Easiware en collaboration avec Zebaz a mené une enquête auprès de 69 000 responsables de PME pour découvrir leur vision sur le CRM et la relation client.

Les résultats montrent que 9/10 des PME interrogées considèrent que les outils de CRM sont indispensables afin d’accroitre sa croissance 95,9%, de piloter les processus de fidélisation client 86,5% et de se différencier de la concurrence 76,3%.

 

Malgré un engouement certain, l’étude montre cependant qu’il n’existe pas des outils de CRM complets (44%) qui soient capables de répondre aux besoins des PME et aux spécificités de chacune. Il s’avère même que l’utilisation de la plateforme puisse être compliquée pour 30,1% des cas.

Ainsi face à ce constat, 43,8% des responsables doivent jongler entre plusieurs interfaces. 36,1% jugent avoir trop de données et 23,7% estiment que les informations disponibles dans leur CRM ne leurs sont pas utiles.

25% des responsables de PME considèrent ne pas avoir les outils nécessaires pour atteindre leurs objectifs.

L’étude montre que les informations détenues sont classiques : état des comptes clients 67,5%, état des commandes 81,3%, fiches clients 88,8%, informations légales 60%.

Des progrès restent à faire, notamment du côté des informations sur les réseaux sociaux professionnels 11,3%, des alertes de visite sur le site web 13,8%, des revues de presse 7,5% et de l’historique des campagnes marketing 37,5%.

Sur les 69 000 responsables, 51 750 rêvent de posséder une base de données clients qui soit mise à jour et enrichie en temps réel, ce qui représente 75% des interrogées.

94% pensent que la relation client concerne toutes les salariés de la PME et 87% tous les services de l’entreprise.

Voir l'infographie

 

 

 

Source: http://www.zebaz-infos.com

 

# à lire aussi...

Expérience client : beaucoup de bruit pour rien ?

Une récente étude pointe du doigt le fossé qui se creuse entre…

Facebook, le grand oublié de la nouvelle génération

Si Instagram et Snapchat sont plébiscités par les moins de 20 ans…

5 phénomènes qui participent au déclin des commerces

Si la perte de vitesse des magasins est souvent imputée au commerce…

Les Français et les marques : la confiance n’y est plus…

Selon une enquête de Ping Identity, 64% des français hésitent à faire…