Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

e-Commerce

Noël : la moitié des Français achètera sur Amazon

Selon une nouvelle étude, 53% des Français prévoient de réaliser leurs achats de Noël sur Amazon…



Bonial et OpinionWay dressent un état des lieux des usages et attitudes des consommateurs français dans le cadre de ce temps fort commercial qu’est Noël.

L’un des enseignements clé de cette étude tient dans le fait que plus d’un consommateur sur deux surfera sur Amazon pour réaliser ses achats.

Pour autant, le point de vente physique n’a pas dit son dernier mot et 73% des répondants comptent ainsi se rendre en magasin. Et pour jeter leur dévolu sur une enseigne plutôt qu’une autre, 34% des Français se focaliseront avant tout sur le prix.


Budget en hausse cette année

90% des consommateurs interrogés prévoient de réaliser des achats à l’occasion de Noël.

Les femmes envisagent d’offrir en moyenne 9 cadeaux contre 7 pour les hommes. Notons également que les habitants des communes rurales ainsi que ceux du nord-ouest de la France se montrent plus généreux et prévoient d’en acheter 9 en moyenne.


Alors qu’en 2020 le budget moyen dépensé à l’occasion de Noël s’élevait à 401€, il augmente cette année de 15€ pour désormais atteindre 416€.

Notons par ailleurs que 29% des Français cassent leur tirelire à cette occasion et envisagent de dépenser plus de 500€ (cf graphique ci-dessus).

Par ailleurs, le budget moyen des hommes s’élève à 461€ quand celui des femmes s’établit à 378€.


Le prix, driver de clientèle in-store

Alors que le choix des produits se hissait en 2020 au rang de critère n°1 à l’heure de jeter son dévolu sur une enseigne plutôt qu’une autre, il ne figure au premier rang cette année que de 21% des Français (-9% vs 2020).

En 2021, c’est le prix qui s’impose pour 34% des Français (+6% vs 2020).

Alors que 67% des consommateurs comptent réaliser des achats sur le web, le commerce physique est loin d’avoir dit son dernier mot.

En effet, 73% des Français comptent également se rendre en magasin.

Les magasins spécialisés en article culturels et de loisirs attireront 36% des consommateurs et les points de vente spécialisés dans les jouets 35%.

En parallèle, 21% des Français se rendront dans un magasin spécialisé d’hygiène et de cosmétique, 20% dans un magasin de prêt-à-porter, 16% dans un magasin d’articles de sport et 15% dans une bijouterie.

Pour autant, quelles seront les enseignes les plus prisées à l’occasion de ce Noël 2021 ?

Les enseignes de Hard Discount voire les acteurs de l’économie circulaire pour soulager le portefeuille des Français ? La réponse dans le graphique ci-dessous.




Des achats de plus en plus anticipés

Concernant la phase d’achat, le graphique ci-dessus nous permet de visualiser le fait que 45% des achats sont réalisés dans le courant du mois de novembre et 35% entre le 1er et le 24 décembre.


Autre fait notable, 7% des ultra-prévoyants ont déjà réalisé des achats avant le 1er novembre tandis qu’à l’inverse 6% des consommateurs attendant la dernière semaine avant le jour J pour satisfaire leurs proches.







Méthodologie

Échantillon de 1027 personnes représentatif de la population française

L’échantillon a été interrogé par questionnaire auto-administré en ligne sur système CAWI (Computer Assisted Web Interview).

Les interviews ont été réalisées du 3 au 4 novembre 2021. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères d’âge et de région de résidence.

OpinionWay a réalisé cette enquête en appliquant les procédures et règles de la norme ISO 20252.







# A lire aussi ...

e-Commerce

Arrivé à maturité, le e-commerce français observe une baisse 11% en 2021 après une année 2020 hors normes. Retour sur les chiffres clés et...

e-Commerce

Robots livreurs, drones, livraisons express ou sur abonnement... Quels seront les évolutions de la livraison dans les mois à venir ?

Insights

NFT, présentiel, QR Code et autres bitcoin n'auront jamais été autant cités dans la presse française que cette année...

Insights

3 français sur 5 déclarent que la crise sanitaire a impacté leurs dépenses pour les fêtes de fin d'année...

Publicité