Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Insights

La ruée vers l’IA se fait au détriment de l’éthique

Une étude révèle de sérieuses lacunes dans l’application de pratiques responsables en matière d’IA dans de nombreux secteurs…



Qlik®, un des leaders mondiaux de l’intégration de données, de l’analytics et de l’intelligence artificielle (IA), a confié au cabinet Enterprise Strategy Group (ESG) la réalisation d’une étude portant sur l’application de pratiques responsables en matière d’intelligence artificielle dans divers secteurs.

Cette étude souligne le besoin pressant de la mise en place rigoureuse de cadres éthiques, d’une utilisation transparente de l’intelligence artificielle et de la collaboration transversale entre secteurs au moment de l’intégration complexe de l’IA dans les processus métier.

Ses conclusions indiquent que les entreprises doivent sans tarder donner la priorité à l’IA responsable non seulement pour se conformer aux règlementations émergentes, mais également pour renforcer la confiance et l’inclusivité dans les innovations assistées par l’IA.

Parmi les enseignements clés de cette étude:

  • 86 % des entreprises ne parviennent pas à rendre les systèmes d’IA transparents et explicables.
  • La quasi-totalité des entreprises (99 %) se heurte à des obstacles pour respecter les règlementations et normes applicables en matière d’IA.
  • Malgré les défis rencontrés, trois entreprises sur quatre (74 %) considèrent l’IA responsable comme une priorité absolue.



Un adoption généralisée des technologies d’IA

97 % des entreprises interrogées s’intéressent activement à l’IA. Une proportion significative d’entre elles (74 %) utilise déjà des technologies d’IA générative en production.

Ces chiffres représentent une évolution notable vers des activités pilotées par l’IA dans différents secteurs.

Un décalage entre investissement et stratégie 

Si la totalité des personnes interrogées déclare investir activement dans l’IA, 61 % d’entre elles y consacrent un budget substantiel.

Parallèlement, il est étonnant de constater que 74 % des entreprises admettent ne pas avoir d’approche stratégique globale en faveur d’une IA responsable.


Des défis en matière de pratiques d’IA éthiques 

L’étude met en évidence plusieurs défis que doivent relever les entreprises. Voici les deux principaux :

86 % des entreprises ne parviennent pas à rendre les systèmes d’IA transparents et explicables. Cela souligne le besoin impérieux de solutions capables de « lever le mystère » entourant les processus d’IA.

La quasi-totalité des entreprises (99 %) se heurte à des obstacles pour respecter les règlementations et normes applicables en matière d’IA. Cela révèle la complexité de l’environnement règlementaire qui entoure l’IA.


Impact opérationnel et priorisation de l’IA responsable 

Malgré les défis rencontrés, trois entreprises sur quatre (74 %) considèrent l’IA responsable comme une priorité absolue. Cette tendance confirme que la reconnaissance qui lui est conférée est grandissante.

Pourtant, plus d’un quart des organisations interrogées ont été confrontées à une hausse des coûts opérationnels, une surveillance règlementaire minutieuse et des retards de mises sur le marché en raison de mesures inappropriées en matière d’IA responsable.


Participation des parties prenantes à la prise de décision en matière d’IA 

L’étude publiée par le cabinet ESG met en évidence le large éventail de parties prenantes qui interviennent dans le domaine de l’IA responsable. Elle insiste notamment sur le rôle proactif des services IT.

Ce constat met en évidence la nécessité de suivre des approches inclusives et collaboratives dans le déploiement et la gouvernance de l’IA éthique.


« Notre étude confirme l’adoption croissante de l’IA dans de nombreux secteurs. Toutefois, elle identifie également des manquements dans la mise en œuvre efficace de pratiques d’IA responsable.

Alors que les entreprises accélèrent leurs initiatives en la matière, la nécessité de s’appuyer sur un socle solide soutenant des directives éthiques et une gouvernance des données robuste s’avère cruciale.

Cette étude a pour objectif d’aider les entreprises à promouvoir une innovation responsable en adéquation avec leurs objectifs métier et les normes éthiques. »

note Michael Leone, Principal Analyst au cabinet ESG







Pour connaître les conclusions complètes de l’étude consacrée par le cabinet ESG à l’IA responsable et ses implications pour les entreprises, vous pouvez consulter cette page dédiée : www.qlik.com/us/resource-library/evaluating-the-pillars-of-responsible-ai.







# A lire aussi ...

Insights

L’IA dans le retail : un virage technologique imminent qui transforme déjà l’expérience d’achat...

Insights

L'Intelligence artificielle s'impose petit à petit dans les entreprises jusque dans les problématiques RH...

Insights

72 % des Français travaillent en mode hybride selon la dernière enquête Zoom France. 16 % déclarent travailler à 100 % en présentiel et...

Avis d'expert

Alors que les contenus web générés par l’intelligence artificielle (IA) ont bondi ces derniers mois, Google a lancé en mars dernier une arme :...

Publicité