Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Email

L’email est toujours le canal marketing préféré des Français

Ces vieux canaux que sont l’email et le sms ne semblent pas avoir dit leur dernier mot et restent même plus plébiscités par les consommateurs que Facebook ou Instagram…


Sendinblue, leader du marketing digital, a analysé les changements de comportement des consommateurs de 4 pays ainsi que leur rapport avec les outils marketing digitaux.

Alors que les Français ont largement modifié leurs comportements d’achat pendant la pandémie, notamment en consommant majoritairement dans les petits commerces, ils ont pour autant conservé leur attache à l’un des plus vieux outils marketing… l’e-mail.

L’e-mail qui tient même encore aujourd’hui la dragée haute aux géants du digital, Facebook et Instagram



Aujourd’hui plus que jamais, les e-mails jouent un rôle central dans les stratégies marketing.

A l’ère où l’on est saturé d’information sur les réseaux sociaux, les Français semblent toujours vouloir être informés de l’actualité de leurs commerces et enseignes préférés via e-mail.

Cet incontournable du marketing semble ancré dans leurs habitudes de consommation, mais pas seulement.

La plateforme de marketing digital Sendinblue a analysé les comportements des Américains, des Anglais, des Allemands et des Français quant à leur préférence en termes de ciblage marketing, dans une enquête CIRE Research menée au mois de juin 2021.

Les résultats sont surprenants…


L’e-mail dans le cœur des Français…


Avec la pandémie, les consommateurs se sont mis à plus ouvrir leurs mails promotionnels, les sms avec des infos promotionnelles et à flasher des QR codes. Des habitudes qui semblent prêtes à durer…

En France, l’e-mail et le SMS pour recevoir des infos de la part des petits commerçants devancent même, toutes générations confondues, Facebook puis Instagram !

Parce que les Français interrogés le trouvent « pratique » (55%), « facile à utiliser » (50%), et qu’il « donne le sentiment d’être personnalisé » (25%).

Un consensus chez les répondants s’établit autour d’une communication par semaine pour les anciennes générations, plus souvent pour les plus jeunes. A condition que le message contienne des promos (30%), des conseils (25%) et du contenu pertinent, personnalisé (26%).

Pour 62% des français, l’e-mail reste le moyen de communication privilégié toutes générations confondues.

Viennent ensuite le SMS pour 48%, Facebook pour 36% puis Instagram pour 29%

Ils sont 27% à ouvrir leurs e-mails marketing, 26% à utiliser les QR codes, 25% de plus les notifications SMS, 21% de plus les push notifications et + 17% le chat en direct. 


… Et pas seulement


Cette tendance à préférer l’e-mail est globalement partagée par les 4 pays interrogés. 66% des répondants américains privilégient l’e-mail pour recevoir des informations des commerçants.

Au Royaume-Uni, ils sont 70% à privilégier ce mode de communication. Le pays le moins enclin à le faire est l’Allemagne, avec 52% mais c’est tout de même plus de 1 Allemand sur 2.

Globalement, l’e-mail est largement plébiscité par les consommateurs du monde entier (environ 62%). A la seconde place du rang mondial, nous retrouvons le SMS, plébiscité par 40% de la population mondiale. Arrive ensuite Facebook, 36% et Instagram avec seulement 33%.

Le dernier de la liste, et de loin, est le réseau social Twitter, avec seulement 11% des répondants mondiaux qui plébiscitent ce réseau pour recevoir des informations des petits commerçants.

L’e-mail reste donc le moyen de communication préféré entre les clients et les commerces, loin devant les réseaux sociaux.

Véritable tendance mondiale, l’e-mail touche toutes les populations et devient le moyen le plus sûr et précis pour les marketeurs du monde entier.


