Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Insights

Retail : le boom du commerce hybride

Le commerce est définitivement omnicanal : 60% des achats en ligne en France incluent désormais au moins une interaction avec un magasin physique…



Au cours des cinq dernières années, le commerce électronique n’a cessé de battre des records de ventes. Cependant, cela n’a pas marqué la fin des achats en magasin traditionnel, mais plutôt une complémentarité visant à répondre aux préférences des consommateurs.

Dans ce contexte, Packlink, plateforme leader de solutions logistiques, a publié un nouveau rapport intitulé « The Ecommerce Delivery Benchmark Report 2024« , révélant notamment que 60,3% des achats en ligne en France impliquent une interaction avec un magasin physique.



Commerce : les Français jonglent avec les canaux

Selon ce rapport, 42,468 millions d’euros de ventes générées par le commerce électronique nécessitent une interaction physique.

En effet, 71 % des Français combinent leurs achats sur les deux canaux, plaçant ainsi notre pays parmi les plus adeptes de l’omnicanal en Europe.

Ainsi, ce comportement est prépondérant chez les consommateurs aujourd’hui, avec seulement 21 % des achats effectués exclusivement en magasin physique.

Ces résultats soulignent l’importance du commerce omnicanal, qui répond aux attentes et aux besoins des consommateurs de manière optimale.


Ainsi, trois consommateurs européens sur quatre utilisent les deux canaux pour effectuer le même achat.

Cela implique, par exemple, de découvrir des produits en ligne et de les acheter en magasin, ou de commander en ligne mais de les retourner en magasin.

À cet égard, 31% des Français recherchent des produits en ligne mais effectuent l’achat en magasin physique, tandis que 19 % achètent des produits en ligne mais choisissent la livraison en magasin.



Une légère préférence au commerce en ligne

Le commerce électronique continue cependant de gagner du terrain sur le marché français, se positionnant comme la tendance la plus dynamique de l’année.

En effet, 25 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles augmenteraient leurs recherches et leurs achats en ligne, tandis que 48 % maintiendront le même niveau qu’auparavant.

En parallèle, 47 % des consommateurs resteront fidèles au commerce traditionnel, et 22 % des Français augmenteront leurs recherches et leurs achats dans les magasins physiques.


« Alors que le commerce électronique continue de se développer, les achats en magasin demeurent très significatifs, mais son rôle a changé et elle fait désormais partie intégrante de l’écosystème en ligne.

Notre nouvelle étude met en évidence l’évolution du commerce électronique vers l’intégration des interactions physiques, ce qui permet aux consommateurs de choisir les options qui répondent le mieux à leurs besoins, en tout lieu et à tout moment.

C’est pourquoi il est essentiel que les commerçants offrent une variété d’options d’achat, de livraison et de retour qui englobent le commerce omnicanal, sinon ils risquent d’être laissés pour compte ».

déclare Axelle Fossier Head of Sales EU, High Velocity chez Auctane, maison mère de la filiale Packlink.






# A lire aussi ...

Insights

Comment évoluent les comportements d’achat des consommateurs européens...

Insights

Focus sur les changements qui vont impacter le secteur du retail dans les années à venir...

Data

Si l'intelligence artificielle améliore l'expérience client et les ventes, son déploiement reste souvent problématique pour les marques...

Insights

Les nouvelles générations de voyageurs ont déjà pleinement intégré l'utilisation de l'IA dans leurs parcours de recherche et d'achats.

Publicité