Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Insights

La désinformation, nouvelle hantise des communicants…

Un directeur de communication sur deux considère la désinformation comme un nouveau challenge prioritaire


Les communicants étaient souvent réticents à s’approprier les nouvelles technologies. Pour la plupart d’entre eux, ce n’est plus le cas…

Le contexte perturbé par le Covid, les nouvelles menaces cyber et les contraintes réglementaires ont bouleversé leurs pratiques.

L’objectif de la nouvelle étude* de Wiztopic est d’analyser comment la fonction communication des entreprises a évolué cette année.

Cette étude, réalisée auprès des directeurs de communication et RP entre décembre 2021 à février 2022, met en exergue les tendances suivantes :

  • 50% des communicants interrogés se considèrent désormais comme très technophiles…Il y a 5 ans, seuls 21% d’entre eux se déclaraient « geeks »
  • RSE, organisation de l’équipe, mesure de la performance sont les enjeux prioritaires des communicants.
  • Un directeur de communication sur deux considère la désinformation comme un nouveau challenge très important ou important.
  • Concernant les budgets alloués à la communication, 22% déclarent un budget en croissance, 17% déplorent une baisse de leurs investissements en 2022



Conformité, sécurité et désinformation


Les évolutions récentes du contexte réglementaire et les enjeux de sécurité de l’information envahissent le quotidien des communicant.

A noter, pour 61% des répondants les cyber-menaces sont un risque à prendre en compte dans leur travail au quotidien. C’est même une préoccupation importante pour un tiers d’entre eux.

Lors du dernier webinaire de Wiztopic sur les questions de sécurité de l’information, près de la moitié des communicants déclaraient avoir déjà été victimes d’aléas techniques, de désinformation, voire de cyber-menaces.

Ils reconnaissent la vulnérabilité de leurs outils et annoncent avoir eu à traiter des questions de désinformation (par exemple des faux communiqués, faux sites, même une fausse conférence de presse).

De fait 39% des communicants déclarent avoir plus d’échanges, voire beaucoup plus d’échanges avec les DSI de leur entreprise pour avancer sur des sujets technologiques.

Ils sont aussi 50% à voir leurs échanges avec les équipes légales et conformité augmenter.

Depuis deux ans, les enjeux auxquels la communication d’entreprise a été la plus régulièrement confrontée ont évolué. 

Ce sont des questions de conformité, notamment la RGPD, qui prédominent pour 56% des communicants.

Viennent ensuite la désinformation et l’accélération du temps des médias, deux sujets associés qui impactent la crédibilité de l’information économique et financière.

On retrouve ensuite l’amplification incontrôlable de la communication négative sur les réseaux sociaux, qui concerne régulièrement 22% d’entre eux.



Les budgets et les priorités d’investissement


Quand on demande aux communicants comment leur budget va évoluer en 2022, 61% déclarent qu’il va rester inchangé. 17% déplorent une baisse de leurs investissements en 2022.

Ils sont néanmoins 22% à annoncer un budget en croissance.
 

Les solutions de conformité, de certification et de sécurité de l’information comme la blockchain sont devenues des priorités d’investissement pour près de 20% des communicants.

C’est très significatif pour des technologies inconnues il y a 3 ans…


Préoccupations et opportunités


Pour finir, quand on suggère aux communicants de s’exprimer librement sur leurs préoccupations du moment on retrouve des sujets comme la baisse de crédibilité de leur communication qui fait écho à celle des médias.

Ils déplorent aussi le manque de recul stratégique de leur équipe noyée dans le rush quotidien. Sujet encore plus prégnant pour les équipes relations médias sans cesse sur la brèche.

Côté opportunités, c’est le revers de leurs préoccupations :

  • accélérer la transformation digitale,
  • mieux écouter les parties prenantes,
  • « adopter un discours de confiance »,
  • « prendre le train de la transparence »,
  • associer les RH
  • et optimiser l’employee advocacy en mobilisant davantage les collaborateurs autour de la communication de leur entreprise.









*Méthodologie

1203 communicants européens ont été invités à témoigner sur les enjeux nouveaux de leur métier. L’échantillon était constitué de 55% de Dircom (ou Chief Communication Officers) et 45% de directeurs RP (ou Head of Media Relations).

Leurs équipes sont de tailles diverses représentatives des équipes communication des entreprises cotées.

Moins de 5 personnes : 50% / Entre 5 et 10 : 33% / Entre 10 et 20 : 9% / Au-delà de 20 personnes : 8%






# A lire aussi ...

Digital

De nos jours, si vous souhaitez vous lancer dans votre propre entreprise, il n’est pas très compliqué de concrétiser cette ambition. Lorsque vous avez...

Insights

Objectifs, canaux de communication et budgets alloués... Retour sur les stratégies marketing mises en place par les entreprises cette année.

Avis d'expert

Le ciblage et la personnalisation marketing peuvent aussi avoir des effets contre-productifs.

Insights

Digitalisation, IA, expérience client, data... Quels sont les projets prioritaires des marketeurs cette année ?

Publicité