Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

e-Commerce

2021: Rétrospective d’une année de e-commerce en France

Arrivé à maturité, le e-commerce français observe une baisse 11% en 2021 après une année 2020 hors normes.
Retour sur les chiffres clés et les temps fort de l’année …


Webloyalty, éditeur de portails e-shopping, revient sur les temps forts qui ont marqué l’année 2021 et liste les grands enseignements pour la consommation en ligne.

Le Webloyalty Panel, qui regroupe 37 sites de e-commerce parmi les leaders français observe une décroissance du e-commerce avec une baisse de 11% du volume des commandes par rapport une année 2020 si particulière.

L’année dernière, les e-commerçants avaient pris le relai des commerces physiques fermés pendant une durée plus longue qu’en 2021, notamment avec les deux périodes de confinement…


Du côté des temps, forts, si le Black Friday et les achats de Noël restent des périodes clés du calendrier de la consommation en ligne, les soldes d’hiver et le confinement du mois d’avril ont également marqué l’année du e-commerce.


E-commerce : les chiffres à retenir de 2021




Les principaux enseignements de l’année 2021

L’année 2021 a été marquée par une baisse de 11% de transactions en ligne, par rapport à 2020.

Une tendance à la baisse qui se retrouve dans la plupart des secteurs d’activité. Dans l’alimentaire (-33%) et la maison (-14%) qui avaient su tirer leur épingle du jeu l’année dernière, le recul est assez marqué. Côté voyage (-3%) et mode (-1%), l’activité est presque à l’équilibre.

Seule la billetterie retrouve des couleurs avec une progression de 32%. La réouverture des lieux de culture et de loisirs début juin a redonné le goût de la découverte aux Français.

Profondément ancré dans les habitudes de consommation des Français depuis des années, le mobile fait partie du quotidien des consommateurs et représente 41% des achats en ligne (-1pt vs 2020).



Les principaux temps forts de l’année e-commerce


40% des achats en ligne ont été réalisés pendant la période des achats de Noël, des soldes d’hiver et durant le troisième confinement.

Les achats de Noël, les soldes d’hiver et le confinement du 3 avril au 3 mai représentent respectivement 17%, 14% et 9% du volume total des transactions de l’année.

Malgré un premier recul depuis son arrivée en France en 2014, la journée du Black Friday demeure la journée la plus dynamique de l’année.  Le Webloyalty Panel enregistre cependant une baisse de 23% des transactions en comparaison à l’édition 2020.

Signe de l’importance du Black Friday pour l’e-commerce français, le Cyber Week-end et Cyber Monday sont les deuxième et troisième dates les plus dynamiques de l’année.

Thanks God it’s…Monday ! Lundi est le jour de la semaine où le Webloyaly Panel enregistre le plus grand volume de commandes. Le dimanche et le mercredi complètent le podium des journées les plus dynamiques de la semaine pour l’e-commerce français.

En contrepartie, Webloyalty remarque que les moments les plus calmes de 2021 s’inscrivent lors de la veille de l’Assomption, au Réveillon du Jour de l’An et dernier le jour de Noël.

La météo de l’e-commerce a été moins clémente durant l’été car les mois les moins dynamiques de 2021 sont respectivement le mois août, suivi par les mois de juin et juillet.

Quant aux jours de la semaine les moins dynamiques, selon le Webloyalty Panel, les acheteurs Français prennent du repos le samedi et réservent leurs jeudi et mardi à d’autres activités.



Rodolphe Oulmi, Directeur Général de Webloyalty, commente :

« Quelle année encore pour l’e-commerce français ! Si 2020 fut une année historique avec un contexte sanitaire qui a accéléré la transformation numérique du pays, 2021 est tout autant riche d’enseignements.

Avec le Webloyalty Panel nous dressons une rétrospective faite de ruptures et de continuités sur les grands temps forts du secteur. Malgré une première décroissance depuis 2014, le Black Friday reste le grand événement commercial du secteur, celui qui lance les achats de Noël.

Si l’on prend du recul avec le Cyber Week-end et le Cyber Monday, la fin novembre est assurément la période charnière, celle à ne pas rater, pour tous les e-commerçants.

Ensuite, comme un rappel à 2020, le troisième confinement entre avril et début mai fut naturellement une période dynamique pour les achats en ligne.

Mieux préparés que l’année dernière, les petits commerçants ont également pu trouver des relais de croissance en ligne pour leurs produits et pallier une partie du manque à gagner engendrée par les restrictions.

Enfin, il est très intéressant de noter les jours de la semaine où les Français consomment le plus en ligne, à savoir les lundis, dimanches et mercredis.

Une donnée précieuse pour les professionnels du e-commerce qui souhaitent proposer les meilleures offres au meilleur moment à leurs clients. »




Avis d'expert

Le manque d'alignement entre les équipes commerciales et marketing peut aujourd'hui couter jusqu'à 10 % de chiffre d'affaires aux entreprises...

Social Media

Formats, heures et jours de publication, nombre de hashtags utilisés, Agorapulse analyse en détail les pratiques des community managers en 2021

# A lire aussi ...

Insights

Avec près de 5h passées par jour sur nos mobiles, le nombre de téléchargements d'applications et les revenus générés ont explosé cette année

e-Commerce

Si le nombre de visiteurs a chuté de 27% cette année, tous les indicateurs restent pourtant au vert pour les sites marchands.

Insights

Métavers, fintech, creator economy ou encore puces ARM... Retour sur 10 tendances qui vont impacter l'industrie de la Tech cette année.

Insights

En perte de vitesse face à la multiplication des périodes de promotions, les soldes restent pourtant très attendus pour une majorité de Français...

Publicité