26 juin 2017

 

Selon Markess International, le marché français des solutions et services numériques dédiés à la stratégie clients atteint 3 milliards d’euros en 2015 et devrait croître de 6,6% par an d’ici 2017.

 

En 2015, les entreprises françaises ont consacré un budget représentant en moyenne 3% à 7% de leur chiffre d’affaires pour soutenir leurs stratégies clients digitales.

D’ici à fin 2017, ce budget devrait croître à un rythme annuel d’environ 5% selon les décideurs métiers et informatiques interrogés par MARKESS.

 

Un marché concurrentiel où les éditeurs français sont bien placés

Ce marché se compose de six segments : du CRM jusqu’au Big Data et l’Analytics en passant par les gestionnaires de campagnes marketing, la gestion de sites e-commerce ou même le Social marketing et l’automatisation des forces de ventes .

Markess International recense 60 éditeurs de logiciels et 50 fournisseurs de services numériques dans ce domaine. 

Particularité hexagonale, plus de la moitié de ces éditeurs sont français, ce qui confère à ce marché une spécificité par rapport à d’autres pays.

Sur ces secteurs, la concurrence est âpre. Les éditeurs de logiciels, cramponnés encore sur le modèle traditionnel, sont challengés par les pure-players du SaaS, et les entreprises de services numériques généralistes par les agences marketing et digitales, devenues partenaires de choix des entreprises dans la mise en place de stratégie clients digitale.

Le marché est également marqué par une forte dynamique du cloud.
Les ventes sous forme de services en ligne (SaaS pour software as a service) dépassent déjà celles de licences traditionnelle et jouissent d’une croissance bien plus forte.

Il faut aussi compter sur des acteurs de niches (analyse sémantique de données clients, développement d’app. mobiles, gestion de communautés…) qui progressent par touche partenariale.

 

Les smart data ont le vent en poupe

Pour soutenir leurs stratégies clients, les décideurs placent les solutions de gestion des données en tête de leurs besoins.

D’ici à fin 2017, 52% d’entre eux privilégieront de telles solutions afin de mieux analyser et exploiter leurs données clients.

 

smart-data-markess

 

L’analyse de la donnée client devient fondamentale pour obtenir une vision 360°, optimiser les messages et réaliser des micro-ciblages. In fine, elle aide à mieux cibler les besoins, personnaliser les messages et anticiper les attentes.

 

Rationalisation des dépenses et demande croissante de ROI

Après les investissements tous azimuts des dernières années, il semblerait que le temps soit venu de rationaliser certains projets digitaux (aux résultats sans ROI identifiable ou suffisant) et de se concentrer sur les fondamentaux qui contribuent à une meilleure expérience client et qui s’avèrent porteurs pour le business.

Selon Emmanuelle Olivié-Paul, Directrice Associée de MARKESS, “cette évolution devrait avoir des impacts sur les approches des offreurs qui devront de plus en plus démontrer, par des KPIs éprouvés, l’apport des solutions qu’ils commercialisent au business de leurs clients.

 

 

2 commentaires

Newsletter

Chaque mardi, un condensé d'infos Marketing / Digital et Ebusiness directement dans votre boite mail !

à télécharger sans modération