Si le cloud est le sujet phare du marché de l’IT et du marketing actuellement, le baromètre annuel des usages numériques professionnels réalisé par OpinionWay nous apprend que 66% des TPE n’en connaissent ni le concept ni le nom …

 

Le « baromètre des usages numériques professionnels » livré par EBP et l’institut OpionionWay montre une hausse notable du taux d’équipement informatique des entreprises françaises de moins de 20 salariés. En effet, 92% des 600 dirigeants interrogées indiquent qu’ils utilisent un PC (fixe ou portable) dans le cadre de leur activité. Une proportion en hausse de 13% sur un an, tout comme l’est celle de ceux qui disposent d’une connexion internet (89%). En revanche, les smartphones et les tablettes font encore peu recette. Le niveau de pénétration des premiers atteints 36% contre 17% pour les secondes (+6% sur un an). Les petites entreprises faisant rarement partie des early adopters, leur faible usage de ces terminaux mobiles relativement récents n’a rien de très étonnant.

Par ailleurs, les nouveaux usages sont encore très éloignés des préoccupations de ces entreprises. 66% des sondés déclarent ne pas connaître “du tout” les solutions de cloud computing.Seules 28% d’entre elles se prévalent de connaître à peu près voire très bien le principe de l’informatique dans le nuage. Pour évangéliser les petites sociétés sur le sujet, les prestataires informatiques et les fournisseurs devront éviter de l’aborder par le biais de la technologie. Dans le cadre du baromètre, OpinionWay a en effet présenté le cloud computing de la façon suivante aux personnes interrogées : « Il s’agit d’une manière de fournir et d’utiliser des serveurs ou des logiciels informatiques. Ils sont accessibles depuis n’importe quel accès internet et son payables en fonction de l’utilisation qui en est faite. Le fournisseur qui héberge les serveurs et les logiciels est en général chargé de leur mise à jour et de leur maintenance. »

Résultat, sur la base de cette définition 84% des sondés ont déclaré que le cloud computing ne pourrait pas représenter d’intérêt pour leur entreprise. Les TPE qui connaissent déjà le concept estiment de leur côté que le cloud serait trop dépendant du bon fonctionnement de la connexion internet (82% des réponses). Elles sont aussi 7% à estimer qu’il fait peser un risque sur la confidentialité des données. En revanche, 66% d’entre elles pointent le fait que le cloud donne un accès aux données depuis n’importe où. Autre point positif, elles pensent à 63% qu’il est mieux de payer une ressources informatique à l’utilisation qu’à un prix fixe (63%). Elles sont également 63% à voir dans le SaaS un moyen d’avoir accès ponctuellement à des logiciels qu’elles ne pourraient pas acquérir autrement.

 

Source : Le Monde informatique

 

 

# à lire aussi...

Assistants vocaux: un enjeu crucial pour les marques

Déjà présents dans 2/3 des foyers américains, les assistants vocaux sont amenés…

Webmarketing : Les 5 leviers préférés des e-commerçants

Blogs, réseaux sociaux, publicité ou encore marketplaces… Quels sont les leviers préférés…

Quand WhatsApp et consorts bouleversent la relation client…

Les outils de communication grand public investissent peu à peu la sphère…

13 chiffres en faveur de l’Account Based Marketing

  Application concrète de la fameuse loi de Pareto selon laquelle 20%…