Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

e-Commerce

Noël sous inflation : comment les Français font face à la hausse des prix

Moins de cadeaux, moins de budget : les Français vont adapter leurs comportements d’achat en cette fin d’année…


Toluna Harris Interactive, en partenariat avec la Fevad, vient de réaliser une enquête* pour connaître les intentions d’achat de Noël et des vacances envisagées en fin d’année.

Principal enseignement : l’inflation sera dans toutes les têtes au moment de préparer ce Noël et celles-ci impactera à la fois les budgets et les comportements d’achats…



Noël : des Français moins positifs qu’en 2022…

Si 54% des Français déclarent se trouver dans le même état d’esprit que l’an dernier, plus d’1/3 d’entre eux (38%) s’estiment moins positifs. Ils ne sont que 8% à se déclarer plus positifs.

En 2022, à cette même question 13% se déclaraient plus positifs soit un recul de 5 points.

A noter que même parmi les 15-24 ans, plus enclins à se montrer positifs (19% vs 8% en moyenne), on enregistre un net recul de 10 points par rapport à 2022 (29%).

L’inflation constitue l’élément majeur susceptible d’avoir un impact sur les achats de fin d’année pour 83% des personnes interrogées, bien loin devant la situation internationale ou le réchauffement climatique qui enregistrent toutefois des scores élevés (respectivement 52% et 47%).


Pour Noël, les Français prévoient de dépenser moins et d’acheter moins de cadeaux en 2023. 

En 2023, les Français envisagent de dépenser moins à Noël qu’en 2022. Ils prévoient un budget (cadeaux et préparatifs) de 369 € alors qu’ils comptaient en 2022, à cette même période, dépenser 404 €.

Ils sont 40% à déclarer que leurs dépenses seront « moins élevées que l’an dernier » et seulement 6% à prévoir des dépenses « plus élevées » (en recul de 7 points par rapport à 2022).

Contraints de dépenser moins, 57% Français déclarent se recentrer sur les cadeaux destinés aux proches et 32% souhaitent acheter « un moins grand nombre de cadeaux » (9% « un plus grand nombre »), tandis que 34% rechercheront des petits prix ou des promotions.


Ils se tournent encore davantage vers le e-commerce pour leurs achats de Noël.

Rétrospectivement, les Français déclarent à 68% avoir effectué des achats par Internet l’an dernier. Aujourd’hui, dans le contexte d’inflation et de morosité, Internet se présente comme une solution à leurs yeux.

En effet, ils sont plus des trois quarts (78%) à envisager d’avoir recours à ce canal pour leurs achats de Noël, en hausse de 5 points par rapport à 2022.

Bien plus, 35% se disent « certains » de le faire (en hausse de 7 points par rapport à 2022). Mais ils prévoient aussi, comme pour leurs achats au global, de dépenser moins, en moyenne, qu’en 2022 (229€ vs 279€).

Les catégories de produits envisagées pour un achat de Noël sur internet restent les cadeaux habituels de cette période : jeux/jouets pour 49% (+3 points vs 2022), produits de beauté/parfums (39%), produits culturels (38%, en hausse de 7 points par rapport à 2022), vêtements, chaussures et accessoires de mode (36%) et bijoux (20%).

Les produits techniques et l’électroménager (16%) ainsi que les consoles de jeux (14%) s’inscrivent en recul (respectivement en baisse de 5 et 4 points). 


Black Friday, seconde main, paiements fractionnés : toutes les solutions sont envisagées

62% des Français ont l’intention de profiter du Black Friday pour effectuer des achats de Noël, en particulier les plus jeunes (74% des moins de 35 ans).

38% pensent acheter des produits de seconde main pour les offrir à Noël (52% parmi les moins de 35 ans). Parmi eux, 19% affirment que la totalité de leurs cadeaux seront des produits de seconde main, en hausse de 6 points en un an.

34% envisagent de revendre sur Internet les cadeaux reçus, soit parce qu’ils ne leur conviennent pas (19%) soit – résultat à souligner car symptomatique – pour se créer un complément de revenu et ce, même si les cadeaux leur conviennent (15%).

Plus d’un quart (28%) de ceux ayant l’intention d’acheter sur Internet pour Noël, se déclarent prêts à recourir à un crédit ou des paiements fractionnés.








* Méthodologie :

Toluna Harris Interactive, en partenariat avec la Fevad a réalisé une enquête en ligne du 13 au 17 octobre 2023 auprès d’un échantillon de 1 019 personnes, représentatif des Français âgés de 15 ans et plus. La méthode des quotas a été appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle de l’individu et région. Cette enquête traitait des intentions d’achats de Noël et des vacances envisagées en fin d’année.






# A lire aussi ...

Insights

Cette année, plus de 2 Français sur 3 entendent encore se restreindre avant d’envisager des “achats plaisir”...

Avis d'expert

Selon le dernier rapport CX Trends 2024 de Zendesk, une transition rapide des marques vers un CX intelligent s’annonce grâce à l’IA générative. Si...

Insights

Une nouvelle étude fait le point sur les attentes et les sources de frustrations des Français en matière de relation client.

Insights

Si le moral des Français s'améliore, ils continuent de vouloir moins dépenser ou mieux consommer cette année...

Publicité