Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

e-Commerce

[Noël] Le mobile à la fête, les magasins un peu moins…

Selon une étude réalisée par le Centre for Retail Research (CRR), près de 15% des ventes de Noël en France seront réalisées en ligne dont un tiers via mobile. Si le m-commerce a le vent en poupe (plus de 30% de progression cette année), le commerce physique fait lui du sur-place avec -0.4% par rapport à 2014.

 

RetailMeNot vient de présenter une nouvelle étude, réalisée par le Centre for Retail Research, qui établit les prévisions des ventes de détail et en ligne dans 7 pays d’Europe (France, Belgique, Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, Italie, Espagne), aux Etats Unis et au Canada sur les six semaines précédant le jour de Noël.

 

Vers un recul du commerce physique

En 2015, les ventes en ligne vont représenter 14,7% des ventes totales de Noël en France (9,7 Mds€), en progression de +14,1% par rapport à 2014.
A l’inverse, les ventes en magasin vont reculer de -0,4% par rapport à l’année dernière, pour atteindre 56,3 Mds€.

online-vs-magasins

 

Au total, les ventes de Noël devraient rapporter 65,9 Mds€ en France (+1,4% vs 2014), un montant toujours 0,3 point en dessous de la moyenne européenne.

Les foyers français dépenseront en moyenne 550€ pour Noël, soit 8€ de plus qu’en 2014 mais 65€ de moins que la moyenne européenne.

C’est au Royaume-Uni et en Allemagne qu’on retrouvera les plus fortes croissances avec respectivement 2,5% et 2,3% par rapport à 2014. L’Italie ferme quant à elle le classement avec la croissance la plus faible (+0,8%).

 

Un Noël mobile et sans frontières

Selon l’étude, près d’un tiers des ventes e-commerce se feront sur mobile : le m-commerce pèsera 2,8 milliards d’euros sur les ventes de Noël dans l’Hexagone, soit 28,7% des dépenses en ligne.
Le taux de pénétration du m-commerce sera le plus fort aux Etats-Unis (33,6%), au Royaume-Uni (31,6%) et en Allemagne (31,3%).

Les Français achètent également de plus en plus de cadeaux à l’étranger. Les ventes transfrontalières devraient représenter 407 millions d’euros cette année, en hausse de 26% par rapport à 2014. Au total, 5% des achats de Noël en Europe devraient se faire dans un autre pays.

La période de Noël représente souvent à elle seule plus de 20% du chiffre d’affaires des marchands chaque année. Alors qu’au Royaume-Uni, en Allemagne et aux Etats-Unis, on recense des pics de vente grâce au Black Friday et au Cyber Monday (le dernier vendredi de Novembre et le lundi suivant), ces tendances commencent seulement à avoir un véritable écho en France.

Cette période de 4 jours représentera à elle-seule plus de 4.7 milliards d’euros de ventes en Europe, dont plus de la moitié se réalisera au Royaume-Uni.

Cette tendance encore naissante dans l’Hexagone devrait générer 703 millions d’euros sur ce dernier weekend de Novembre, avec le dimanche comme plus grosse journée de ventes en ligne de Noël,… des chiffres encore toutefois loin d’égaler les quelques 2,6 milliards d’euros générés au Royaume-Uni…

 

 

Social Media

Alors que la loi portant sur la régulation de la profession d’influence va fêter son premier anniversaire le 9 juin prochain, il est l’heure...

Insights

Selon une étude PayPal, plus d'un Français sur deux est préoccupé par l'authenticité et la sécurité lors d'achats d'articles de luxe de seconde main...

# A lire aussi ...

Insights

L’IA dans le retail : un virage technologique imminent qui transforme déjà l’expérience d’achat...

Insights

Avec un budget moyen compris entre 50 et 100€, les Français attendent la dernière minute pour acheter leur cadeaux de Fête des Mères...

Insights

Santé, environnement, bien-être animal... Les promesses de produits «sans » sont préférées par les consommateurs, avec à la clé des intentions d’achat plus élevées...

e-Commerce

Le Black Friday est en perte de vitesse depuis quelques années en France tandis que les French Days ne cessent de progresser...

Publicité