupations.

Seuls 8% des consommateurs affirment ne jamais se soucier de la durabilité, pour aucun type de produit. 

De la même manière, un nombre croissant de consommateurs intègrent des pratiques durables dans leurs habitudes de consommation, que ce soit en recyclant ou en réutilisant les bouteilles et contenants de boissons (73%), les emballages alimentaires (72%) et les récipients de produits ménagers (59%). Tendance similaire du côté des vêtements, avec 58% des répondants affirmant donner une nouvelle vie à leurs vêtements.  

De manière tout aussi significative, 76% des personnes interrogées affirment être prêtes à payer plus cher pour des produits durables. 


3. Cependant, les consommateurs ne sont pas dupes quant à l’aspect marketing des discours sur la durabilité et l’écologie tenus par les marques, et exigent que ces dernières favorise l’agir sur la parole

En effet, à la question “Pensez-vous que les marques sont conscientes de leur empreinte écologique ou qu’elles se contentent de faire du marketing ?” seul un quart (24%) des personnes interrogées pense que les marques sont réellement soucieuses de leur impact. 

 La majorité des consommateurs (53%) seraient intéressés d’en savoir davantage sur les initiatives des marques en matière de développement durable, et seraient intéressés par du contenu vidéo expliquant leur démarche en terme de réduction de l’empreinte carbone, et leurs efforts pour rendre la chaîne d’approvisionnement plus verte, et leur processus plus transparents. 



Enfin, pour une très large majorité des consommateurs (88%!), il en va de la responsabilité des marques de protéger à la fois les personnes et la planète en proposant des initiatives durables.

Il est aujourd’hui essentiel pour les marques de s’engager sur le terrain de la durabilité pour avoir les bonnes grâces de consommateurs, et cet engagement gagne à être aussi transparent et authentique que possible.

Selon BazaarVoice, cette recherche de l’authenticité, à rebours des faux avis et du green washing, va être une des tendances les plus significatives pour l’e-commerce en 2023…






# A lire aussi ...

Insights

Près de 9 consommateurs sur 10 fréquentent les enseignes discount et les préjugés sur ce secteur semblent désormais appartenir au passé.

Avis d'expert

La classe moyenne entraîne-t-elle les marques moyennes dans sa chute ?

Social Media

Les Français voient aujourd'hui clair sur le rôle qu’ont les influenceurs et sur ce qu’ils leur apportent...

Insights

Comment évoluent les comportements d’achat des consommateurs européens...

Publicité