23 juin 2017

Selon le dernier baromètre TNS, si Internet est la deuxième source d’information des Français après la télévision, c’est aussi le média en lequel ils ont le moins confiance. Et ce paradoxe est confirmé par une autre étude selon laquelle la confiance mesurée dans les services numériques est d’à peine 48 sur 100 en France…

 

Le baromètre sur la confiance des Français dans les médias vient d’être publié par TNS Sofres pour le journal La Croix.

D’après cette étude, le média jugé le plus crédible est la radio (55%), puis la presse écrite (51%), la télévision (50%) et Internet avec 31%. La confiance dans l’information dévoilée sur Internet n’a pas été aussi mauvaise depuis 2008.

Et pourtant… Internet est la deuxième source d’information des Français : 20% d’entre eux s’informent sur le web.

Un chiffre bien plus élevé pour les moins de 35 ans qui sont 38% à consommer de l’information sur le web.

En priorité, ce sont les sites Internet ou applications mobiles des titres de presse écrite qui sont consultés sur Internet, pour 29% des personnes. Viennent ensuite les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter (14%), les sites Internet de chaînes de télé et radio (7%), d’autres sites Internet (7%) et les blogs spécialisés (3%) [40% n’ont pas répondu].

 

Le web en mal de confiance

Autre étude à souligner récemment le peu de confiance qu’attribuent les Français (comme les Anglais) à Internet:  le Digital Trust Index, réalisé par l’agence Jin en partenariat avec l’institut OpinionWay.

Selon ce nouvel indice, la confiance mesurée dans les services numériques est de 48 sur 100 en France (100 représentant la confiance maximale).

OpinionWay et l’agence Jin identifient trois raisons qui pourraient expliquer cette méfiance :

  • Internet favorise la démultiplication des acteurs et l’éparpillement des territoires de confiance. Les canaux et les acteurs sont de plus en plus nombreux, aucun site ne fédère réellement les internautes.
  • Les GAFA dominent par l’usage, mais les internautes n’ont pas confiance en eux. Les internautes ont peur pour leurs données, même sur ces sites qui n’arrivent pas à les rassurer.
  • Concernant l’information, les anglais citent massivement la BBC (40%) et NHS (39%). En France, aucun site média ne réussit à convaincre un pourcentage significatif d’internautes.

 

confiance-medias

 

OpinionWay et Jin ont également demandé aux internautes quels étaient les sites qui leur inspiraient le plus confiance pour effectuer certaines actions : réaliser des achats, s’informer sur l’actualité, sur la santé, sur une personne…

Voici les résultats obtenus, en France et au Royaume-Uni:

confiance-sites-internet

 

L’étude va plus loin, en fournissant des données détaillées pour chaque usage.

On apprend notamment qu’en Angleterre, les internautes accordent une certaine confiance à NHS pour les informations liées à la santé ; en France, la confiance accordée à Doctissimo est beaucoup plus limitée, bien qu’il s’agisse du site le plus populaire à ce sujet (devant Google et Ameli).

Pour s’informer sur des personnes, Google domine les réseaux sociaux (Facebook et LinkedIn principalement) ; comme au Royaume-Uni.

Du côté des rencontres professionnelles, LinkedIn est cité en première position devant Viadeo.

 

confiance-rencontres-pro

 

L’intégralité des résultats, par usage, sont disponibles sur le site de l’agence Jin.

 

Sources : La Croix, Le Blog du Modérateur

3 commentaires

Newsletter

Chaque mardi, un condensé d'infos Marketing / Digital et Ebusiness directement dans votre boite mail !

à télécharger sans modération