Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Insights

IA et design : des attentes élevées pour des résultats encore mitigés

Si les développeurs et les designers attendent beaucoup du potentiel du l’IA dans leurs domaines, les résultats concrets sont aujourd’hui souvent décevants…


Si l’arrivée des IA génératives a pu être comparée à l’invention d’Internet, la plupart des équipes travaillant sur des produits et des fonctionnalités augmentés par l’IA déclarent que ces innovations sont encore loin d’être révolutionnaires.

Une situation qui peut s’expliquer par le fait que les développeurs, qui poussent quotidiennement les limites de l’IA, sont en avance par rapport aux designers, dont le rôle est d’adapter ces avancées en solutions pratiques et agréables pour l’utilisateur.

Dans sa dernière étude, Figma mets en lumière qu’une technologie peut être révolutionnaire dans les faits, mais sans une interface bien conçue qui la rend accessible et intuitive, son potentiel reste inexploré.



De hautes attentes envers l’IA, en décalage avec la réalité expérimentale

L’étude révèle que la plupart des sondés ont de grandes attentes sur ce que l’IA générative pourra bientôt accomplir. 

89 % des personnes interrogées croient que l’IA impactera d’une manière ou d’une autre les produits et services de leur entreprise dans les 12 mois à venir, avec 37 % d’entre eux s’attendant à un impact  « important ou transformatif ».

Les dirigeants d’entreprise sont particulièrement optimistes, voyant l’IA comme un outil crucial pour atteindre leurs objectifs.

Cependant, gare aux excès d’optimisme : l’IA est encore dans une phase de développement expérimental. 72 % des participants ayant intégré l’IA dans leurs produits mentionnent que son rôle reste mineur ou même non essentiel à ce stade.

De plus, la majorité pense qu’il est prématuré de juger de l’impact réel de l’IA. Seulement 1/3 ont observé une amélioration concrète des performances de leur entreprise, comme une augmentation du chiffre d’affaires, une réduction des coûts ou une meilleure part de marché, grâce à l’IA. Et moins d’un tiers sont réellement satisfaits de ce qu’ils ont réussi à réaliser avec l’IA jusqu’à présent.

Les utilisateurs semblent également avoir des réserves quant aux nouveautés propulsées par l’intelligence artificielle (IA). Les utilisateurs expriment même une certaine lassitude, face aux fonctionnalités augmentées par l’IA.

Cette réaction est d’autant plus significative chez ceux qui développent ou conçoivent des produits et fonctionnalités qui utilisent l’IA : plus de 20 % admettent que ne pas répondre efficacement à un besoin ou résoudre un problème spécifique de l’utilisateur représente un obstacle majeur, un constat particulièrement prégnant chez les designers.


Améliorer l’expérience utilisateur, principal défi de l’intégration de l’IA dans les produits

1/3 des sondés a identifié « l’incorporation cohérente de fonctionnalités augmentées par l’IA à des produits existants » comme le principal défi parmi une liste de 11 difficultés. Ainsi, trouver des moyens d’améliorer réellement l’expérience utilisateur reste une priorité.

Les fonctionnalités de ChatGPT existaient déjà avant le lancement de la plateforme en novembre 2022, depuis presque 1 année. Pourtant, grâce à une amélioration assez simple de l’expérience utilisateur, OpenAI a constaté une adoption immédiate et à grande échelle de son produit. 

Ainsi, cet exemple illustre parfaitement comment une amélioration apparemment mineure de l’expérience utilisateur peut déclencher un succès considérable, soulignant l’immense potentiel d’une expérience utilisateur bien pensée qui répond efficacement aux besoins des utilisateurs.

Par ailleurs, au-delà de l’optimisation de l’expérience utilisateur, un questionnement sur la nature et le fonctionnement de l’IA elle-même est crucial.

Pour les sondés, le plus grand défi ne concerne pas tant la sécurité ou les questions de confidentialité des données, mais plutôt l’évaluation de la qualité des résultats fournis par l’IA.

Cela souligne ainsi l’importance de développer des IA capables de générer des résultats non seulement pertinents et précis, mais aussi fiables et de haute qualité.






Méthodologie :

Entre le 26 février et le 3 mars 2024, Figma a sondé plus de 1 800 de ses utilisateurs (parmi lesquels des designers, des cadres et des développeurs) à travers sept pays (États-Unis, Canada, Australie, Royaume-Uni, Japon, France, Allemagne).




# A lire aussi ...

Insights

Pas toujours évident pour les responsables marketing de combiner ROI et enjeux sociétaux ...

Insights

S'ils ont conscience de l'impact de l'IA, 96% des dirigeants d'entreprise se disent inquiets, notamment des conséquences sur l'emploi...

Ressources

Ce n’est un secret pour personne : nous sommes entrés dans l’ère du client. Les attentes sont plus élevées que jamais, les clients attendant...

Insights

85 % des directeurs marketing B2B français sont confiants dans leur capacité à générer du chiffre d’affaires dans l’année à venir et 68 %...

Publicité