Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Insights

Retail : le numérique comme vecteur de croissance en 2022

66% des commerçants français prévoient une croissance de leur activité d’au moins 20% en 2022



Adyen, la plateforme mondiale de technologie financière des grandes entreprises, vient de publier les résultats de son étude retail internationale 2022.

Plus de 40 000 consommateurs et 11 000 commerçants ont été interrogés dans 26 pays à travers le monde pour connaître les changements en cours et les innovations qui vont impacter le secteur.



La transformation numérique tire la croissance du retail


Ces deux dernières années, le secteur du retail a investi massivement dans les technologies numériques.

Cette transformation va se poursuivre et laisse entrevoir d’importantes opportunités de croissance, évaluées à 1070 milliards d’euros en Europe et 224 milliards d’euros en France.

66% des commerçants français interrogés s’attendent à une croissance d’au moins 20% en 2022.

Sur les 5 prochaines années, selon les économistes sollicités pour l’étude, la croissance du secteur retail devrait atteindre 14,8% en France.

L’impact de la transformation numérique contribuerait à hauteur de 3%. 


L’omnicanalité : facteur clé de succès dans cette nouvelle ère 

Ces deux dernières années, l’innovation a connu une forte accélération.

Elle a été plus qu’un facteur de résilience et n’est pas prête de ralentir. 

70% des commerçants français qui ont connecté leurs systèmes de paiement en ligne et en boutique ont connu une croissance de 20% ou plus en 2021. 

Pour continuer à renforcer leur activité, 89% des commerçants prévoient d’investir dans la technologie, en particulier dans le commerce unifié qui présente à leurs yeux plusieurs atouts : 

  • 47% des commerçants estiment que l’un des avantages du commerce unifié est l’amélioration de l’expérience client,
  • 46% qu’il contribue à augmenter les ventes,
  • 44% qu’il augmente la fidélisation des clients. 



Les consommateurs consacrent aussi l’omnicanal comme un facteur clé de succès dans cette période post crise.

Ils sont 61% à estimer que les commerçants doivent continuer à offrir la même flexibilité multicanale que pendant la crise sanitaire.


Le consommateur français plébiscite les expériences en magasin….

Si les ventes en ligne se sont énormément développées et ont été un facteur de résilience déterminant pour les commerçants, le commerce physique a encore de beaux jours devant lui.

62% des consommateurs français déclarent préférer acheter en magasin

Désormais, les Français attachent encore plus d’importance à l’expérience client en magasin.

64% d’entre eux estiment que les magasins physiques sont un point de contact important, même s’ils achètent en ligne auprès du même commerçant.

Par exemple, 48% des consommateurs aimeraient pouvoir essayer en magasin des produits présélectionnés en ligne. 

La clé réside donc là encore dans la combinaison des deux canaux de vente, en ligne et en boutique.

L’hybridation des parcours d’achat permet d’offrir un maximum de liberté et de personnalisation aux clients.


… et veut plus de personnalisation client 

Les informations obtenues grâce aux données de paiement, et en particulier aux paiements unifiés, permettent aux entreprises de répondre plus immédiatement aux demandes des consommateurs.

46% d’entre eux préfèrent les commerçants qui se souviennent de leurs préférences et de leurs précédents comportements d’achat pour créer une expérience d’achat plus personnalisée. 

Mais en France, l’utilisation des données de paiement par les retailers reste légèrement moins développée que dans d’autres marchés.

23% des commerçants les utilisent pour mieux comprendre leur clientèle et améliorer l’expérience, et 20% pour mieux connaître les habitudes de leurs consommateurs. 

« Les commerçants français sont optimistes envers l’avenir et ils ont raison de l’être. D’autant plus si le rythme de la transformation digitale engagée depuis le début de la pandémie se poursuit. 

Cela passe par le renforcement de la confiance en facilitant l’authentification des paiements et l’optimisation de l’utilisation des données clients tout en respectant la réglementation.

Les consommateurs demeurent les moteurs de l’innovation et de la flexibilité, et les entreprises doivent non seulement suivre le mouvement, mais aussi continuer à préparer l’avenir en s’accompagnant des partenaires technologiques. »

explique Philippe de Passorio, DG Adyen France & Italie








Méthodologie

Cette étude a été conduite par Opinium Research LLP, du 23 décembre 2021 au 8 février 2022 auprès de 40 020 consommateurs et 11 530 commerçants, dans 26 pays à travers le monde. Adyen a aussi mandaté le Center for Economics and Business Research (Cebr) afin de réaliser une analyse de l’état actuel des entreprises du retail, de l’hôtellerie et du F&B (Food & Beverages) dans le monde.








# A lire aussi ...

e-Commerce

En quelques mois, le marché du e-commerce de courses alimentaires s’est radicalement transformé...

Insights

7 Français sur 10 choisissent désormais une marque en fonction des offres proposées...

Digital

20% des PME françaises se contentent encore uniquement d'une présence sur les réseaux sociaux...

Data

Marketing responsable, conformité légale, acquisition ou fidélisation : quels sont les enjeux prioritaires pour les marketeurs dans le contexte actuel?

Publicité