Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Social Media

Les Français préfèrent les micro-influenceurs

S’ils devaient choisir un seul type d’influenceur, 67% des français préfèreraient ne suivre que des micro-influenceurs…



Si de nombreuses études démontrent la place prépondérante des influenceurs dans le contenu consommé quotidiennement par les Français sur les réseaux sociaux, Madeinvote a souhaité s’intéresser plus spécifiquement à la différence de consommation et de perception de ce contenu entre les micro-influenceurs et les macro-influenceurs * .



Les Français et les influenceurs : quelles habitudes de consommation sur les réseaux sociaux ?

Les influenceurs sont véritablement ancrés dans le quotidien d’une majorité de Français : 52% d’entre eux suivent au moins un influenceur sur les réseaux sociaux et parmi eux, 76% en suivent même 10 ou plus.

Ils suivent ces influenceurs sur 3,1 réseaux sociaux en moyenne : Instagram (76%) et YouTube (74%) en premier lieu, qu’ils complètent avec TikTok (44%) ou Facebook (43%).

Les autres réseaux sociaux apparaissent comme plus secondaires pour suivre des influenceurs.


On observe une importante mixité dans le type d’influenceur suivi: 70% des Français qui suivent au moins un influenceur suivent à la fois des micro-influenceurs et des macro-influenceurs.

Face à cette importante variété du type d’influenceur suivi, ils se montrent néanmoins plus attentifs aux contenus des micro-influenceurs, puisque 75% d’entre eux affirment consulter leur contenu de manière régulière, contre 55% pour le contenu proposé par macro-influenceurs.


Les thèmes et formats plébiscités par les Français

Les Français affichent une nette préférence pour les vidéo longues et les Vlogs lorsqu’ils consultent le contenu d’un macro-influenceur.

40% d’entre eux affirment ainsi qu’il s’agit du format qu’ils préfèrent chez ce type d’influenceur, devant les stories (20%), les vidéos courtes (19%) ou les photos (8%).

Ils sont beaucoup moins unanimes au sujet des micro-influenceurs, affichant une appétence plus variée pour les formats proposés.

28% des Français préfèrent les vidéos courtes chez ce type d’influenceur, 18% les vidéos longues et Vlogs, 16% des story, 12% des photos.

Les micro-influenceurs sont également nettement plus représentés lorsqu’il s’agit de formats plus spécifiques tels que les articles de blogs, lives ou podcasts.


Concernant les thématiques traitées par les influenceurs suivis des Français, l’humour, le lifestyle, la vulgarisation ou le gaming sont des thèmes de prédilection tant chez les micro-influenceurs que les macro-influenceurs.

Dans le détail, les micro-influenceurs sont un peu plus représentés sur les thèmes de niche tels que l’alimentation / food ou les animaux, tandis que les français se tournent plutôt vers les macro-influenceurs lorsqu’il s’agit d’humour (56%, +8 points par rapport aux micro-influenceurs) ou le voyage (32%, +9 points par rapport aux micro-influenceurs).


Micro vs macro-influenceurs : quelles différences de perception ?

S’ils devaient choisir un seul type d’influenceur, 67% des français préfèreraient ne suivre que des micro-influenceurs.

Spontanément, 29% d’entre eux justifient ce choix par un contenu qu’ils considèrent comme plus intéressant et qualitatif, ou par l’authenticité et la sincérité qu’ils retrouvent chez ce type d’influenceur : ils les considèrent comme “plus naturels, plus spontanés et plus accessibles”.

Les micro-influenceurs apparaissent comme davantage transparents et sincères vis-à-vis des marques qu’ils mettent en avant, sont “plus proches de leur public et représentent souvent des marques ou produits plus accessibles”.


La proximité entre l’influenceur et sa communauté est également un argument de taille pour justifier cette préférence : “communauté plus petite, meilleure cohésion avec son public, plus de lien entre l’influenceur et sa communauté”.

Ces éléments de préférence se confirment de manière assistée puisque 89% des français estiment que les micro-influenceurs sont plus sincères que les macro-influenceurs, mais également que ce sont les influenceurs les plus proches de leur communauté pour 80% d’entre eux.

De manière moins marquée, ils sont également perçus comme plus créatifs et plus inspirants, respectivement par 59% et 52% des français.


Choix de l’influenceur : quel impact sur les marques ?

