Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

e-Commerce

Les Français toujours plus adeptes du e-commerce

Les ventes en ligne ont généré un chiffre d’affaires de 42.2 milliards d’euros au premier trimestre…



Selon les derniers chiffres publiés par la Fevad, la croissance du e-commerce demeure robuste au 1er trimestre 2024, soutenue par la solidité des ventes de services et un redressement des ventes de produits.



42 milliards en 3 mois, le e-commerce se porte mieux…


Au 1er trimestre 2024, le e-commerce (produits et services) a enregistré une croissance de 7,5% par rapport au 1er trimestre 2023 et atteint 42,2 milliards d’euros, soit 3 milliards de plus en un an. 

Le nombre de transactions s’élève à 605 millions contre 578 millions au 1er trimestre 2023 (+4,7% en un an).

L’écart de croissance entre le chiffre d’affaires et le volume se resserre, signe que la croissance est moins dépendante de la hausse des prix.

Les ventes de services maintiennent leur rythme de progression solide : +13,3% par rapport au 1er trimestre 2023, tandis que les ventes de produits enregistrent un léger recul (1,5%) contrebalancé par un nombre de commandes à nouveau en augmentation : +1,1% après 2 trimestres consécutifs de baisse.

Le montant moyen des transactions (produits et services) atteint 70 euros, contre 68 euros au premier trimestre 2023, soit une progression de +2,7% nettement inférieure à celle observée depuis 8 trimestres.

Le nombre de sites marchands actifs est en hausse de 10% sur T1 2024/2023 contre 5% sur T1 2023/2022.





# A lire aussi ...

e-Commerce

Evolution des ventes, comportements des acheteurs, principaux acteurs en France... Focus sur la cartographie du e-commerce en 2024.

e-Commerce

L'application de e-commerce chinoise s'est fait une place de choix auprès des consommateurs français en à peine plus d'un an...

Insights

Quand le prix redevient le premier critère d'achat, difficile pour les marques de s'assurer de la fidélité de leurs clients...

Insights

Seuls 54% des Français considèrent avoir un budget suffisant pour partir en vacances cet été...

Publicité