Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Digital

Transformation Digitale : du Cloud à l’IA

Entre réticence au changement et nécessité d’innovation, les entreprises françaises sont aujourd’hui à un tournant de leur transformation numérique…



L’évolution du Cloud en France suscite un intérêt croissant, tout particulièrement face à nos voisins européens.

Dans ce contexte, il est légitime de se demander quel sera l’avenir du Cloud en France d’ici à 2026 et quelles sont les raisons qui freinent son adoption par les entreprises françaises.

Cette problématique soulève également la question de la gestion de l’activité des entreprises, et où elles en sont dans le pilotage de cette transition numérique.

Par ailleurs, il est crucial d’explorer le potentiel du Cloud associé à l’Intelligence Artificielle (IA) et de déterminer s’il s’agit réellement d’une combinaison gagnante pour les entreprises françaises.

Forterro dresse ici un état des lieux de la digitalisation de l’industrie



Etat des lieux du marché du Cloud : pourquoi la France est en queue de peloton ?

Le Cloud, autrefois considéré comme une technologie de rupture, évolue vers une nécessité incontournable, influençant profondément les pratiques des entreprises.

Les dépenses informatiques dans les domaines des logiciels applicatifs, de l’infrastructure et des services de gestion des processus métiers sont de plus en plus réservées au Cloud.

Elles devraient ainsi représenter 51 %1 d’ici 2025, contre 41 % en 2022.

Ce changement de perception est alimenté par divers facteurs, notamment le rôle croissant du Cloud en tant que levier d’innovation et accélérateur du Time-to-market pour les entreprises, en particulier dans le secteur industriel.

Toutefois, la France peine à suivre le rythme de ses homologues européens en matière d’adoption du Cloud.

Avec un taux d’adoption oscillant entre 27 et 38 %, l’Hexagone reste en queue de peloton, loin derrière des pays comme la Suède (72 %), l’Italie (61 %), l’Allemagne (57 %) ou encore la Pologne (56%).

Cette hésitation française, surtout parmi les PME, découle de plusieurs facteurs, notamment les préoccupations concernant la sécurité des données, le prix, et une prise de conscience tardive quant aux bénéfices du Cloud.

Cependant, des modèles matures démontrent que le Cloud reste plus avantageux économiquement, indépendamment de la taille de l’entreprise.


Du Cloud à l’IA : le duo gagnant ?

En parallèle, l’Intelligence Artificielle (IA) se profile comme un catalyseur de la transformation numérique.

Avec l’avènement de celle-ci, les logiciels installés sur site client perdent progressivement leur raison d’être.

Forterro prédit la disparition de ces logiciels onpremise dans les 10 à 15 prochaines années, notamment grâce à la rapidité de propagation de l’IA (2 mois pour atteindre 100 millions d’abonnés contre 5 ans pour Facebook).

L’IA, sous ses formes classiques et notamment à travers GenAI, devient donc une innovation clé dans le paysage technologique actuel.

Pour les éditeurs et fournisseurs, les solutions basées sur GenAI seront déployées dans le Cloud, offrant ainsi des avantages décisifs en termes d’évolutivité et de disponibilité pour l’ensemble des utilisateurs…








  1. Source Gatner (Novembre 2023)








# A lire aussi ...

Insights

Avec quelques 14 milliards de dollars levés depuis sa création, OpenAI intègre le podium des licornes les plus valorisées au monde.

Avis d'expert

En tant que moteur essentiel de l’économie française, les petites et moyennes entreprises (PME) sont à la croisée des chemins en ce qui concerne...

Insights

Focus sur les changements qui vont impacter le secteur du retail dans les années à venir...

Data

Si l'intelligence artificielle améliore l'expérience client et les ventes, son déploiement reste souvent problématique pour les marques...

Publicité