Les influenceurs ont un impact incontestable sur la connaissance et la notoriété des marques qu’ils mettent en avant.

En effet, 84% des français ont déjà découvert une marque ou un produit / service grâce aux influenceurs qu’ils suivent.

Les influenceurs ont également un impact indéniable sur la décision d’achat puisque 37% des français ont déjà acheté un produit / service suite à la recommandation d’un influenceur qu’ils suivent.

Dans le détail, on constate que le retour d’expérience suite à l’achat est positif dans 96% des cas lorsqu’il s’agit d’un micro-influenceur.

Ce constat est moins unanime lorsqu’il s’agit d’un macro-influenceur : 18% des Français reconnaissent que le produit ou service qu’ils ont acheté n’était pas conforme à la description qu’en a fait le macro-influenceur.

Cela peut s’expliquer par une plus grande transparence et de meilleurs conseils proposés par les micro-influenceurs : 79% des Français considèrent en effet qu’ils répondent mieux à leurs attentes concernant les conseils au quotidien, et 68% estiment qu’ils sont plus transparents sur leurs partenariats.

A l’inverse, les macro-influenceurs sont plus appréciés au sujet des marques avec lesquelles ils collaborent et des offres promotionnelles qu’ils peuvent proposer, sans doute en raison de leur plus grande visibilité auprès des français par rapport aux influenceurs de moins de 100 000 abonnés.

In fine, ce sont pourtant les micro-influenceurs qui impactent le plus positivement l’image perçue des marques qu’ils mettent en avant: 68% des Français affirment avoir une image positive des marques faisant appel à des micro-influenceurs, contre 39% lorsqu’il s’agit de macro-influenceurs.


Le fait de collaborer avec un macro-influenceur peut même peser négativement sur l’image de marque, puisque 18% des Français avouent avoir une image négative des marques faisant appel à ce type d’influenceurs, contre 7% pour les micro-influenceurs.


Zoom sur les femmes

Les femmes ont une préférence d’autant plus importante pour les micro-influenceurs puisque, à choisir, 76% d’entre elles préfèreraient suivre uniquement ce type d’influenceurs (+9 points vs. moyenne).

Elles sont en effet particulièrement sensibles à la sincérité et l’authenticité des micro-influenceurs, argument cité spontanément par 44% d’entre elles (+15 points vs. moyenne).

Finalement, elles ont une image significativement plus positive des marques faisant appel à un micro-influenceur(74% vs. 68% en moyenne).

Zoom par âge

76% des moins de 30 ans suivent au moins un influenceur contre 52% en moyenne, avec une mixité entre micro-influenceurs et macro-influenceurs d’autant plus importante, à hauteur de 76%.

Les personnes de 40 à 49 ans ont au contraire une propension moins importante à suivre des influenceurs (31% vs. 51% en moyenne).

Lorsque c’est le cas, ils les suivent plus souvent sur facebook (73%, +30 points vs. moyenne), et suivent plus volontiers des micro-influenceurs: 34% suivent uniquement des micro-influenceurs, et 11% des macro-influenceurs uniquement.

C’est d’ailleurs le type d’influenceurs qu’ils préfèrent suivre pour 75% d’entre eux (contre 67% en moyenne).

En termes d’image perçue vis-à-vis des marques faisant appel à des influenceurs, ils sont très partagés au sujet des macro-influenceurs: 24% affirment qu’ils ont une image positive de ces marques, mais 25% une image au contraire négative.

Ils font plutôt confiance aux micro-influenceurs, dont 60% impactent positivement l’image des marques avec lesquelles ils collaborent.






Méthodologie

Madeinvote a réalisé une enquête auprès de 502 personnes âgées de 16 à 49 ans, représentatives de la population française en termes de sexe, âge, catégorie socio-professionnelle et région.

L’enquête a été menée sur Facebook et Instagram du 23 au 31 août 2022.







# A lire aussi ...

Insights

Les consommateurs attendent désormais des liens plus humains avec les entreprises et surtout que celles-ci les écoutent vraiment...

Insights

Un tiers des français ont aujourd'hui une image négative des métiers du marketing...

Insights

La réputation d'une marque joue un rôle crucial lorsque le climat économique rend les habitudes d'achat imprévisibles.

Avis d'expert

Avec la multiplication des contenus et des plateformes digitales, il devient de plus en plus difficile pour une marque de retenir l’attention de ses...

Publicité