L’e-mail pour s’informer sur l’actualité des petits commerces


La pandémie de la Covid a renforcé le lien entre les consommateurs et les petits commerçants : 57%  des consommateurs qui ont augmenté leurs achats dans les petites entreprises en raison de la pandémie sont plus susceptibles de continuer à y faire leurs achats en personne dans les petites entreprises à l’avenir.

De plus, l’ouverture des e-mails, des QR codes et des notifications par SMS ont enregistré de fortes augmentations durant la pandémie.

Cette tendance est largement portée par le changement de comportement des consommateurs. En effet, plus de 60% de la population mondiale souhaite maintenant recevoir des informations des petits commerces via e-mail.

Ces commerçants ont un atout qu’ils ignorent : la relation peut largement se prolonger en ligne, car les consommateurs leur font plus confiance qu’aux grands groupes dès qu’il s’agit de communication numérique et de sécurité des données !

Et pas seulement : les entreprises locales sont perçues comme offrant un meilleur service client, une expérience plus personnalisée (53% des personnes interrogées). Et elles livrent plus vite (44%) !


Au final, 46% des répondants à l’enquête CITE Research – Sendinblue ont préféré leur expérience en ligne avec des petites entreprises et des commerces de proximité…

Même si l’email a pour objectif premier d’informer, le contenu du message doit être impactant. Etonnamment, les Français se distinguent par leur pragmatisme.

Quand les Allemands sont 37% à déclarer être incité à dépenser plus quand le message est humoristique, les Français sont bons derniers avec 20% et 74% des Français à préférer des remises, quand les allemands ne sont que 51 %…


L’émail plébiscité par toutes les générations


Pour la France, l’e-mail arrive en 1ère position pour les Millennials, Gen-X, Baby boomers et au total pour 62% des français.

Dans le monde, les plus jeunes générations (Gen-Z et Millennials) sont globalement plus sensibles à la communication via Instagram (56% d’entre eux souhaitent être ciblés via ce réseau) mais n’excluent pas l’e-mail, à condition qu’il ait l’air « intéressant » (pour 28% des Gen-Z) et « pro » (25%).

Fait étonnant, en Allemagne, la préférence pour Instagram est nettement plus élevée que dans d’autres pays, alors que celle pour les e-mails y est plus faible.

Les Allemands préfèrent Youtube, ce qui en fait un canal de premier plan dans ce pays.

50% des répondants souhaitent recevoir des informations une fois ou plus par semaine. Les plus enclins à recevoir tous types d’actualités sont la Gen-Z et les Millennials.

La Gen-Z est particulièrement demandeuse de contenu divertissant (57% une fois par semaine ou plus) et humoristique (56%), tandis que les Millennials préfèrent obtenir des offres (55%), du contenu personnalisé (51%) et du contenu divertissant (51%°).

Les jeunes générations sont donc à la recherche de communications ciblées, personnalisées et porteuses de messages forts.

Pour cela, les générations Gen-Z et Millennials sont même prêts à partager des informations ultra sensibles comme leur orientation sexuelle (60%/ 61%), leur opinions politiques (51% / 54%) et leur revenu (50%), afin de recevoir des communications adaptées.





Digital

Alors que l’Ile-de-France arrive en tête du classement (76%), le Nord-Ouest de la France ferme la marche avec 48% de ses entreprises digitalisées...

Avis d'expert

La tendance est aujourd’hui au « sans mot de passe » mais pouvons-nous réellement nous passer des mots de passe sans craindre pour notre...

# A lire aussi ...

Insights

55 % des entreprises françaises prévoient davantage de dépenses en 2022 pour faire de la place à l’IA, mais seules 49,5 % voient clairement...

Digital

Les géants de la Tech sont touchés de plein fouet par la crise et, pour la première fois, leurs modèles semblent atteindre certaines limites...

Insights

Retour en infographie sur les attentes de la jeune génération vis-à-vis des marques et du monde du travail.

Insights

Si les publicités ont encore un impact notable sur les plus de 35 ans, leur influence sur les plus jeunes est de plus en...

Publicité